Probablement construit par les compagnons menuisiers du Tour de France dans la seconde moitié du xixe siècle, ce chalet en bois d’architecture alpine était menacé de démolition pour laisser la place à un immeuble de 18 mètres de haut, tel que le permettait le PLU en vigueur dans ce quartier du 19e arrondissement de Paris. Mais c’était sans compter sur l’énergie des locataires qui ont remué ciel et terre pour que cette maison soit préservée. C’est ainsi que le 29 septembre dernier le Conseil de Paris a voté à l’unanimité la modification du PLU pour préserver la maison.

Située à une vingtaine de minutes d’Angoulême, sur la commune de Vouthon, cinq parcelles du lotissement communal ont été gracieusement confiées à Logélia Charente, l’Office Public de l ‘Habitat de la Charente, pour y réaliser un programme de cinq logements dont un PSLA (Prêt Social de Location Accession)(2). Ces 5 logements sont à ossature bois, isolés par l’extérieur puis enduits. Ils bénéficient tous de la mention THPE EnR. Cela signifie que la consommation énergétique est au moins 30 % inférieure à la consommation de référence et entre autres que des énergies renouvelables comme la biomasse, le solaire, sont utilisées. Ici des panneaux solaires thermiques fournissent l’eau chaude sanitaire et le chauffage est assuré par une pompe à chaleur air/eau. (1) THPE ENR : label Très Haute Performance Énergétique. (2) Le PSLA est un dispositif d’accession à la propriété (loi de 2004) à destination des ménages modestes qui ont des difficultés à acquérir sur le marché. Ils bénéficient d’une TVA à 5,5 % et d’une exonération de la TFPB (Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties) pendant 15 ans.


La société berlinoise de construction Proportion a chargé le célèbre architecte Daniel Libeskind de concevoir une maison clé en main ultra design prête à conquérir le marché mondial.

Le résultat : la « Villa Libeskind », une maison à ossature bois à la pointe du développement durable, couverte de zinc-titane Rheinzink®. Cette villa « basse énergie » est actuellement un prototype en construction à Datteln en Allemagne dont le maître d’ouvrage n’est autre que Rheinzink, 1er fabricant mondial de zinc-titane pour le bâtiment. Faibles consommation d’énergie et émissions de CO2 lors de sa production, très bonne longévité, entretien quasi nul, taux de recyclage élevé de l’ordre de 97 %… Autant de caractéristiques que devront afficher à l’avenir les bâtiments. Quant aux espaces intérieurs, seuls des matériaux certifiés ISO 14025 type III ou primés pour leurs vertus écologiques sont utilisés…

www.rheinzink.fr

0