Dörken aux JO de Londres

Un batiment en ossature bois aux JO de Londres

Du 27 juillet au 12 août prochains se tiendront à Londres les Jeux Olympiques d’été. À cette occasion, la capitale anglaise se dote d’un nouveau centre à la pointe de la technologie pour accueillir les compétitions aquatiques (natation, plongeon, natation synchronisée?) : l’Aquatic Centre. Imaginé par l’architecte britannique Zaha Hadid, cet édifice se caractérise notamment par son toit en forme de vague monumentale de 160 mètres de long.

L’Aquatic Centre représente un défi technique : il a fallu par exemple rapporter une membrane de protection haute performance sur l’ossature bois de la structure. Pour être efficace, cette membrane devait être à la fois robuste et résistante aux UV, caractéristiques auxquelles ont répondu le produit Delta-Exxtrem de chez Dörken. Habituellement indiqué pour une pose sous panneaux photovoltaïques, Delta-Exxtrem est traité anti-UV et peut supporter des chaleurs extrêmes, jusqu’à 120°C.  Toutefois, la pose sur une structure courbe interdisait la mise en ?uvre classique (dérouler simplement le rouleau), au risque de créer des plis ou des déchirures dans la membrane. Le bureau d’étude de Dörken a alors mis au point une technique spéciale pour dérouler la membrane sur les surfaces courbes, sans risques de plis ou déchirures, et d’assurer des recouvrements entre les différents lés.

www.doerken.fr

Votre avis sur l'article
0