Vous y réfléchissez maintenant depuis un certain nombre de mois voir d’années, c’est désormais une certitude : vous allez construire votre propre maison pour vous installer avec toute votre petite famille. Animé par la fibre écologique, vous vous intéressez de près à la possibilité de construire votre maison en bois. Alors est-ce vraiment éco-responsable de faire construire son habitat en bois avec ce matériau naturel ? Oui, et on vous explique pourquoi dans l’article ci-dessous.

Un matériau idéal pour faire des économies d’énergies

Choisir de faire construire sa maison en bois est une décision résolument éco-responsable au vu des économies d’énergies que cela peut vous permettre de réaliser une fois la construction réalisée et l’emménagement effectué. En effet, la maison en bois est souvent considérée comme moins énergivore que bon nombre de constructions et ce pour une raison simple : le bois est un matériau dont les performances en tant qu’isolant thermique sont particulièrement importantes.

De plus le bois est un parfait régulateur hygrométrique, permettant ainsi d’équilibrer le taux d’humidité à l’intérieur de votre logement et ainsi d’assainir l’air, en empêchant notamment le développement de moisissures. Ainsi, comme il contribue à limiter la propagation de l’humidité à l’intérieur de votre maison, le bois limite considérablement la sensation de froid à l’intérieur, ce qui peut vous permettre naturellement de baisser le chauffage, ou du moins de ne pas tomber dans le piège de la surconsommation énergétique. Un argument non négligeable surtout au vu de l’augmentation constante des prix de l’électricité et du gaz sur le marché de gros. A ce titre, vous pouvez d’ailleurs comparer les différentes offres de gaz en consultant l’article rédigé sur le sujet ici. Cependant, avant de choisir un fournisseur, il vous faudra procéder à la mise en service de votre compteur EDF à votre domicile comme expliqué à l’adresse suivante : www.agence-france-electricite.fr/fournisseur-electricite/edf/ouverture-compteur/

Un matériau particulièrement résistant et non polluant

Contrairement à l’image populaire qui l’accompagne, la maison en bois présente l’atout majeur d’être particulièrement résistante. En effet, si le bois est toujours tant utilisé dans la construction de maisons, d’escaliers et autres mobiliers, et ce depuis des siècles, c’est grâce à sa résistance particulièrement importante. En effet, les essences de bois choisies pour la construction de votre maison peuvent être associées à des vernis spéciaux et non polluants permettant d’en faire un matériau particulièrement fiable sur la durée, le tout sans que celui-ci s’abîme ou ne se dégrade. De plus, en tant que matériau naturel, le bois présente l’avantage majeur de disposer d’importantes qualités d’adaptation, notamment dans sa capacité à bien s’implanter dans les différents sols quels que soient leur composition, ce qui en fait un matériau de construction particulièrement intéressant, en ce qu’il évite d’avoir à transformer la nature des sols au moment de débuter un chantier.

Le bureau d’études Horizon Bois Conseil vous accompagne dans des missions de maîtrise d’œuvre. Spécialisée dans la construction bois, la maison en bois et les bâtiments bois l’entreprise peut répondre à l’ensemble des problématiques de vos futurs chantiers. Le bureau d’études bois peut aussi vous accompagner dans le diagnostic de structure.

HBC a un nouveau site internet pour tous les constructeurs bois qui souhaitent découvrir l’entreprise.

Plus d’informations sur http://www.horizon-bois-conseil.fr

Tags article :

Le magazine éco maison bois vous présente les fenêtres Halio de AGC, pour votre maison en bois.

A l’occasion du salon BAU à Munich, AGC, le premier fabricant de verre plat au monde a présenté Halio, son verre se teintant intelligement. Il a pour but de protéger contre les rayons du soleil, l’éblouissement ou encore les regards indiscrets. Grâce à son interface utilisateur intuitive, il peut se teinter de différentes nuances de gris. Il offre ainsi le système de gestion de la lumière naturelle le plus puissant et adaptif au monde. Se teintant indépendamment ou en groupe, les fenêtres équipées du verre Halio peuvent permettre d’atteindre un niveau d’intimité inenvisageable avec du verre traditionnel.

Le verre Halio permet un contrôle total de lumière naturelle, en fonction des conditions climatiques, d’un horaire ou bien de la position du soleil durant la journée. Il peut s’activer manuellement, par ordre vocal, à l’aide de commandes murales ou encore via une application smartphone.

Les fenêtres Halio, modernes et intuitives pourront parfaitement s’adapter à votre maison ou future maison en bois.

Pour plus d’informations : http://www.agc-glass.eu/fr

Le 21 mars 2017, Haas Weisrock SA devient Vosges Lam SAS. La société auparavant détenue par le Groupe allemand Haas repasse sous pavillon français avec comme nouveau Président Pierre ADOLFF PEDUZZI.
Bénéficiant d’une reconnaissance forte auprès des professionnels de la charpente et du bois lamellé, les deux marques de référence Weisrock et Lamellix font partie des gènes de l’entreprise Vosges Lam SAS. Avec son équipe qui compte soixante collaborateurs, le nouveau président se donne pour objectif de les hisser encore plus haut tant sur le marché national qu’international.

Plus d’info sur www.vosgeslam.fr

Extensions en bois pour les centres urbains, le défi de demain…

 

Nous ne le dirons jamais assez Metsä Wood est une entreprise qui regarde vers l’avenir…

 

Cette entreprise connue pour son KERTO a lancé  un défi à la nouvelle génération d’architectes qui vont bientôt rentrer sur le marché de l’extension intelligente et responsable.

 

Le concours lancé par Metsä Wood a encouragé les architectes du monde entier à concevoir des extensions en bois pour les centres urbains. Les participants issus de 40 pays ont proposé des solutions à base de bois afin de relever le défi de l’urbanisation.  Les jeunes architectes du monde entier, pour le concours « La ville au-dessus de la ville », ont été novateurs et très imaginatifs.

 

Les concepts gagnants ont été ceux destinés à New York, Shanghai et Tampere (Finlande).

 

Des architectes issus de 40 pays ont proposé leur Plan B pour faire face aux problèmes d’urbanisation en utilisant le bois (Kerto® LVL – lamibois) comme matériau principal. Leur mission : concevoir une extension en bois pour un bâtiment urbain existant. Les propositions concernaient 69 villes dans le monde, dont Sidney, Shanghai, New York, Berlin, Paris et Londres. Ce concours était organisé par Metsä Wood.

 

« La construction doit devenir durable, tout en garantissant aux villes de rester vivables. Je suis fier de savoir qu’autant d’architectes partagent ce point de vue, en particulier dans la jeune génération », a déclaré Michael Green de MGA Architects, qui présidait le jury. « Les propositions reçues étaient innovantes et apportaient de la valeur ajoutée à la fois aux bâtiments et à la communauté. »

Ils sont cinq ingénieurs âgés de 24 à 26 ans. « C’est sur les bancs de l’ENSTIB (école nationale supérieure des technologies et industries du bois) que notre projet est né en 2013. » Leur objectif était de créer une entreprise en accord avec leurs valeurs. « Ce sont nos passions pour le sport et pour le travail du bois qui nous ont conduits à créer une gamme d’articles de sport exclusivement manufacturés en France et à partir de matières naturelles : bois, bambou, fibre de lin. » Toutes les étapes de conception et fabrication sont réalisées dans leur atelier ou chez leurs partenaires vosgiens.

Ils ont commencé avec des longboards et des lunettes de soleil en bois, et des vélos en bambous, fabriqués à la main. « Nous apportons une grande importance à l’origine de la matière première en utilisant des bois locaux et récoltant nous-mêmes les bambous à Anduze. »

 

Les planches In’Bô sont conçues avec des matériaux locaux pour être à la fois techniques, esthétiques et agréables à rouler. Le coeur des longboards est constitué de sept plis de hêtre renforcés avec de la fibre de lin. « Sur le dessus, nous proposons deux motifs de marqueterie mêlant les essences de bois. Le dessous est plaqué avec une feuille de bois précieux. Le hêtre, essence locale, et la fibre végétale sont encollés avec une résine époxy bio-sourcée. La planche est donc flexible et robuste, procurant une fantastique sensation de glisse, pour tous vos déplacements.

Comptez 340 euros TTC pour une planche équipée.

 

 

 

 

 

 

Les lunettes sont constituées de neuf feuilles de bois croisées pour assurer une meilleure résistance. Entièrement fabriquée à la main dans leur atelier, chaque monture fait l’objet d’un soin minutieux du détail et de la finition. Chaque paire de lunettes est vendue avec un étui en cuir, manufacturé par un artisan local.

« Pour répondre aux envie et physiologie de chacun, nous proposons trois formes, disponibles en deux tailles et quatre essences : noyer, chêne, frêne et merisier. Le bois, matière vivante, confère à chaque lunettes un look et un caractère unique. » La légèreté des montures et les charnières flexibles rendent les lunettes extrêmement confortables. Les verres 100 % UVA/UVB sont de fabrication artisanale. La teinte grise repose la vue sans dénaturer les couleurs.

Comptez 190 euros (lunettes + étui de cuir).

 

 

 

VéloConstruire un vélo avec du bambou et de la fibre de lin, une idée folle ? Pas tant que ça.

« Les jonctions en fibre de lin confèrent au cadre en bambou rigidité et confort. Le bambou ne se déforme pas mais ses fibres absorbent les vibrations. Cela permet d’obtenir un vélo très réactif sans sacrifier le confort. « Nos géométries ont été élaborées avec la participation de Thibaut Lhenry, coureur semi-professionnel. Nous avons, prototype après prototype, cherché à rendre nos vélos toujours plus performants. Les tests ont été réalisés, grandeur nature, sur les Red Hook Crit (course de vélos à pignon fixe de niveau international). En remportant le Red Hook de Brooklyn en mars dernier, Thibaut a prouvé la fiabilité et la performance de nos cadres. »

In’bô a élargi la gamme avec des vélos de route proposés en différentes tailles.

Vélo de route, le Ventoux, est à partir de 6 500 euros.

Le Lhenry, pignon fixe, est à partir de 4 500 euros.

Retrouvez In’bô sur http://inbo.fr/fr/

Créé en 2010, franceabris.com se classe parmi les leaders des sites marchands spécialisés, proposant des produits d’aménagement extérieur pour ranger et aménager les jardins (garage, carport, kiosque, serre, pavillon etc..) et des produits de stockage pour les entreprises (charpente, tunnel etc..). Avec une offre comprenant plus de 2 500 références, le site est le plus important magasin en ligne d’abris de jardin et un acteur reconnu auprès des particuliers, des professionnels et des collectivités.

Parmi toutes ces références, franceabris.com propose des modèles incontournables pour créer une pièce supplémentaire à l’extérieur et répondre aux dernières tendances. Cette sélection de produits allie robustesse et longévité tout en apportant des solutions innovantes pour l’aménagement du jardin : installation simplifiée, entretien quotidien minimisé ou grande facilité de montage ne nécessitant pas l’usage d’outils.

Pour les professionnels et les particuliers ayant des besoins plus spécifiques, franceabris.com va jusqu’à concevoir des structures sur mesure.

Matériau naturel, le bois s’intègre facilement au jardin. Apportant à la fois une finition soignée et un design esthétique, le bois demeure un excellent isolant et s’avère le choix préféré des consommateurs. La gamme « abris en bois » de franceabris.com est conçue en France et fabriquée en Europe.

Pour en savoir plus, consulter : http://www.franceabris.com/

FRANCE BOIS MODULAIRE est une entreprise en pleine expansion et souhaite proposer son concept de maisons modulaires partout en France.

C’est pourquoi, elle développe son réseau de franchisés et souhaite en 2015 ouvrir
6 nouvelles franchises.
Leur principe, mettre à disposition de ses franchisés ce qui fait sa force : son usine, ses procédures, sa charte
FRANCE MODULAIRE BOIS et ses équipes expertes et formées depuis plus de 10 ans à la construction modulaire. Pour plus d’informations contactez Sebastien Chatonnat sebastien@franceboismodulaire.com

Selon une étude Crédoc, même s’ils reconnaissent le côté pratique de la domotique, les Français la trouvent complexe et ont peur du surcoût. C’est pourquoi, MAISON ECO
NATURE la rend simple à gérer et accessible à tous. S’efforçant de proposer des maisons toujours plus proches de la nature, ce spécialiste des maisons en ossature bois, en
partenariat avec Somfy, installe d’office sur toutes ses maisons un pack domotique pour favoriser l e s économies d’énergie. Ce pack de base revient à 860 € TTC aux propriétaires, sans aucun autre abonnement. Les capteurs de luminosité commandent les volets roulants et les lames brise- soleil pour conserver la chaleur du logement dès que la nuit tombe ou au contraire pour laisser le soleil chauffer gratuitement . Ces capteurs permettent aussi d’ouvrir les volets et brise-soleil dès que le jour se lève ou que la lumière naturelle est plus intense pour limiter l’éclairage artificiel. De leur côté, les capteurs de température intérieurs e t extérieurs permettent de régler l’ouverture et la fermeture des volets pour une optimisation du chauffage et éviter la surchauffe. En plus d’être visualisable et de pouvoir être géré sur smartphone et tablette , l ’ ensemble des postes de consommation d’énergie peut être intégré à des scenarii. Ceux-ci facilitent les économies en définissant, par exemple, la température des pièces en fonction des heures, des saisons ou de l’occupation du logement. Avec son pack de base, MAISON ECO NATURE propose des options supplémentaires comme l’ouverture du portail et de la porte du garage à distance , les détecteurs de fumée ou de fuite d’eau, l’arrosage automatique ou encore l’alarme contre les effractions.

Pour plus d’informations cliquez ici : www.maison-eco-nature.com

 

Le Centre National de la Construction Paille est à la recherche de volontaires pour donner un coup de main à la finalisation de la restauration de la maison Feuillette.

 

La maison Feuillette, située à Montargis, est la première maison en ossature bois et isolation paille construite en 1920. Symbole de la durabilité de la construction en paille, il appartient à tous de la réhabiliter pour qu’elle demeure une vitrine qui reflète l’intérêt de la construction écologique.

Les travaux qui restent à faire sont accessibles à tous et seront encadrés par un professionnel. C’est l’occasion d’apprendre certains travaux, dans un cadre convivial et exceptionnel.

 

Il s’agira de :

 

  • travailler sur la mansarde et remplacer les panneaux sous toiture ;

  • préparer, enduire et peindre les murs ;

  • poncer et peindre la porte de l’accueil ;

  • aménager la salle de cours du centre de formation Feuillette ;

  • jardiner, travailler la charpente et isoler ;

  • préparer les prochaines rencontres nationales de la construction paille.

 

Pour participer à ce chantier, inscrivez-vous sur notre site internet : http://cncp-feuillette.fr/chantiers-participatifs/

 

Contact maison Feuillette

69 bis rue des déportés et internés de la résistance – Montargis

Dimitri Germain – 06 59 84 39 97

 

Venez particper aux Chantiers écoles à la maison Feuillette de Montargis

0