Consacré à la construction bois, le salon Vivons Bois a rassemblé professionnels et grand public du 1er au 4 novembre 2012 à Bordeaux (33).
Même si le visitorat des primo-accédants était en recul, les porteurs de projet dans le moyen et haut de gamme étaient bien présents, un visitorat de qualité donc.

Les échanges avec les professionnels ont été plébiscités. En effet, les tables rondes ont affiché complet pendant les 4 jours, leurs sujets étaient : « Construire en bois : les solutions performantes », « Tout ce que vous voulez savoir sur la construction bois », « Des performances liées à une démarche qualité, de la conception à la réalisation ».  Le jeu-concours permettant de gagner une maison bois « Maisons 4 Saisons » d’une valeur de 75 000 euros a été également un événement du salon.

Quant aux Rencontres Professionnelles Bois Construction organisées le vendredi 2 novembre après-midi, elles ont démontré la nouvelle impulsion du secteur qui se prépare à l’avenir.

www.vivonsbois.com

La société MetsäWood a enrichi sa gamme de panneaux massifs contrecollés en créant le Kerto-in-Leno.

Ce nouveau produit est composé de lamelles en bois massif de 27 mm encadrant un panneau Kerto®, pour une épaisseur finale de 85 mm. Le panneau de Kerto® en position centrale confère au mur des propriétés mécaniques remarquables et une plus grande rigidité structurelle. Kerto-in-Leno bénéficie d’un avis technique, d’un marquage CE et d’une certification PEFC. Il est le seul mur 3 plis étanche à l’air.

Les panneaux sont disponibles en 3,20 m x 12 m (tailles maximales) mais ils peuvent également être coupés aux dimensions souhaitées. Ils permettent la réalisation de murs aux propriétés physiques et mécaniques performantes : ce nouveau mur permet d’obtenir une parfaite étanchéité à l’air tout en laissant la vapeur d’eau se diffuser. De plus, les déperditions thermiques sont considérablement réduites grâce à des détails de mise en ?uvre simples et ingénieux au niveau du pli Kerto®.

kerto-etancheite

Le panneau Kerto-in-Leno a été mis en ?uvre pour la première fois en France dans un bâtiment du bureaux R+1 à Bordeaux (33).

Voici les images du chantier :

cambium_1
cambium_2
www.metsawood.com

Honka a obtenu la certification PEFC* pour le bois utilisé dans la fabrication de ses constructions : un bois originaire des forêts finlandaises.

Le label PEFC indique que Honka possède un système de traçabilité qui permet de connaître la provenance du bois.  Les produits issus de bois renouvelable offrent souvent une alternative écoresponsable aux matériaux conventionnels.

* Le PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes) est un système de certification international qui promeut une sylviculture durable dans le monde entier.
Seules 10 % des forêts mondiales sont certifiées dont deux tiers, environ 245 millions d’hectares portent le label PEFC. On trouve ces forêts dans des dizaines de pays. En Finlande, près de 95 % des forêts exploitées sont certifiées PEFC.


www.honka.fr

Crédit photo : Honka

Réduire sa consommation d’énergie, faire des économies tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre, c’est l’objectif du défi « Familles à énergie positive » qui aura lieu en Isère du 1er décembre 2012 au 30 avril 2013.

Les familles sont regroupées par équipes qui représenteront une commune, un quartier, une entreprise, une collectivité…  En changeant ensemble vos habitudes de consommation vous arriverez à relever le pari d’atteindre au moins 8 % d’économies d’énergie en un hiver.

Sur l’édition 2012-2013, les équipes de l’Isère ont permis d’économiser environ 300 euros par famille et au total plus de 640 000 kWh soit l’équivalent de la production annuelle de 6 400 m2 de panneaux solaires photovoltaïques (256 installations de maisons individuelles) et d’éviter plus de 100 tonnes de CO2 dans l’atmosphère soit près de 21 tours du monde avec une petite citadine.

Pour plus de renseignements, appelez le 04 76 23 53 50 ou inscrivez-vous  en cliquant ici.

SY est une solution d’enveloppe active du bâtiment proposée par la société SYbois. Les façades à ossature bois intègrent les menuiseries et l’isolation du mur, dès la préfabrication : une solution 3 en 1.

Les panneaux conçus en atelier sont transportés directement sur le chantier ; ils nécessitent un minimum de découpes, et aucun temps de prise ou de séchage, contrairement au béton. Une semaine suffit pour mettre le bâtiment hors d’eau/hors d’air.

Les façades SY sont composées de murs à ossature bois perspirants : de type végétal, la ouate de cellulose et la fibre de bois composant le mur SYbois, absorbent l’humidité tout en conservant leur pouvoir isolant.

www.sybois.com

 

CompositionmurSYbois1

35 réalisations sont en compétition dans 5 catégories différentes au 3ème Palmarès de la Construction Bois en région Centre.
Voici les catégories :
– Maisons individuelles et agrandissements d’une surface inférieure  à 100m2
– Maisons individuelles et agrandissements d’une surface supérieure à 100m2
– Habitat groupé et/ou collectif
– Bâtiment public et tertiaire
– Rénovation et réhabilitation lourde

Ce palmarès a pour finalité d’illustrer et de promouvoir l’utilisation du bois dans la construction en région Centre mais aussi au niveau national via le palmarès « Panorama Bois ».
En effet, en 2012, les interprofessions régionales, regroupées sous l’entête IRB (Inter région Bois), ont décidé de créer un palmarès national appelé « Panorama Bois ». L’objectif est de valoriser les lauréats régionaux dans le cadre national du salon Maison Bois d’Angers grâce à toute la communication dont il bénéficie.

3 prix du Public seront attribués toutes catégories confondues (1er prix, 2ème prix et 3ème prix).
Cliquez ici pour accéder aux votes en ligne et participer à l’attribution de ces prix, la clôture des votes aura lieu le 27 novembre 2012.

Un jury de professionnels délibèrera pour décerner :
– Un prix de la qualité architecturale par catégorie
– Un prix de la performance énergétique toutes catégories confondues
– Des mentions spéciales, toutes catégories confondues (bois local,  autre, ?) selon les candidatures reçues.

La remise des prix aura lieu le 29 novembre 2012 à Vierzon (18), les lauréats seront consultables sur le site internet www.arbocentre.asso.fr à partir du 4 décembre 2012.

En septembre dernier, la ville de Gand (Belgique) a inauguré sa halle de ville sur la place Émile Braun au cachet médiéval. Le bâtiment à l’allure très contemporaine n’a pas fait l’unanimité auprès du grand public.
Le plan de la construction a été réalisé par le bureau d’architecture renommé Robbrecht & Daem. À l’avenir, la ville de Gand veut utiliser ce lieu comme décor pour de grands événements, concerts, manifestations de danse et marchés.

Avec ses 2 toits pointus, la halle de ville enjambe une surface de 40 mètres sur 15 et repose sur 4 socles en béton. Les bâtiments de la place autour se reflètent dans le revêtement en bois, tant du plafond que des façades et des toitures du bâtiment. Le bois des toitures est protégé par une couche de tuiles en verre. Pour l’habillage interne de la construction un total d’environ 2 500 m2 de chêne européen a été utilisé.

Pour sa réalisation, le projet a pu compter sur le spécialiste du bois Carpentier Hardwood Solutions à Meulebeke. Stefan Vander Stichele, le chef d’entreprise de CHS : ”Lorsque le maître d’ouvrage a frappé à notre porte, le projet nous semblait un boulot presque irréalisable. Nous devions disposer de 100 m3 de chêne sans défaut et de dimension peu courante, soit 32 mm sur 160 mm. Grâce à nos bonnes relations avec des propriétaires de bois, nous avons réussi à acheter les grumes de sciage nécessaires. Ces grumes ont été sciées sur-mesure puis séchées. Ce processus a pris des mois. Maintenant, cette difficile mission a abouti avec succès et c’est avec une certaine fierté que nous pouvons présenter le résultat final !”

Depuis plus de 50 ans, Carpentier est le spécialiste du chêne européen. Pour sa production, dans 70 % des cas, Carpentier fait appel aux forêts européennes respectant les normes de la gestion forestière durable. Ceci contraste violemment avec d’autres fabricants qui choisissent résolument le bois dur exotique dont la provenance est souvent plus fantomatique.

Emilie Dubois

halle-chene_1
halle-chene_2
halle-chene_3
halle-chene_4
halle-chene_5

www.carpentier.be

Malgré le fort potentiel de la forêt française en termes d’étendue (la France est le 3ème pays le plus boisé de l’Union européenne), de diversité, de richesses des milieux naturels (8 hectares de forêt pour la Guyane composée pour une part significative de forêts primaires) et d’activités économiques, la filière forêt-bois nationale est confrontée à de grandes difficultés avec notamment un fort déficit de sa balance commerciale et un manque d’attractivité des métiers.
Marie de l’Estoile* a présenté un rapport sur la valorisation de la forêt française dont les préconisations visent à mieux valoriser la forêt, tant par la production de bois que la préservation des écosystèmes et l’accueil du public et à redynamiser la filière.

Voici les 8 préconisations :
– Accroître la productivité de la forêt tout en la gérant de manière durable.
– Dynamiser la filière forêt-bois pour la rendre compétitive et favoriser l’usage des bois locaux.
– Mieux prendre en compte les aspects sociaux.
– Provoquer une prise de conscience quant à l’importance de la forêt pour l’homme au regard de da multifonctionnalité et répondre aux attentes sociétales.
– Intensifier et réorienter les efforts de recherche et d’innovation.
– Renforcer les missions de service public et les moyens de l’ONF pour une gestion durable et multifonctionnelle des forêts publiques.
– Mettre en ?uvre des actions spécifiques en faveur des forêts ultramarines.
– Renforcer la gouvernance de la filière.

Vous pouvez consulter le rapport complet en cliquant ici.

* Marie de l’Estoile est sylviculteur. Elle siège au CESE (Conseil Économique Social et Environnemental) à la section l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation et à la section des affaires européennes et internationales, où elle représente le groupe de la coopération.

dove acquistare cialis in farmacia, comprare cialis on line http://firenzespettacolo.it/news/fimap/lib/44239.html.

« 100 constructions publiques en bois local » est une démarche qui vise à susciter l’intérêt des collectivités locales pour construire en bois local des bâtiments énergétiquement performants. En effet, les communes forestières et leurs 5 000 adhérents ont un rôle à jouer en tant que maître d’ouvrage de bâtiments, aménageur du territoire et propriétaire de forêts, dans la construction d’équipements publics et de logements valorisant les bois locaux.

Les communes forestières ont pour rôle de venir en appui sur l’ensemble des projets :
– En apportant un accompagnement aux maîtres d’ouvrages publics et aux bailleurs sociaux pour leurs projets de construction, rénovation, ou extension et veiller à l’inscription du bois local dans les différentes étapes du projet.
– En proposant des méthodes pour aider à construire en bois local.
– En s’appuyant sur un réseau de techniciens des communes forestières et d’élus qui se sont déjà engagés.
– En veillant à l’inscription du projet dans la dynamique du territoire qui associe les représentants des entreprises et leur expertise.

En 2010 et 2011, 3  projets ont servi d’expérimentation au montage du programme : Saint-Jean d’Arvey (73), Tendon (88) et Mazan (84). Depuis, 18 autres maîtres d’ouvrage  se sont engagés dans le programme dans plus de 8 régions françaises.

Le projet de Tendon a fait l’objet d’un article dans le n°19 d’Éco Maison Bois prochainement disponible.

www.100constrcutionsbois.com

Disfunzione erettile, tutti i guai dei rimedi fai-da-te. priligy acquistare online, farmacias online http://www.missioitalia.it/carousel/skins/cache/prezzo-cialis-originale-farmacia-it.html. cialis generico in farmacia in italia, acquistare propecia – levitra in italia Trieste
0