À l’occasion du Carrefour International du Bois 2012 qui s’est déroulé les 6,7 et 8 juin dernier à Nantes, l’Observatoire National de la construction bois en France a dévoilé une étude réalisée grâce à la participation de toute la filière sur la construction bois en France. C’est la première fois qu’une étude de cette ampleur est entreprise.

La construction bois désigne toutes les techniques de constructions à base de bois permettant de réaliser un bâtiment neuf (ossature bois, système poteau-poutre, panneaux massifs contrecollés ou contrecloués, colombage traditionnel et bois massif empilé).

Le marché français

EnqueÌ?te Construction Bois.indd

Les maisons bois représentent 11,3% des maisons individuelles construites en 2011 (soit 15 685 chantiers).
20% des agrandissements ont été réalisés en bois, toujours en 2011.

Le marché français de la construction bois compte 2 466 entreprises françaises. A elles seules elles emploient 16 400 salariés (dont 42% effectuent des travaux de charpente) et génèrent un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros.

Les entreprises de la construction bois

entreprises_5 maisons
Une entreprise sur deux a été créée dans les 10 dernières années (25% d’entre elles ont moins de 5 ans).
La majorité des entreprises interviennent uniquement dans leur département, seulement 10% se déplacent dans toute la France.
En moyenne, une entreprise emploie 13 employés, ils réalisent 8 maisons individuelles et 6 extensions-surélévations.

Technique de construction

systemes-constructifs

La moitié des emplois en construction bois sont dédiées à la mise en ?uvre, le reste se divise entre la fabrication (35%) et la conception technique (15%).
L’ossature bois est le système constructif le plus utilisé dans la construction bois (75 %) et 40 % des entreprises de construction bois n’utilisent que l’ossature bois.
Le système des poteaux poutres n’est utilisé que dans 12 % des cas et dans 5% pour le bois massif empilé, de type madrier.

Le bois

origine-bois

23% des entreprises n’utilisent que du bois français. Les autres utilisent exclusivement du bois étranger (11%), les deux origines (58%) ou ne savent pas d’où provient le bois qu’ils utilisent (8%).
Un peu plus des trois quarts des entreprises déclarent utiliser du bois certifié (77 %). Une entreprise sur cinq ne sait pas estimer la part de bois certifié qu’elle utilise.

L’activité  construction bois  par macro-régions

macro-regions

Cliquez pour agrandir

L’Observatoire national de la construction bois en France a été créé par France Bois Forêt (FBF), en partenariat avec les interprofessions régionales du bois, la Fédération française du bâtiment (FFB), Afcobois, Maison  Bois et Woodsurfer.

Plus d’informations : www.franceboisforet.fr

L’étude du cabinet Alcimed Prospective sur le marché actuel des nouveaux produits issus du bois et des évolutions à échéance 2020, parue en février 2012, est revenue sur la construction bois à l’étranger et sur la part de bois présente dans nos constructions. Extraits.

Mais un retard conséquent dans l’usage du bois dans la construction par rapport aux leaders européens, stagnant à 10 % contre 35 % pour les pays leaders.

Le marché français de la construction bois est estimé entre 1,5 Md et 1,9 Md pour l’année 2009. Les segments de marché de la construction bois se divisent entre le marché non résidentiel ? bâtiments (9 %) et le marché  résidentiel ? logements individuels purs ou groupés (91 %) lui-même composé du secteur diffus à 88 % et du secteur groupé à 12 %.
Malgré la dynamique observée, la France reste en retard par rapport aux leaders européens et à l’Amérique du Nord. Le taux d’incorporation du bois dans la construction stagne à 10 % alors qu’il atteint 15 % en Allemagne, 35 % en Scandinavie et en Amérique du Nord.
La part de construction bois dans la construction est également faible, les maisons individuelles à ossature bois représentant 7 % des maisons individuelles construites en 2009. En Allemagne, les maisons individuelles à ossature bois représentent 30 % des maisons individuelles construites, pour atteindre 90 % en Scandinavie et en Amérique du Nord.

Marché actuel des nouveaux produits issus du bois et évolution

L’essor du bois dans ces pays est lié à leurs caractéristiques culturelles, mais il est également poussé par des politiques publiques, notamment en Finlande qui accorde une place centrale à la constitution de réseaux favorisant l’échange et le progrès technique, ainsi qu’à la construction d’édifices de références.

Exemple du rôle des politiques publiques finlandaises dans l’innovation en construction bois. Les industries du bois et de la forêt ont traditionnellement une forte position au sein des politiques publiques finlandaises. Plusieurs programmes phares de recherche et de communication ont été implémentés depuis le milieu des années 1990 dans le but de soutenir le développement des industries forestières et de leurs chaînes de valeur respectives.
L’ensemble des connaissances et des expertises a ainsi été regroupé au sein du « Wood Product network of the Centre of Expertise » de 1999 à 2006. Ce réseau, résolument orienté marché et promotion des produits issus du bois, rassemblait 55 experts, 2 instituts de recherche et 8 établissements régionaux d’enseignement supérieur. La mise en ?uvre des programmes de ce réseau a notamment conduit à la construction de onze immeubles de plusieurs étages dans sept villes.
Parallèlement à ces initiatives nationales, les politiques de développement régional ont de plus permis de renforcer les compétences régionales au sein des entreprises, notamment en formant des clusters régionaux.
Source : ALCIMED, d’après Role of policies on innovations in timber frame construction, par Luleå University of Technology, 2010

À lire également :
– Étude sur la construction bois
– La filière bois, moteur de croissance

Du 27 juillet au 12 août prochains se tiendront à Londres les Jeux Olympiques d’été. À cette occasion, la capitale anglaise se dote d’un nouveau centre à la pointe de la technologie pour accueillir les compétitions aquatiques (natation, plongeon, natation synchronisée?) : l’Aquatic Centre. Imaginé par l’architecte britannique Zaha Hadid, cet édifice se caractérise notamment par son toit en forme de vague monumentale de 160 mètres de long.

L’Aquatic Centre représente un défi technique : il a fallu par exemple rapporter une membrane de protection haute performance sur l’ossature bois de la structure. Pour être efficace, cette membrane devait être à la fois robuste et résistante aux UV, caractéristiques auxquelles ont répondu le produit Delta-Exxtrem de chez Dörken. Habituellement indiqué pour une pose sous panneaux photovoltaïques, Delta-Exxtrem est traité anti-UV et peut supporter des chaleurs extrêmes, jusqu’à 120°C.  Toutefois, la pose sur une structure courbe interdisait la mise en ?uvre classique (dérouler simplement le rouleau), au risque de créer des plis ou des déchirures dans la membrane. Le bureau d’étude de Dörken a alors mis au point une technique spéciale pour dérouler la membrane sur les surfaces courbes, sans risques de plis ou déchirures, et d’assurer des recouvrements entre les différents lés.

www.doerken.fr


L’interprofession régionale FIBRESUD organise la troisième édition des « Trophées du Bois ».
Vous êtes  maître d’ouvrage, architecte, maître d’?uvre ou professionnel de la construction bois ? Vous avez construit un ouvrage en bois dans la région PACA  il y a moins de 5 ans ?
Déposez votre candidature sur  www.tropheesbois.com avant le 30 septembre 2012.

Toutes les réalisations seront éditées dans un « Carnet du Bois 2012 », distribué aux élus et en ligne sur www.fibresud.org. Elles seront exposées aux « Assises du Bois 2012 ».
Chacune des réalisations sera ensuite présentée au Prix national de la construction Bois et mise en ligne sur le Panorama National du CDNB.

Le jury remettra 8 trophées et 4 prix spéciaux :
– Trophée Habitat individuel
– Trophée Habitat collectif
– Trophée  Bâtiment tertiaire pour l’enseignement et la jeunesse
– Trophée  Bâtiment tertiaire d’accueil et de bureaux
– Trophée  Bâtiment agricole, industriel ou commercial
– Trophée Réhabilitation ? Isolation Thermique par l’extérieur (ITE)
– Trophée Extension ? Surélévation
– Trophée Aménagement extérieur ? Mobilier urbain
– Prix spécial « Valorisation des bois locaux »
– Prix spécial « Bois et confort d’été »
– Prix spécial « Bois et innovation »
– Prix spécial « Structure grande portée »

La cérémonie de remise des trophées aura lieu fin novembre 2012 à l’occasion des « Assises du Bois 2012 »

Pour tout renseignement complémentaire, contactez FIBRESUD au 04 26 78 18 51 ou rendez-vous sur le site www.tropheesbois.com

À lire également :
Concours d’architecture écologique
Concours construction bois région Centre

E.l.m leblanc lance une nouvelle génération de capteurs plans solaires horizontaux et verticaux  plus performants, plus esthétiques et plus intégrés sur la toiture : les modules capteurs plans FKC-2.
Ces modules capteurs plans, associés à un module ballon, permettent de tirer le maximum du rayonnement solaire et de couvrir ainsi jusqu’à 70% des besoins annuels en eau chaude pour une famille de 4 personnes.
Si les modules capteurs sont associés à un module ballon « mixte », ils  vont assurer le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Performants
La nouvelle conception monobloc du FKC-2 permet de réduire fortement les déperditions thermiques : avec une surface d’ouverture similaire et une meilleure courbe de rendement, le FKC-2 fournit en moyenne 3 à 4 % d’énergie solaire supplémentaire par rapport à l’ancienne génération.

Esthétiques
Ces nouveaux capteurs solaires sont de couleur noire et donc plus discrets. Le coffre du capteur constitue une seule et unique pièce en plastique moulé, donnant l’effet d’un produit abouti.
La forme du capteur permet aux éléments de pose de celui-ci d’être le moins visible.

Caractéristiques techniques
FKC-2S
Prix unitaire public indicatif HT : 650 euros
Surface brut : 2,37 m2
Largeur : 1 175 mm
Longueur : 2 017 mm
Épaisseur : 87 mm

FKC-2W
Prix unitaire public indicatif HT : 715 euros
Surface brut : 2,37 m2
Largeur : 2 017 mm
Longueur : 1 175 mm
Épaisseur : 87 mm

Plus d’informations :
www.elmleblanc.fr

Bois.com et ses partenaires organisent, jusqu’au 6 décembre le cycle de colloques « Le bois dans la ville » qui permet de dresser un panorama des solutions constructives innovantes en bois, pour les applications urbaines.
Ce tour de France apportera des solutions en bois pour agrandir, surélever, étendre, réhabiliter… autour de débats entre des spécialistes de la région.
Ils traiteront également de la stratégie territoriale et des enjeux locaux.

D’autres thématiques, liées aux performances de la construction bois en milieu urbain seront abordées.

À Strasbourg, le 13 septembre
Des experts de la rénovation énergétique et de la construction BBC en milieu urbain s’interrogeront sur la politique régionale dans le domaine du bois : programme Eco?Cités, Ilot R + 7, lycées, immeubles en bois R + 4, caserne de pompiers, etc.

Programme à venir :
Aix-en-Provence, le 26 septembre
Lille, le 23 octobre
Bordeaux, le 15 novembre
Nantes, le 6 décembre

Pour plus de détails et connaître les modalités d’inscription, cliquez ici

0