Le prix de l’électricité devrait augmenter de 30% d’ici 2016, c’est ce qu’a annoncé en janvier dernier la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Les Français prennent donc toute la mesure de ce que pourraient représenter les énergies renouvelables pour leurs foyers. Ainsi, comme l’exposent les résultats de l’étude Ifop* réalisée pour Qualit’EnR, les motivations financières et écologiques sont aujourd’hui au centre de leurs préoccupations.

Les foyers français ressentent aujourd’hui les impacts de l’inévitable augmentation du coût des énergies et s’impliquent de manière croissante dans l’intégration des EnR dans leurs foyers.
L’étude révèle en effet que 25% des personnes interrogées sont aujourd’hui plus intéressées par les EnR qu’en 2011, le coût de l’énergie (93%), le débat autour du nucléaire (75%) et les politiques publiques (74%) constituant des facteurs déterminants. Ainsi, les Français ont confiance à 78% dans les divers systèmes énergies renouvelables** et 31% des personnes sondées désirent s’équiper de ce type de systèmes, contre 25% en 2011. Si le prix d’achat (32%) et le fait d’être locataire ou en copropriété (38%) restent les principaux freins à l’équipement des particuliers, les Français invoquent le respect de l’environnement à 92% et l’indépendance énergétique à 87% comme principales vertus des énergies renouvelables.

Enfin, le développement de l’intérêt pour les EnR se confirme avec la confiance accordée aux installateurs d’équipements énergétiques (61%), qui a augmenté de 9% par rapport à 2011.

www.qualit-enr.org

*Méthodologie de l’enquête Ifop
Echantillon de 1052 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing). Du 10 au 12 janvier 2012
** Insert à bois, pompes à chaleur, système solaire combiné : chauffage/eau chaude, chaudière à bois, poêle à bois, chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques


Richement illustré avec des photos, tableaux et schémas, ce livre couvre toutes les solutions énergétiques envisageables, allant des économies facilement réalisables à une autonomie pratiquement totale. En fonction de vos besoins et de vos moyens techniques et financiers, vous pourrez y piocher des idées pour agir efficacement et écologiquement.
Cet ouvrage détaille notamment :
? les différents degrés d’autonomie atteignables, du plus simple au plus ambitieux,
? les technologies existantes et à venir en abordant également la domotique,
? des nombreux exemples d’habitat autonome déjà construits et fonctionnels.

Prix : 22 euros
www.dunod.com

À l’occasion du salon Destination Habitat & Bois qui aura lieu à Ville-la-Grand du 3 au 5 février, la société la maison de cèdre vous présentera son nouveau stand qui se présente sous la forme d’une petite maison… ronde.
En effet, la maison ronde et demi-ronde est la spécialité de cette société. Vous pourrez y découvrir toute la gamme de maison bois de cette société et vous renseigner auprès de leur équipe pour votre projet de construction.

www.maisondecedre.fr

maison de cedre 1À lire également :
La maison de cèdre s’engage pour l’environnement
Un habitat bois solaire et éco-responsable

Écologique, faible consommatrice d’énergie et architecturalement définie selon les contraintes de la parcelle sur laquelle elle a été construite, cette maison basse consommation passive à Mornant dans le Rhône plait à ses propriétaires par sa simplicité.
La particularité du terrain exigu de 400 m2 avait mené les propriétaires à un premier projet non abouti avec un autre architecte. Puis Carole Mathevon de Link Architectes a su tirer parti des contraintes de la parcelle imposée. « Ce délai entre les deux dessins nous a permis de repenser totalement notre projet, confie le propriétaire : nous voulions avant tout une maison passive. » Or Carole Mathevon est une spécialiste dans ce domaine. « Mes clients voulaient une maison la plus écologique possible et n’avaient aucun a priori sur une forme architecturale du bâtiment.» …

Retrouvez le reportage complet de cette maison dans le hors-série n°6 d’Eco Maison Bois « La guide de la maison BBC, passive, minergie, positive ».

Informations pratiques :
Architecte : Carole Mathevon, Link Architectes
Constructeur : Maison Eau et Soleil, DULAC
Année de construction : 2008
Surface habitable : 143 m2 (120 m2 + buanderie et garage)
Prix : 257 000?

rivoire_1
rivoire_2

Texte : Lise Bertron
Photos : Fabien Delairon

À lire également :
Maison bois finlandaise
Maison bois massif en Finlande
Maison bois rectangulaire en Californie
Maison ossature bois en Savoie



Après le label BBC-effinergie en 2007, le label effinergie rénovation en 2009, le collectif effinergie a élaboré un nouveau label pour les années à venir : le label effinergie +. Leur souhait est que ce label mène à un label d’État donnant lieu à des avantages fiscaux (pour l’instant des aides sont envisageables via les appels à projets des Régions en lien avec l’ADEME).

Quelles sont les évolutions par rapport au label effinergie de 2009 ?
1 : concevoir des bâtiments consommant encore moins d’énergie : le 50 KWhep/m2/an  du BBC devient 40 KWhep/m2/an.
2 : mobiliser les occupants sur la totalité de la consommation d’énergie (électroménager, audiovisuel, informatique…).
3 : développer la production locale d’énergie renouvelable

Grâce à ce nouveau label, l’association effinergie marque sa volonté de relancer l’expérimentation et de faire émerger des nouveaux équipements et des nouvelles techniques.

Plus de renseignements sur www.effinergie.org

À lire également :
Un modèle de maison bois labellisé BBC-effinergie



Découvrez le bois plastique, le bois stratifié pour la déco intérieure, des meubles qui améliorent la qualité de l’air intérieur, des produits de traitement des bois écologiques…
Le magazine éco maison bois et le pôle de compétitivité Pôle Fibres ont décidé de mettre en avant les entreprises et matériaux innovants du grand Est de la France, ainsi que les projets durables soutenus par les collectivités. Ce document vous est proposé en téléchargement gratuit.

Pour le télécharger, cliquez ici.

À lire également :
Gratuit : le livre les Trophées de l’architecture
Téléchargez gratuitement le guide pratique CTBA+

Dans le cadre du Solar Decathlon Europe Madrid 2012, compétition internationale lancée en 2002 par le département de l’énergie des États-Unis, qui aura lieu au mois de septembre prochain ; l’équipe Aquitaine Bordeaux Campus, après le succès rencontré par le projet Napevomo en 2010, a engagé son nouveau défi pour cette édition : Sumbiosi.

Alliant l’architecture bois et l’architecture bioclimatique à l’ingénierie des bâtiments à énergie positive, le projet Sumbiosi (issu du grec sumbiosis, signifiant la relation intime et durable entre deux organismes) cherche à consommer le moins d’énergie possible tout en minimisant les impacts environnementaux.

Ce projet allie plusieurs technologies issues des partenaires industriels et des centres de recherche, avec notamment :
une enveloppe très performante : avec l’utilisation d’un bois local : le pin maritime. Des isolants naturels (laine de mouton, fibres de bois?) sont utilisés et adaptés aux systèmes constructifs de la maison.
l’autonomie énergétique : l’énergie solaire photovoltaïque et thermique est utilisée pour produire sa propre électricité et ses besoins calorifiques.
Mais aussi : une domotique intelligente, la ventilation hybride associant un bloc « VMC » complètement piloté et une circulation naturelle et un système d’irrigation du mur végétalisé et du jardin.

Retrouvez toute l’actualité du projet Sumbiosi : www.sumbiosi.com

Afin de pouvoir répondre aux demandes croissantes de caractérisation, normalisation et de certification, les entreprises de la FIBA (Fédération des Industries du Bois d’Aquitaine) se sont regroupées dans une démarche collective d’analyse de la performance environnementale collective des produits en pin maritime.
Le résultat de ces analyses est un outil précieux d’évaluation de la performance environnementale des produits en pin maritime fabriqués par les adhérents FIBA.
Cette démarche s’inscrit dans une dynamique plus vaste de caractérisation des produits en pin maritime réalisée par la FIBA afin de promouvoir leur utilisation sur les marchés (marquage CE, résistance au feu.
Le Bureau Veritas CODDE (spécialiste dans l’Analyse du Cycle de Vie et l’Éco conception de produits), a assisté la FIBA dans la réalisation de ces FDES collectives (Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires).
La méthodologie de l’ACV (Analyse du Cycle de Vie) est la méthodologie la plus aboutie pour évaluer de façon globale l’impact d’un produit sur son environnement.
Pour en renforcer la crédibilité, chaque déclaration a fait l’objet d’une vérification par tierce partie selon le « Programme FDE&S ? Produits de la construction » de l’AFNOR (Association Française de Normalisation).
Les ACV et FDES réalisées concernent 7 produits d’intérieur (parquet brut, parquet vernis, parquet huilé, lambris brut, lambris vernis, lambris hydro-ciré, moulures brutes), 3 produits d’extérieur (bardage autoclavé, bardage peint, lame de terrasse) et les produits d’Ossature / Charpente. Une ACV et une Empreinte Environnementale ont également été réalisées pour les palettes.

Cette démarche (FDES) a principalement pour but de permettre aux maîtres d’ouvrages l’évaluation environnementale globale des bâtiments et d’intégrer les produits en pin maritime dans leurs réponses à des appels d’offres HQE (Haute Qualité Environnementale).
Bardage

Toutes les FDES vérifiées sont disponibles sur demande auprès de la FIBA : www.fibaquitaine.fr
Et en accès libre à partir du site INIES : www.inies.fr

À lire également :
63% des bois de construction ne sont pas français
Du mobilier en bois de tempête

Tags article :

C’est au cours d’un voyage en Patagonie, après une marche épuisante, que Stanley Kollen a découvert le plaisir d’un bain de Patagonie. De là lui est venue l’idée de les commercialiser en Europe.
Les bains de Patagonie sont des SPA d’extérieur en bois de cyprès conçus à la manière des tonneaux de bois et dans lesquels est plongé un poêle à bois sous-marin qui chauffe l’eau à 37-40°C  (il existe aussi une version à chauffage à gaz pour une utilisation en intérieur). Le poêle à bois a une vitre sous-marine qui permet de regarder le feu brûler sous l’eau tout en éclairant le bain.
Ils sont conçus artisanalement en Patagonie et leur durée de vie est de 20 ans.

Ils s’utilisent toute l’année, jour comme nuit, été comme hiver, sous la pluie ou sous la neige.
Ils permettent la détente, la relaxation musculaire et mentale et soulagent les douleurs corporelles.
Différentes tailles sont proposées de 3 à 12 places. La cuve est conique pour une assise parfaite.

bain de patagonie_1
bain de patagonie_2

Plus d’informations :
www.baindepatagonie.fr
info@baindepatagonie.fr
Tél. : 07 61 28 88 42

0