Du débutant au confirmé, le site www.laboutiquedubois.com répond à chaque besoin, avec un choix très large de produits bois mis à vos dimensions et livrés à domicile.


Quels produits ?

Des panneaux de différentes essences, épaisseurs et qualités pour tous les projets de bricolage, d’aménagement et de décoration en bois massif : plan de travail, marche d’escalier, étagère, bibliothèque, bureau…

Des poutres en chêne ou en douglas dans des formats standards ou mis à dimensions pour réaliser des plafonds à la française, création d’auvents, de charpentes, d’encadrements de porte…

Des huiles et vernis pour le traitement du bois et des accessoires pour réaliser les assemblages bois.

Pour des créations originales, vous pouvez aussi vous inspirer de réalisations exclusives créées par les élèves de la célèbre École Boulle (École supérieure des arts appliqués / Lycée des métiers d’arts, de l’architecture intérieure et du design) pour laboutiquedubois.

Abibois édite un guide pour promouvoir les bois locaux auprès des professionnels et des collectivités.

Ce document permet de mieux connaître les essences bretonnes leurs caractéristiques et leurs usages en construction. Il les informe également sur les scieries qui transforment ces bois et sur les produits qu’elles réalisent. Son nom : « BOIS d’ici, transformé par les scieurs bretons ».

Il s’agit d’une première étape pour connecter la demande et l’offre, faire la preuve que la ressource régionale est de qualité suffisante pour la production de sciages à destination de la construction, et communiquer sur les scieries bretonnes commercialisant déjà du bois construction.

Vous pouvez télécharger le guide gratuitement en cliquant ici.

www.abibois.com

La 8e édition du concours national d’architecture « Les lauriers de la construction bois » est lancée !

Architectes, constructeurs, concepteurs et artisans, vous pouvez participer !

Pour cela, téléchargez le dossier d’inscription en cliquant ici.

Vous pouvez concourir dans les catégories suivantes :
• Logement collectif
• 
Logement individuel groupé
• 
Logement individuel
• 
Équipement public
 Bâtiment d’activité
• 
Rénovation et/ou extension
• Projets d’étudiants en écoles d’architecture Rhône-Alpes*

Le concours fait la distinction entre les projets et les réalisations (ces dernières doivent avoir moins de 10 ans).

Chaque candidat peut présenter au maximum un projet et une réalisation dans chaque catégorie.

Tout système constructif en bois est admis (massif et ossature, poteau/poutre, colombage, panneaux, bois massif empilé, etc.), sans limitation de surface.

La date de clôture des inscriptions est le 11 mars 2013, aussi nous vous demandons de vous inscrire rapidement et d’envoyer aussitôt les éléments demandés (dont les visuels en haute définition requis) pour valider votre inscription.

Le palmarès 2013 du concours sera révélé lors du Salon de la Construction Bois et de l’Habitat Durable qui aura lieu à Alpexpo Parc événementiel de Grenoble du 11 au 14 avril 2013 et sera largement diffusé.

Contact unique pour les Lauriers
Email : lauriers@ecomaisonbois.fr
Tél : 05 61 99 07 47

Le règlement est disponible en téléchargement en cliquant ici.

* Cette catégorie est ouverte aux seuls étudiants en école d’architecture en Rhône-Alpes.

C’est au nord de l’Allemagne, à proximité de Hambourg, que l’entreprise Huf Haus, créée en 1912, vient d’achever la création de sa toute dernière maison, à l’architecture audacieuse et élégante.
Construite selon les principes de transparence, d’ouverture et de respect de la nature environnante, cette spacieuse maison de modèle ART 8 bénéficie d’une superficie habitable totale de 250 m2 ainsi que d’un garage annexe.
Sa structure à charpente et colombages en bois, ses larges baies vitrées ainsi que ses balcons permettent aux habitants de profiter pleinement du spectacle de la nature, au c?ur de pièces qui laissent pénétrer la lumière et s’harmonisent parfaitement avec l’environnement.

Photos Huf Haus
DR

Retrouvez le reportage complet dans le n°7 d’Éco Maison Bois.

Le 7 janvier dernier, Delphine Batho, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a présenté un ensemble de mesures visant à atteindre le développement annuel d’au moins 1 000 mégawatts de projets solaires en France en 2013, conformément aux décisions prises dans le cadre de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre dernier.

Le gouvernement a annoncé le doublement des volumes cibles pour le photovoltaïque (1000 mégawatts/an) comparé aux mesures prises suite au Grenelle de l’environnement par le précédent Gouvernement (500 mégawatts/an), des augmentations de tarifs selon l’origine européenne de fabrication des panneaux d’une part, et pour les installations respectant les critères d’intégration simplifiée au bâti, d’autre part. Elle a précisé les critères de l’appel d’offres pour les installations solaires de plus de 250 kW : 200 MW pour les technologies matures, sur bâtiment et ombrières de parking ; 200 MW pour les technologies innovantes, telle que le photovoltaïque à concentration et trackers.

Les adhérents du SER-SOLER* se réjouissent de ces annonces, convergentes avec celles proposées par le Syndicat des énergies renouvelables. Ils regrettent néanmoins la baisse de 20 %, qui plus est, rétroactive, au 1er octobre 2012, du tarif T5 auquel sont éligibles, en particulier, les centrales au sol.

Ce caractère rétroactif constituant un préjudice pour les entreprises qui se sont positionnées sur ce segment de marché.

 

* syndicat des énergies renouvelables et groupement français des professionnels du solaire photovoltaïque

 

www.enr.fr

Tags article :

45 étudiants en BTS SCBH (systèmes constructifs bois & habitat) du lycée Louis Lachenal d’Argonay se sont rendus en voyage d’études dans la région du Vorarlberg en Autriche en septembre dernier.

 

Durant 4 jours, les étudiants et leurs professeurs, accompagnés par l’architecte Andrea Spöcker, ont visité des entreprises et des réalisations variées.

 

Tout d’abord, le site de Pavatex (Cham) avec une étape en Suisse, entreprise spécialisée dans la fabrication d’isolants écologiques.

 

Ensuite, la visite d’une maison de la culture et d’un centre de secours à Hittisau. Les étudiants ont aussi pu découvrir à Lingenau une villa conçue par l’architecte Kaufmann et une école maternelle à Bizau.

 

La visite s’est poursuivie par un prototype de 8 étages, le bâtiment le plus haut de ce type en Autriche réalisé en structure bois béton (LifeCycle Tower ONE à Dornbirn livrée en 2012). Cette construction à énergie positive prend en compte le bilan carbone et l’empreinte écologique, la preuve que les bâtiments bois s’intègrent en milieu urbain !

 

Le lendemain, les visites ont continué à Wolfurt, dans l’entreprise Berchtold Holzbau, spécialisée dans la construction de maisons individuelles en éléments bois préfabriqués et dans la construction d’escaliers puis dans la vallée de « Grosses Walsertal » classée parmi le réseau mondial des réserves biosphère de l’UNESCO en 2000. Cette vallée s’est fixé comme objectif un développement durable dans le respect des intérêts économiques, écologiques et sociaux.

 

Le voyage s’est terminé par la fromagerie Haus Walserstolz à Sonntag ainsi que le centre communal de Saint Gerold. Le bâtiment communal passif écologique de Ludesch démontre que la construction de bâtiments publics écologiques et éco responsables est également possible avec des coûts maîtrisés.

 

Un étudiant concluait : « Ce voyage nous a apporté la preuve que les termes construction, performance, esthétique et écologie ne sont pas incompatibles. Il nous a également permis de prendre conscience du chemin à parcourir pour une construction plus respectueuse de l’environnement et des perspectives d’évolution de l’utilisation du bois dans nos régions. »

0