Les Lauriers de la Construction Bois sont le concours national d’architecture le plus représentatif en France.

Chaque année, ce concours est organisé dans le cadre du Salon européen du Bois et de l’Habitat durable par Alpexpo Parc Événementiel. Eco Maison Bois a rassemblé dans son hors-série les 101 candidatures des projets et réalisations bois de ce concours, en vente actuellement en kiosques, maison de la presse et sur notre site internet.
Le jury a délibéré le jeudi 25 mars dans le cadre du Salon européen du Bois et de l’Habitat durable, voici les lauréats :

– Catégorie Maison individuelle – architecture contemporaine – petite surface – projet :
« La boîte noire »

(Copyright Architectures Raphaël Gabrion)

– Catégorie Maison individuelle – architecture contemporaine – petite surface – réalisation :
« Longère contemporaine »

(Copyright Croixmariebourdon architectures)

– Catégorie Maison individuelle – architecture contemporaine – grande surface – projet:
« Maison DS »

(Copyright Karl Fredrik Svenstedt Architecte)

– Catégorie Maison individuelle – architecture contemporaine – grande surface – réalisation :
« La maison de Chantal et Thierry »

(Copyright Laurence Ravoux)

– Catégorie Bâtiment collectif – logement – habitat groupé – réalisation :
« Les Héliades »

(Copyright Christophe Thibault)

– Catégorie Bâtiment collectif – équipement – projet :
« Le Cheval du bois »

(Copyright Didier Le Borgne & Architectes – Associés) – Catégorie Bâtiment collectif – équipement – réalisation :
« La Crèche de Philippeville à Grenoble »

(Copyright Kalice)

– Catégorie Maison bioclimatique – éco-concept – réalisation
« Maison bioclimatique et écologique à Puyméras »

(Copyright Drescher/Kraemer architectes

– Catégorie Maison passive – très basse consommation d’énergie – projet :
« Maison dans la prairie »

(copyright Studio 4A)

– Catégorie Maison passive – très basse consommation d’énergie – réalisation :
« 1re maison certifiée passive en Rhônes-Alpes »

(copyright Tangentes)

– Catégorie Extension – rénovation – réhabilitation – projet :
« Maison atypique »

(copyright Fabrice Commerçon)

– Catégorie Extension – rénovation – réhabilitation – réalisation :
« Musée archéologique du château de Mayenne »

(copyright Serge Demailly)



« Frédéric Goudal, rédacteur en chef d’Ecomaisonbois »
Retrouvez les interviews de Frédéric Goudal, rédacteur en chef d’Eco Maison Bois & énergies renouvelables, en écoute sur France Info : www.france-info.com/chroniques-kiosque-d-info-2009-12-19-ecomaisonbois-energies-renouvelables-382892-81-259.html et Radio Ethic : www.radioethic.com/les-emissions/ecologie/habitat/le-magazine-eco-maison-bois-et-energies-renouvelables.html

Matériau sain et facilement recyclable, sa composition à 2/3 de bois en fait la meilleure garantie. Le tiers restant composé de polypropylène est également sans danger pour l’environnement. Le bois composite Wex est un matériau innovant qui s’adapte aux projets de platelage : terrasse ou parquet d’extérieur, passerelle, plage de bord de piscine, ponton…
Matériau sain et facilement recyclable, sa composition à 2/3 de bois en fait la meilleure garantie. Le tiers restant composé de polypropylène est également sans danger pour l’environnement.
Il ne contient pas de colles et ne dégage pas de formaldéhyde (COV). C’est donc un matériau tout à fait adapté à l’habitat, sans risque pour la santé des utilisateurs.
De plus, il permet la revalorisation de résidus de bois générés par l’industrie du bois mais aussi le recyclage des plastiques les plus répandus dans le monde.
Même en fin de vie, le bois composite Wex est toujours sans danger pour l’environnement car il ne contient pas de chlore. Il peut être incinéré comme un déchet banal.

www.wex-composite.fr


Pour faciliter l’installation des portes d’entrée Bel’M sur les maisons à ossature bois, le fabricant a mis au point un kit ingénieux adaptable à tous les modèles de la marque, quelles soient en bois, aluminium, mixtes ou en matériaux composites !
Le kit pour maison à ossature bois s’adapte à toutes les portes d’entrée Bel’M et permet de garantir les performances thermiques et acoustiques !
Ce kit s’ajuste à toutes les dimensions des portes d’entrée Bel’M. Disponible sur l’ensemble du nuancier standard aluminium, le kit MOB Bel’M autorise le mariage esthétique du bardage et de la porte d’entrée !
Facile à mettre en ?uvre et d’entretien réduit, le kit en aluminium thermolaqué assure une étanchéité performante (kit approuvé par le Comité National pour le Développement du Bois).

www.belm.fr

Un décret paru dans le Journal Officiel le 15 mars dernier multiplie par 10 l’utilisation du bois dans certaines constructions. Article 1
Les dispositions du présent décret s’appliquent aux constructions de bâtiments neufs à l’exclusion de ceux pour lesquels le maître d’ouvrage justifie de l’incompatibilité de l’utilisation du bois avec le respect des exigences réglementaires de sécurité ou de santé ou avec une fonction du bâtiment.

Article 2
La quantité de bois incorporé dans une construction est mesurée par le volume du bois mis en œuvre rapporté à la surface hors œuvre nette (SHON) de cette construction. Dans le cas d’un bâtiment à usage dominant de garage ou de parking ou d’un bâtiment agricole, la surface hors œuvre nette est remplacée par la surface hors œuvre brute (SHOB).

I. ? Pour les bâtiments dont la demande d’autorisation de construire ou la déclaration préalable est déposée entre le 1er décembre 2010 et le 30 novembre 2011, cette quantité ne peut être inférieure à :
a) 20 décimètres cubes par mètre carré de surface hors œuvre pour un immeuble à usage d’habitation ne comportant pas plus de deux logements destinés au même maître d’ouvrage ; toutefois, les bâtiments dont la charpente de toiture est réalisée en majorité dans des matériaux autres que le bois, ou n’ayant pas de charpente de toiture, relèvent du c ;
b) 3 décimètres cubes par mètre carré de surface hors œuvre pour un bâtiment à usage industriel, de stockage ou de service de transport ;
c) 7 décimètres cubes par mètre carré de surface hors œuvre pour tout autre bâtiment.

II. ? Pour les bâtiments dont la demande d’autorisation de construire ou la déclaration préalable est déposée à partir du 1er décembre 2011, cette quantité ne peut être inférieure à :
a) 35 décimètres cubes par mètre carré de surface hors œuvre pour un immeuble à usage d’habitation ne comportant pas plus de deux logements destinés au même maître d’ouvrage ; toutefois, les bâtiments dont la charpente de toiture est réalisée en majorité dans des matériaux autres que le bois, ou n’ayant pas de charpente de toiture, relèvent du c ;
b) 5 décimètres cubes par mètre carré de surface hors œuvre pour un bâtiment à usage industriel, de stockage ou de service de transport ;
c) 10 décimètres cubes par mètre carré de surface hors œuvre pour tout autre bâtiment.

Le calcul du volume de bois incorporé dans une construction est effectué, dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la construction, soit au moyen d’une méthode forfaitaire utilisant des ratios par type d’ouvrage ou de produit incorporé dans un bâtiment, soit à partir des caractéristiques volumétriques réelles des produits contenant du bois.

Surface utile. Elle est égale à la SHAB, augmentée de la moitié de la surface des annexes définies par un arrêté du ministre chargé du logement.

0