Maison en bois : Le constructeur Ami Bois, s’implante à Albi et crée un Pôle Habitat aux côtés des sociétés SIBA (construction de maisons individuelles maçonnées) et Rénov Evolution (spécialiste de la rénovation et de l’extension).
Les trois sociétés associent leur savoir-faire afin de créer des synergies et proposer un service complet à leurs clients qui recherchent une maison.
L’occasion pour Ami Bois, dont le siège social est à Toulouse, de poursuivre son développement.

Plus d’informations sur le site internet : www.ami-bois.fr

Voici la tendance de l’année, la maison de verre ou Glass House KONTIO inspirée de la maison de Johnson, construite en 1949 à New Canaan, dans le Connecticut aux États-Unis. Cette maison a été conçue par Philip Johnson et son collaborateur Richard Foster, pour sa résidence principale.

Par Frédéric Lhomme

Glass House Kontio 2

Avec cette Glass House, KONTIO finalise l’architecture de notre époque en réalisant le fantasme de la modernité : la transparence. Plus de 10 projets sont en cours de réalisation en France, dans la Manche, en Vendée, en Normandie, dans les Pyrénées et dans les Alpes. Ce sont des résidences principales mais aussi des locaux commerciaux
comme pour un poissonnier à Cherbourg, un vendeur d’accessoires automobiles à Caen ou un paysagiste dans les Alpes.

Ces projets sont constitués d’une structure minimale en bois massif associé au verre et à l’acier. C’est dans le minimalisme que l’on reconnait de Design de la Glass House ainsi que son prix attractif.

pour lire la suite, commandez le numéro 46 d’Éco Maison Bois !

Beaucoup considèrent les réalisations d’extension et de surélévation des maisons, en ville comme à la campagne, comme très nécessaires pour répondre à de nombreux problèmes de logement. L’artisan charpentier est l’interlocuteur de choix pour ce type de travaux.

Par Jacques Gravend

Début Travaux

Le charpentier artisan local sera-t-il le remède à bien des maux de notre temps, quand bien même il ne le saurait pas (pas encore) ? Le manque de logements, le nombre de logements vacants (près d’un million selon l’Institut de la statistique), les logements inadaptés à de nouvelles formes de la famille : tout cela a entraîné bien d’autres problèmes, affirment les spécialistes, comme l’extension des villes et de leur commerce à la périphérie, le renchérissement du foncier, le besoin croissant de la voiture, la désertification des centres villes, des offres de santé, etc. Pour nombre d’économistes et d’urbanistes, la reconquête des villes s’impose, mais nécessite une « densification » du tissu urbain, et de permettre aux habitants de vivre dans des maisons plus adaptées à l’époque.
La réponse la plus évidente à ces questions s’appelle extension et/ ou surélévation des maisons. Elles ne pèsent pas sur le foncier, permettent des réhabilitations modernes, des isolations thermiques indispensables. Sur ce marché, encore nouveau, la construction bois dispose d’un atout essentiel : à résistance égale (entre autres qualités), le bois est sept fois moins lourd que la maçonnerie. Et le professionnel le mieux placé pour y satisfaire est le charpentier, l’artisan local, connaisseur du lieu, des habitants et de leur habitat.
L’extension et la surélévation sont des travaux au cas par cas, des travaux uniques, dont le seul interlocuteur est le charpentier voisin. Le charpentier et l’architecte, l’un et l’autre de fait inséparables. « Je collecte l’information auprès du client, je fais des crayonnages avec lui, devant lui, mais l’exécution du plan, comme le dossier de permis de construire, concernent l’architecte », précise Bruno Magnin. Ce charpentier, installé à Saint-Paul, près de Beauvais (Oise), n’a pas attendu ces dernières années pour produire des extensions et surélévations. Il y a déjà plus de quinze ans qu’il en a construit, à côté des classiques maisons à ossature bois qu’il réalise, ou de l’élévation de grandes charpentes, souvent pour le compte ou en relation avec le charpentier Simonin. Ce dernier, installé à Montlebon, dans le Doubs, conçoit des « constructions innovantes », en lamellé collé, il a notamment réalisé la structure bois du pavillon France pour l’exposition universelle de Milan, en 2015. Il propose aussi une gamme de produits sur-mesure adaptés aux artisans, à des constructions, ou des extensions.

murs ossature bois

pour lire la suite, commandez le numéro 45 d’Éco Maison Bois !

Vous y réfléchissez maintenant depuis un certain nombre de mois voir d’années, c’est désormais une certitude : vous allez construire votre propre maison pour vous installer avec toute votre petite famille. Animé par la fibre écologique, vous vous intéressez de près à la possibilité de construire votre maison en bois. Alors est-ce vraiment éco-responsable de faire construire son habitat en bois avec ce matériau naturel ? Oui, et on vous explique pourquoi dans l’article ci-dessous.

Un matériau idéal pour faire des économies d’énergies

Choisir de faire construire sa maison en bois est une décision résolument éco-responsable au vu des économies d’énergies que cela peut vous permettre de réaliser une fois la construction réalisée et l’emménagement effectué. En effet, la maison en bois est souvent considérée comme moins énergivore que bon nombre de constructions et ce pour une raison simple : le bois est un matériau dont les performances en tant qu’isolant thermique sont particulièrement importantes.

De plus le bois est un parfait régulateur hygrométrique, permettant ainsi d’équilibrer le taux d’humidité à l’intérieur de votre logement et ainsi d’assainir l’air, en empêchant notamment le développement de moisissures. Ainsi, comme il contribue à limiter la propagation de l’humidité à l’intérieur de votre maison, le bois limite considérablement la sensation de froid à l’intérieur, ce qui peut vous permettre naturellement de baisser le chauffage, ou du moins de ne pas tomber dans le piège de la surconsommation énergétique. Un argument non négligeable surtout au vu de l’augmentation constante des prix de l’électricité et du gaz sur le marché de gros. A ce titre, vous pouvez d’ailleurs comparer les différentes offres de gaz en consultant l’article rédigé sur le sujet ici. Cependant, avant de choisir un fournisseur, il vous faudra procéder à la mise en service de votre compteur EDF à votre domicile comme expliqué à l’adresse suivante : www.agence-france-electricite.fr/fournisseur-electricite/edf/ouverture-compteur/

Un matériau particulièrement résistant et non polluant

Contrairement à l’image populaire qui l’accompagne, la maison en bois présente l’atout majeur d’être particulièrement résistante. En effet, si le bois est toujours tant utilisé dans la construction de maisons, d’escaliers et autres mobiliers, et ce depuis des siècles, c’est grâce à sa résistance particulièrement importante. En effet, les essences de bois choisies pour la construction de votre maison peuvent être associées à des vernis spéciaux et non polluants permettant d’en faire un matériau particulièrement fiable sur la durée, le tout sans que celui-ci s’abîme ou ne se dégrade. De plus, en tant que matériau naturel, le bois présente l’avantage majeur de disposer d’importantes qualités d’adaptation, notamment dans sa capacité à bien s’implanter dans les différents sols quels que soient leur composition, ce qui en fait un matériau de construction particulièrement intéressant, en ce qu’il évite d’avoir à transformer la nature des sols au moment de débuter un chantier.

Pour isoler votre maison en bois, le magazine éco maison bois vous présente le nouveau bloc Isostal.

Lauréat du prix performance énergétique pour le bâtiment organisé par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le bloc Isostal est un nouveau système constructif à l’isolation thermique par l’extérieur.

Il est composé d’un bloc de coffrage en bois moulé, avec isolation extérieure intégrée et ossature du parement intérieur. Ce système permet la construction de murs de façade en réalisant trois tâches en une seule opération.

Le bloc Isostal a des propriétés isolantes haut de gamme et supprime les ponts thermiques qui représentent 30% des déperditions d’énergie. Autre avantage, son poids : Il pèse à peine 5 kg et permet le montage des murs d’une maison en seulement deux jours. Il se présente comme une alternative au béton et aux parpaings, et est conçu intégralement en Lozère. Le bloc Isostal allie donc légèreté, propriétés isolantes et facilité de mise en œuvre, des qualités idéales si vous voulez faire isoler prochainement votre maison en bois.

Pour plus d’informations : http://www.innomur.com/le-bloc-isostal/

Pour votre future maison en bois, le magazine éco maison bois vous présente le panneau solaire hybride de DualSun.

En 2014, la société marseillaise DualSun concevait un panneau solaire hybride : à la fois photovoltaïque et thermique, permettant la production d’électricité et d’eau chaude des logements. Aujourd’hui, elle lance une nouvelle gamme plus performante : le DualSun Spring.

Ce panneau solaire hybride assure une rentabilité maximale. Il est composé de deux faces : la première exposée au soleil, équipée de cellules photovoltaïques. La seconde, dotée d’un échangeur thermique dans lequel circule l’eau et permettant la récupération de la chaleur produite.

Le DualSun Spring est protégé par deux nouveaux brevets, il produit deux fois plus d’énergie qu’un panneau solaire classique, offre une garantie de 25 ans, un prix compétitif en baisse de 20 % par rapport à la première génération de panneaux solaires hybrides, et est également adaptable à de nouvelles applications (notamment pour le chauffage des piscines).

Idéal pour une maison en bois, c’est actuellement le panneau solaire dédié aux bâtiments le plus performant du marché, et entièrement fabriqué en France.

Pour plus d’informations : https://dualsun.fr/

Le magazine éco maison bois vous présente les fenêtres Halio de AGC, pour votre maison en bois.

A l’occasion du salon BAU à Munich, AGC, le premier fabricant de verre plat au monde a présenté Halio, son verre se teintant intelligement. Il a pour but de protéger contre les rayons du soleil, l’éblouissement ou encore les regards indiscrets. Grâce à son interface utilisateur intuitive, il peut se teinter de différentes nuances de gris. Il offre ainsi le système de gestion de la lumière naturelle le plus puissant et adaptif au monde. Se teintant indépendamment ou en groupe, les fenêtres équipées du verre Halio peuvent permettre d’atteindre un niveau d’intimité inenvisageable avec du verre traditionnel.

Le verre Halio permet un contrôle total de lumière naturelle, en fonction des conditions climatiques, d’un horaire ou bien de la position du soleil durant la journée. Il peut s’activer manuellement, par ordre vocal, à l’aide de commandes murales ou encore via une application smartphone.

Les fenêtres Halio, modernes et intuitives pourront parfaitement s’adapter à votre maison ou future maison en bois.

Pour plus d’informations : http://www.agc-glass.eu/fr

Le magazine éco maison bois vous présente pour votre future maison en bois la terrasse Silverwod.

Silverwood, le numéro 1 français des bois rabotés, bois de structure et de couverture a dévoilé, au printemps, sa terrasse en bois de Mélèze de section 27 x 135 mm.

Elle est naturellement durable en Classe 3.2 hors aubier, et ne nécessite pas de traitement, donc sans entretien. Les constructeurs bois rafolent de ce type de terrasse. La nouvelle lame en Mélèze, bombée aux bords arrondis, facilite l’écoulement des eaux de pluie. Les terrasses Silverwood bénéficient d’une garantie de 10 ans sur la préservation du bois, sont certifiées CTB B+ et conformes au DTU 51.4.

Que vous soyez un professionnel de la construction bois ou un particulier sur le point de construire votre maison, pensez dès le début de votre chantier à votre future terrasse en bois.

 

Pour plus d’informations : http://www.silverwood.fr/blog/produits/amenagement-exterieur/terrasses/terrasse

Constructeur de maisons bioclimatiques, Maisons Bébium souhaite ouvrir 10 agences en 2017

Trois ans après avoir lancé l’enseigne en franchise et fort de 33 agences, Maisons Bébium poursuit sa croissance avec pour objectif d’étendre son maillage du territoire national. En 2017, le réseau souhaite ouvrir une dizaine d’agences supplémentaires, avec pour zone prioritaire, les régions Centre-Val de Loire, Pays de la Loire et Bretagne.

Créé en 2013, par Hubert de Beaulieu, le réseau Maisons Bébium fait partie intégrante du groupe IBF (Immo Bois Finances) et bénéficie ainsi de plus de 20 ans d’expérience dans la construction de maisons individuelles. Son leitmotiv : concevoir des maisons bioclimatiques accessibles à tous.

Avec sa gamme Optima, Maisons Bébium propose une large gamme de maisons neuves individuelles bioclimatiques à prix concurrentiels et conformes aux nouvelles normes thermiques. Grâce à un coût de construction contrôlé et au concept clés en main, les maisons Maisons Bébium s’adressent à une large clientèle de primo-accédants mais séduisent aussi les investisseurs, en quête de revenus locatifs.

DEUX MODES D’IMPLANTATIONS, DEUX PROFILS
La franchise Maisons Bébium propose deux modes d’implantation en fonction du profil, du secteur géographique et de l’orientation recherchée par le futur franchisé

plus d’informations sur www.maisons-bebium.com

0