Cet immeuble a été nommé en tant que lauréat de la construction bois 2011 dans la catégorie « Bâtiment collectif / Logement / Habitat groupé »
Le jury a déclaré : « On est dans le cadre d’un division parcellaire, ce qui est très intéressant du point de vue du prix du foncier. Ce projet répond donc à des enjeux de densifications. En outre cette maison propose un langage contemporain très clair ».

DESCRIPTIF DU PROJET :
La réalisation de cet immeuble de 21 logements BBC sur 6 niveaux en structure bois répond à des enjeux majeurs : démolition reconstruction en contexte dense, exigence environnementale ambitieuse de la ville de Paris (BBC Effinergie), volonté de construire un bâtiment sain et durable (suppression du photovoltaïque). Le bois prouve ici sa capacité à s’adapter au logement collectif en site dense. Les réglementations incendie, acoustique, thermique et environnementales sont ici mises en ?uvre dans une démarche saine et durable. La compacité, l’optimisation de la parcelle et l’intégration au voisinage servent une architecture ambitieuse et raffinée pour un des premiers immeubles bois de Paris.
Architecte : Croixmariebourdon architectures
Date de création : novembre 2009
Lieu de la construction : Paris
Orientation  (S/E/N/O) : N.O/S.E
Situation / environnement : milieu urbain dense
Surface : shon:822.4m² / shob:1056.2m² / shab:404.3m²
Nombre de pièces : 21 studios et espaces communs
Coût total de la construction en ? TTC (hors terrain) : 1 975 000?HT
Liste des matériaux utilisés :
Structures, murs, fermetures, toiture : Structure en béton du sous-sol, du rez-de-chaussée ainsi que les circulations verticales (escalier, ascenseur, paliers, gaines palières).; Structure bois aux étages : modules horizontaux et verticaux (murs porteurs, planchers et façades) en panneaux de bois en couches croisées contrecollées préfabriqués (type KLH).; Toiture végétalisée.;
Type de fondations : Fondations béton de type superficiel
Aménagements intérieurs : Cloisonnements, doublages et faux plafonds en plaque de plâtre + laine de roche.; Murs séparatifs des logements réalisés en cloison de type SAD de dimension appropriée répondant aux exigences CERQUAL.
Isolants (toit, murs, sols) : Isolation thermique/phonique par l’extérieur en laine de roche de 200mm (voiles et toiture); Isolation phonique sur voiles béton intérieurs;
Chauffage : Chauffage collectif par plancher chauffant basse température
Eau chaude : Production d’eau chaude par panneaux solaires en toiture couplés à une chaudière gaz collective à condensation.
Autres caractéristiques : Bardage extérieur côté rue réalisé en serrurerie thermolaquée et façade coté cour enduite; Menuiseries extérieures des logements en bois; Béton désactivé sur les cheminements extérieurs, pavés sur lit de sable dans le patio et végétalisation de la façade ascenseur depuis le patio (jasmin sur câbles)
Consommation énergétique en KWh/m²/an : 50KWh/m²/an BBC Plan climat Paris
Autres Intervenants (Nom, société, domaine d’intervention, département) : ECRH, économiste / C-TEK, bet fluides et thermique / TECCO, bet structure

Retrouvez les 83 autres projets candidats dans le Hors-série numéro 3
de Eco Maison Bois

lauréat précédentlauréat suivant



Sur un terrain de 24800 m2, au cœur de « Mâcon Grand Sud », la ville de Mâcon va bientôt pouvoir proposer à ses habitants 66 logements (en habitat collectif et en maisons individuelles) beaux, économes en énergie, écologiques dans leur mode de construction et à un prix très abordable !!!
Ce vendredi 4 Février à 9H, a eut lieu la pose du premier mur de la maison témoin en présence du sénateur-maire de Mâcon, Jean Patrick Courtois , de Christine ROBIN, première adjointe et conseillère régionale, Gérard COLON, adjoint chargé de l’habitat et conseiller général, de l’urbanisme et du développement durable et Hervé REYNAUD, adjoint chargé de la culture et du dialogue interculturel.

L’équipe municipale de Mâcon et Gilbert Goutheraud

Sur un terrain de 24800 m2, au c?ur de « Mâcon Grand Sud », la ville de Mâcon va bientôt pouvoir proposer à ses habitants 66 logements (en habitat collectif et en maisons individuelles) beaux, économes en énergie, écologiques dans leur mode de construction et à un prix très abordable !!!
Ce vendredi 4 Février à 9H, a eut lieu la pose du premier mur de la maison témoin en présence du sénateur-maire de Mâcon, Jean Patrick Courtois , de Christine ROBIN, première adjointe et conseillère régionale, Gérard COLON, adjoint chargé de l’habitat et conseiller général, de l’urbanisme et du développement durable et Hervé REYNAUD, adjoint chargé de la culture et du dialogue interculturel.

L’équipe municipale de Mâcon et Gilbert Goutheraud

0