Archi <20 est un festival européen d’architecture qui se déroule jusqu’au 15 septembre 2012, à Muttersholtz (67).
Son objectif est de mettre en lumière des structures artistiques et architecturales ne dépassant pas 20 m2, qui respectent l’environnement.
Pour sa première édition, une centaine de dossiers ont été étudiés et seulement 20 d’entre eux ont eu la chance de construire leur projet sur le Grand Ried (région alsacienne).
À l’issue du concours, 3 lauréats seront désignés en fonction de leur créativité, leur originalité, leur technique et leur savoir-faire tout en respectant une démarche écologique.
Les 20 constructions sont ouvertes au grand public jusqu’au 15 septembre 2012.

Plus d’informations sur le concours : www.archi20.eu

__________________________________________________________________________

OMBELLE_1

Parmi les 20 réalisations, on peut découvrir celle créée par le cabinet d’architecture En Aparté. Leur projet, Ombelle a été conçu en fonction des éléments climatiques :
– La façade Est est rentrante afin de mieux capter les rayons du soleil levant.
– Au Sud, l’inclinaison de la façade permet de se protéger du soleil qui tape en été.
– La forme pénétrante de la façade Ouest « casse » le vent et la pluie.
– De plus la maison est placée sur pilotis pour limiter son impact sur le sol et  pour la protéger d’une éventuelle montée des eaux.

Les matériaux :

Le bois
Les panneaux en bois sont réalisés en Pin Douglas de Corrèze.
On compte :
– 11 faces en ossature bois (dont 2 en verre)
– 1 335 kg de bois Pin Douglas (40 x 145 mm et 60 x 145 mm)

Le métal
9 n?uds tridimensionnels permettent l’assemblage des 11 panneaux bois.
La jonction métallique entre chaque panneau assure la récupération des eaux de pluie.
Ce qui correspond à :
– 45 kg de métal
– 1 n?ud pour 5 faces de bois
– 57 m de coiffe galvanisée pour récupérer les eaux de pluie.

Le verre
L’inclinaison des vitrages de refléter le sols et les paysages.
Tout cela a nécessité :
– 10 plaques de verre
– 11 m² de surfaces vitrées

Vous trouverez plus d’informations sur le cabinet d’architecture En Aparté sur www.en-aparte-architecture.com

Début juin, à Nantes, s’est tenu le Carrefour International du Bois, grand rendez-vous biennal de la filière bois. À cette occasion, l’Observatoire économique de France Bois Forêt (l’interprofession nationale filière forêt-bois) a dévoilé une étude sur la construction bois en France. C’est la toute dernière, elle est des plus précises.
Depuis une dizaine d’années, les études sur le marché de la maison bois n’ont pas manqué : 2008, 2010 puis 2011 pour les dernières. Elles sont comme des balises, il suffit de se retourner pour se rendre compte du chemin parcouru, de les relire pour se souvenir des objectifs, mesurer les avancées, encaisser les échecs.

Cette dernière étude de l’Observatoire économique de France Bois Forêt a scanné la filière, ses entreprises, ses parts de marché, les chiffres d’affaires, les pratiques professionnelles… Parmi la moisson de chiffres collectés, un seul devait retenir toute notre attention : la part de marché en maisons individuelles des maisons bois. Ce chiffre, régulièrement estimé, est depuis dix ans comme un indice auquel se référer.

edito

En 2000, moins de 3 % des mises en chantier de logement individuel concernaient des constructions bois.
En 2008, la maison bois occupait 6,3 % du marché de la maison individuelle (1) selon l’étude Le Marché des maisons bois pour demain ? du cabinet Caron Marketing pour Afcobois. On dénombrait alors environ 8 500 maisons bois construites par an (1).
Trois ans plus tard, l’Observatoire économique révèle que sur près de 139 000 maisons individuelles mises en chantier en France en 2011(1), 15 685 étaient en bois, soit 11,3 % de part de marché. Enfin, le cap des 10 % souvent avancés ces derniers mois est franchi.
À ce rythme, en extrapolant, ce serait près de 29 000 maisons bois qui seraient construites en 2014, soit la prévision la plus optimiste de l’étude Xerfi Le Marché français des maisons en bois à l’horizon 2015, publiée en 2010.
De plus, si l’on tient compte des maisons bois en secteurs diffus et groupé, l’augmentation entre 2008 et 2011 dépasse les 100 %.

La crise dans le bâtiment a vraisemblablement moins impacté la filière bois que les autres filières. Effectivement, souvenons-nous qu’entre 2007 et 2008, le nombre de maisons individuelles mises en chantier(1) avait chuté de 18 %, presque d’autant entre 2008 et 2009. Actuellement, nous atteignons le niveau de 2009 (139 000 maisons individuelles mises en chantier en France(1)). Devant ces résultats, ceux de la construction bois sont presque insolents.

Mais rappelons que le rapport interministériel Marché actuel des nouveaux produits issus du bois et évolutions à échéance 2020 prévoit un volume de maisons à ossature bois de 36 000 unités à l’horizon 2020. La part de marché du bois de 11,3 % annoncée par l’Observatoire économique de France Bois Forêt n’aurait donc rien d’exceptionnel. Ce ne serait qu’une balise de plus sur la route qui mènera à une filière bois-construction à la hauteur de son potentiel.

Retrouvez cet article et bien d’autres dans le n°17 d’Éco Maison Bois.

(1) secteur diffus.

 

Activité en construction bois

    • Ancienneté sur le marché : 10 ans (valeur médiane*)
    • Zone géographique d’intervention : le département
  • Systèmes constructifs mis en ?uvre :
    1. Ossature bois
    1. Poteaux poutres

 

  1. Bois massif empilé
    • Nombre moyen de mise en ?uvre : 2
    • Conception technique : 56% des entreprises disposent d’un bureau d’études intégré
  • Provenance des bois mixtes :
    1. 56% bois français
  1. 44% bois étrangers
  • Nombre moyen de réalisations par an :
    1. 8 maisons individuelles
  1. 6 extensions- surélévations

 

Chiffre d’affaire

Le chiffre d’affaire moyen par entreprise : 1 580 000 ? HT
Le chiffre d’affaire en construction bois : 811 000 ? HT (soit 51%)

Répartition par marché

Entretien et rénovation : 21%
Construction neuve : 79%

Les salariés

CA moyen par salarié : 122 100 ? HT
Effectif salarié moyen : 13 salariés

Pour en savoir plus sur l’enquête du FBF, rendez-vous sur l’article « Étude chiffrée sur la construction bois en France ».

*  La valeur médiane désigne la valeur qui partage l’ensemble des données en deux parties égales.

L’Isolation Thermique par l’Extérieur se pare enfin de belles façades ! SCB propose une gamme de bardages bois innovants alliant esthétique et performances techniques.

Canexel® bardages fibres de bois : simplicité maximale, entretien minimal

Entièrement fabriqué avec du bois certifié SFI et provenant de forêts gérées durablement, le bardage en fibres de bois Canexel® est conçu de façon à limiter l’impact environnemental.
16 coloris, 3 profils texturés bois, accessoires de finition assortis.
Imputrescible, ne gonfle pas, ne se fissure pas, résiste aux chocs, aux intempéries, aux UV et aux variations thermiques. Grande facilité de mise en ?uvre. Tenue aux vents forts, résistance aux séismes, résistance aux chocs, avis technique CSTB.

Duracolor® bardages fibres et ciment : plus de 300 coloris au choix

Le bardage Duracolor® allie l’aspect naturel du bois dans plus de 300 coloris et une durabilité exceptionnelle. Ce matériau, en fibres et ciment sans amiante, est constitué d’un mélange de silice, de ciment, de filaire et de fibres celluloses. Après application d’un primaire acrylique, les clins reçoivent deux couches de peinture acrylique appliquées sur les faces apparentes.
Plus de 300 coloris, 2 profils (texturé bois ou lisse), accessoires de finition. Imputrescible, ne gonfle pas, ne se fissure pas, résiste aux chocs, aux intempéries, aux UV, aux termites, aux séismes. Avis technique CSTB. Grande facilité de mise en ?uvre.

SmartLine® revêtements bois structurés : la noblesse du bois en clins et panneaux

Composés de bois issus de forêts gérées durablement, les produits de la gamme SmartLine® sont fabriqués selon la technologie de panneaux en lamelles de bois orientées conférant solidité et rigidité aux différents profils de la gamme.
Les clins, panneaux ou sous toitures ventilés bénéficient du traitement exclusif anti-termites SmartGuard® et sont garantis sans formaldéhydes.
Peints dans un nuancier de 6 coloris standard (clins) ou blanc (sous toitures), également disponibles prêts à peindre (tous profils). Nombreux tests de résistance CSTB (chocs, vents forts, séismes).

www.scb-exteriorsdesign.com

Architectes, ingénieurs, maîtres d’?uvre, maîtres d’ouvrage, propriétaires… participez au Palmarès de la construction bois en région Centre!
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 27 juillet.
Vous pouvez concourir dans ces catégories : maisons individuelles et agrandissements d’une surface inférieure à 100m², maisons individuelles et agrandissements d’une surface supérieure à 100m², habitat groupé et/ou collectif, bâtiment public et tertiaire, rénovation et réhabilitation lourde.

Le palmarès de la construction bois en région Centre a pour but de promouvoir les réalisations de constructions bois régionales de moins de 2 ans et demi. Le bois sera le matériau principal ou le matériau de structure des projets soumis.

Cette année, les interprofessions régionales ont décidé de créer un palmarès national appelé « Panorama Bois », qui se déroulera dans le cadre national du salon Maison Bois d’Angers. Ainsi chaque lauréat du Palmarès de la région Centre pourra concourir au palmarès national, pour ce la, leurs candidatures devront être déposées avant le 15 juin. Les candidatures déposées après cette date concourront pour le palmarès national 2013 et le palmarès régional 2014.

Inscriptions :
Le dossier d’inscription devra parvenir à Arbocentre avant vendredi 27 juillet 2012 minuit.

Pour toute information : contacter Mme Grandchamp (02 38 41 80 04) ou Melle Noble (02 38 41 80 00)  d’Arbocentre ou cliquez ici.

Le palmarès de la construction bois en région Centre a pour but de promouvoir les réalisations de construction bois régionales, livrées entre le 1er janvier 2010 et le 31 juillet 2012. Le bois sera le matériau principal ou le matériau de structure des projets soumis.

0