Guillaumie Construction Bois lance les murs ossature bois isolés en paille hachée

La ville de Limoges innove avec la construction de cinq nouveaux bâtiments publics pour un centre d’hébergement, une première en France grâce à l’utilisation de paille hachée pour l’isolation. Ce projet est mené par Guillaumie Construction Bois.

L’isolation par paille hachée insufflée est une avancée significative dans le domaine de la construction durable. Guillaumie Construction Bois, déjà reconnue pour l’isolation en bottes de paille dans des maisons individuelles et divers bâtiments, continue à repousser les limites de l’innovation. Cette nouvelle méthode pourrait rapidement être adoptée par d’autres professionnels du secteur.

Spécialisée dans la fabrication et la pose de murs à ossature bois ainsi que la taille de charpentes (traditionnelles, CLT, lamellé-collé), Guillaumie Construction Bois propose cette solution novatrice aux architectes, constructeurs et artisans. La paille hachée utilisée provient de la coopérative SCIC ielo, qui a obtenu l’ATEx (Appréciation Technique d’Expérimentation). L’ATEx permet de rassembler les premiers retours d’expérience avant la délivrance d’un Avis Technique, validant ainsi ces nouvelles méthodes de construction.

Pour plus d’informations sur cette entreprise, consultez le site www.guillaumie.com. La semaine prochaine, retrouvez l’article complet dans le magazine Filière Bois, disponible en téléchargement gratuit.

 

GRATUIT le journal de l’industrie du bois, BOIS & BUSINESS est sorti. À télécharger gratuitement sur le site :  www.bois-and-business.fr

Au programme de ce numéro :

Guillaumie Construction Bois : L’usinage des planchers en CLT pour vos bâtiments en bois.

Kaycan Saint-Gobain Naturetech et son bardage en bois reconstitué sans entretien.

Schilliger Bois SAS ouvre une unité de production de CLT avec le label « Bois de France ».

Misapor, l’histoire de trois visionnaires. Granulat de verre cellulaire pour votre isolation sous fondations radier ou sous dalle.

Fourcade Construction Bois et son nouveau projet pour la restauration rapide.

Tradition Bois et son projet au Pays Basque, un héritage préservé grâce au bois et au savoir-faire des compagnons charpentiers de l’entreprise.

MOSO présente la marque Bamboo N-Vision et son intégration à l’aéroport International de Kempegowda Bangalore en Inde.

Steico et toutes ses solutions pour vos toitures en sarking à très haute performance

Ecomaison, l’expert du bois recyclé et de son réemploi

Présentation du Sylvatest, un bijou de technologie du groupe CBS Lifteam

Mocopinus présente Hydrostop H2O LIGNOPRO des façades hydrophobes avec effet déperlant.

L’agence de communication SLCOM spécialisée dans l’accompagnement des entreprises de la filière bois depuis 27 ans.

Passibat’ découvrez les lauréats des Trophées du Bâtiment Passif 2024

Maisons-bois.com le site web numéro 1 en France sur la construction bois, inscrivez-vous gratuitement dans l’annuaire ou devenez annonceur premium pour recevoir les demandes de devis des particuliers.

UICB votre organisation professionnelle totalement dédiée au bois construction, un conseil de la rédaction, devenez membre…

BOIS & BUSINESS est une publication bimestrielle gratuite à télécharger sur www.bois-and-business.fr

Bonne lecture à tous.

CONSTRUIRE EN 2023

En 2023 vous allez peut être faire le choix de construire une maison en parpaings, en briques ou en bois. Vous avez aussi le choix d’acheter une maison existante, ou d’acheter une maison et de la rénover.

construire en 2023

Alors comment choisir, et comment éviter que la construction ne devienne une contrainte ?
Dans un premier temps rappelons que chaque année de nouveaux matériaux arrivent sur le marché de la construction :
Des isolants de plus en plus performants, des bardages de plus en plus sans entretien et des techniques de chauffage de plus en plus révolutionnaires.
A l’heure où tout le monde parle d’économie d’énergie, Eco maison bois comme beaucoup de ses confrères journalistes, vous rappelle que « l’énergie qu’on économise ou celle qui est la meilleure c’est celle qu’on ne consomme pas » !

Pour voir le dossier Construire 2020 en  entier, commandez le  Numéro 66 d’Éco Maison Bois !

Tags article :

CONSTRUIRE EN 2021

Construire en 2021 quelles sont les nouvelles règles ? Et pour les logements existants que va-t-il se passer dans les prochaines années ?

Cette année la RT 2020/RE 2020 (Réglementation thermique/Règlementation environnementale 2020) qui prendra effet le 1er janvier 2021, sera la nouvelle norme dictée par le grenelle de l’environnement et dont l’objectif premier et de diviser par trois les consommations énergétiques des nouvelles constructions.
Cette réglementation doit donc s’appuyer sur ce qu’on nomme le BEPOS (Bâtiment à énergie positive). L’idée est de limiter au maximum le besoin des bâtiments en chauffage, climatisation, éclairage, eau chaude sanitaire et en ventilation. Ces critères visent à obtenir des bâtiments plus respectueux de l’environnement et qui devront produire leur propre énergie renouvelable.
Aujourd’hui l’état fait la chasse aux émissions carbones et même si cela fait plus de 25 ans qu’on se bat pour expliquer à nos élus que la construction bois est une belle alternative au
béton et à la brique malheureusement la maison en bois ne représente que 10 % des demandes de permis de construire en maison individuelle.
Le bois a toujours se petit désavantage d’être légèrement plus cher que le béton. Mais par rapport à tous ses avantages, il faudrait être fou pour ne pas faire le choix de construire avec ce matériau. Rappelons qu’un mètre cube de bois emprisonne un mètre cube de CO2

Pour voir le dossier Construire 2020 en  entier, commandez le  Numéro 58 d’Éco Maison Bois !

Tags article :

CONSTRUIRE EN 2020 tout ce qu’il faut savoir !

Sachez que l’état a mis en place une batterie d’outils qui sont à votre disposition pour construire mieux en 2020, soit pour faire bonne figure, soit parce que la prise de conscience et la motivation sont réelles. Alors comment s’y retrouver dans toutes ces lois et dans toutes ces mesures ?
Dans un premier temps quelles sont les aides, les obligations dans l’acte de construire, mais aussi et bien entendu quels sont les nouveaux produits que vous pourriez mettre dans votre future habitation. Nous avons essayé de comprendre pour vous !

Les différentes aides et prêts
Le prêt à Taux Zéro, Prêt conventionné, Prêt d’accession sociale, PEL, prêts complémentaires, les aides de l’employeur, les aides locales…
Pour le prêt à taux zéro rapprochez-vous de votre banque ou future banque. Jusqu’en 2021 l’état vous propose de bénéficier d’un prêt à taux à zéro pour les ménages qui n’ont pas été propriétaires durant les deux dernières années (le prêt à taux 0 n’inclut pas les frais de notaire).
Ce prêt à taux 0 peut varier suivant le lieu où vous allez construire, suivant vos revenus, et la situation du ménage. Il couvre généralement qu’une petite partie de votre prêt total
mais peut aller jusqu’à 40 %. Cette aide est donc destinée aux primo-accédants et elle peut se cumuler avec d’autres aides.
Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt immobilier accordé aux personnes ayant des revenus modestes. Le PAS doit servir à devenir propriétaire de sa résidence principale, résidence que nous espérons en bois (en l’achetant ou en la faisant construire) ou à aider le propriétaire à faire des travaux dans
sa résidence principale. Pour y avoir droit, il faut remplir des conditions de ressources, fixées en fonction de la localisation du logement concerné et du nombre d’occupants. Le taux d’intérêt du PAS est plafonné.
Le prêt conventionné ordinaire est destiné aux propriétaires qui souhaitent faire des travaux dans leur résidence principale ou à toute personne qui veut devenir propriétaire de sa résidence principale (en l’achetant ou en la faisant construire). Il est accordé sans conditions de ressources. Le taux d’intérêt du prêt est plafonné. Il est possible d’obtenir ce prêt auprès des établissements financiers (exemple : banque) ayant passé une convention avec l’État.
Le plan épargne logement (PEL) est une épargne bloquée qui peut être utilisée de plusieurs façons lorsque son terme est atteint (4 ans). Il peut ainsi soit être clôturé, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié.
L’obtention du prêt permet à son souscripteur de bénéficier d’une prime versée par l’État.
Pour financer l’achat d’un logement, certains prêts peuvent compléter votre prêt principal ou votre apport, comme par exemple le prêt Action Logement (ex-1% logement) ou le prêt aux fonctionnaires. Les prêts complémentaires peuvent se cumuler entre eux.
Vous pouvez aussi vous renseigner sur les sites internet de l’ADEME et auprès de votre DRH si vous êtes dans une entreprise importante. Le site www.service-public.fr reprend aussi tout ce dont vous avez besoin de savoir avant de construire en bois.

Pour voir le dossier Construire 2020 en  entier, commandez le  Numéro 54 d’Éco Maison Bois !

Tags article :

« Bardage Bois la bête noire de la maison en bois… » ?

Combien de personnes se posent la question avant de faire construire sur le revêtement qu’ils vont utiliser pour leur façade ?
Les craintes : Devoir lasurer ou repeindre tous les 2 ou 3 ans ses murs, devoir poncer, ou voir sa façade griser.

Bardage en bois naturel, bardage en bois prépeint en usine, bardage composite, thermo-chauffé, fibro ciment, stratifié… Il existe toute une panoplie de bardage pour
votre maison.
Alors lequel choisir ? La première préoccupation est bien entendu la tenue dans le temps. Choisir son bardage nécessite donc un peu de connaissance des essences de bois et des procédés de fabrications pour certains revêtements.

Bardage Bois naturel avec ou sans traitement.

Première chose à savoir pour les novices, il existe des classes de bois ; classes de bois qui vont de 1 à 5. Pour comprendre sachez que la classe 1 est la classe de bois qui regroupe les
essences les plus vulnérables et la classe 5 les bois les plus résistants. Entre ces deux classes vous trouverez la 2, la 3 et la 4. Mais vous découvrirez qu’il existe aussi des classes intermédiaires 3.1, 3.2. Certains bardages peuvent changer de classe ; par exemple une essence de bois peut passer de la classe 3 à la 4 lorsqu’on lui fait subir un traitement, par autoclave par exemple si l’essence le permet.
Pour votre bardage les conseils que nous vous donnerons ici sont du vécu, et non des règles.
Même si l’important est de suivre les règles dictées par les organismes compétents qui établissent en assemblée de professionnels les DTU (documents techniques unifiés) vous verrez que parfois cela ne suffit pas. Pour le bardage c’est le DTU numéro 41.2 qu’il est recommandé de suivre.
Dans ce DTU 41.2 voilà ce qu’il est dit : il faut utiliser des bois qui ont une classe supérieure à 3. La classe 3.1 par exemple indique que le bois peut aller en extérieur mais qu’il ne doit pas être en contact avec le sol, il peut être soumis à une humidification fréquente mais sur des périodes courtes. Le bois doit pouvoir sécher complètement
entre deux humidifications.
La classe 3.2 c’est la même chose mais avec une humidification très fréquente.
La classe 4 vous l’aurez compris reste préférable car le bois peut être en contact avec le sol (même si plus loin nous vous expliquerons qu’il faut poser son bardage à au moins 20 cm du sol), il peut subir une humification récurrente, même une immersion dans l’eau douce, ou conception induisant une rétention d’eau importante ou une humidification très prononcée induite.

Bardage Bois Silverwood

Pour voir le dossier Bardage Bois en entier, commandez le Numéro 52  d’Éco Maison Bois !

Tags article :

ce qui va changer de façon générale

Source : Site du Gouvernement.

Rappel :

ELAN, une loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique Élaborée en partant du terrain, la loi ELAN a pour ambition de faciliter la construction de nouveaux logements et de protéger les plus fragiles. Elle a été définitivement adoptée au Sénat le 16 octobre 2018.

Construire plus, mieux et moins cher

– Simplification des normes, pour construire plus et plus vite : « pas de nouvelles normes sur la durée du quinquennat, sauf évidemment les normes de sécurité » a déclaré le secrétaire d’État, Julien Denormandie.
– Accélération des procédures et lutte contre les recours abusifs contre les permis de construire, pour passer de 24 à 10 mois de moyenne. Il s’agit de mieux encadrer les procédures de recours, de limiter les délais de jugement à 10 mois pour les immeubles collectifs et de renforcer les sanctions contre les procédures abusives. 30 000 constructions sont aujourd’hui bloquées à cause de recours abusifs.
– Facilitation de la transformation des bureaux vides en logements : pour que les bureaux obsolètes soient rénovés ou soient convertis en logements, un bonus de constructibilité
sera introduit, les normes seront ajustées pour faciliter les reconversions, et les propriétaires de bureaux seront incités à les rénover. D’ici 2020, 500 000 m² de bureaux vides seront transformés en logements.

Pour voir le dossier Construire 2019 en  entier, commandez le  Numéro 50 d’Éco Maison Bois !

Tags article :

Guide pratique

L’hiver a été long et pluvieux cette année, et les beaux jours se sont fait attendre mais c’est enfin la saison estivale qui s’annonce. Quoi de plus normal de passer à l’acte et enfin réaliser cette terrasse en bois dont vous parlez depuis des mois, des années ?
Terrasse en bois Carresol

La première question que vous allez vous poser est : En quel matériau vais-je la faire ?
Pierre, carrelage, bois naturel, bois composite, bois carbonisé… les possibilités sont nombreuses. Ensuite vous allez tout naturellement comparer les prix entre les matériaux de même type puis entre les matériaux de type différent.

L’essence de bois Le douglas est-elle plus intéressante que le pin Maritime ou que le pin des Landes ? Le bois mélèze est-il plus intéressant que le carrelage ?
Le petit tableau Excel que vous allez vous faire pourtant ne tiendra pas compte de votre sensibilité pour un matériau plutôt qu’un autre et encore moins de votre mode de vie.

La troisième question après le type de matériau et le prix sera : Ai-je envie d’avoir une terrasse que je devrais entretenir tous les ans, tous les 5 ans ou jamais… ?
Et enfin, dois-je respecter certaines règles si c’est une terrasse au bord d’une piscine ou si c’est une simple terrasse devant ma baie vitrée pour faire un barbecue aux beaux jours ?

Lames de terrasse en bois Carresol

Dans cet article nous allons essayer de vous aider à procéder par élimination suivant vos désirs et suivant l’utilisation que vous allez faire de cette nouvelle pièce à vivre si elle est couverte ou si elle est à l’air libre.
Ensuite les contraintes de sol ou de pente pourront aussi dicter vos choix, car tout ne s’adapte pas partout. Le bon revêtement pour la bonne utilisation, le bon support pour le bon terrain, mais tout ceci n’est qu’une évidence.
L’aspect écologique sera aussi pour certaines personnes un critère primordial et limitera encore un peu plus le choix des matériaux à utiliser.
Mais pas de panique, nous allons évoquer l’ensemble des cas de figure que vous pourriez rencontrer notamment l’esthétisme, le confort, la luminosité, …

Pour parler du matériau que nous connaissons le mieux nous allons donc évoquer celui qui nous semble le plus noble : Le bois.
Pour choisir un bois de terrasse il y a quelques règles à respecter. Ces règles sont dictées par les professionnels de la filière par un document que l’on appelle DTU.

Ce DTU (Document Technique Unifié) vous donnera toutes les solutions aux questions que vous pourriez vous poser, notamment dans le choix des essences, dans le choix du support sur lequel vous allez poser vos lames de bois…

Pour voir le dossier Terrasse en  entier, commandez le  Numéro 48  d’Éco Maison Bois !

Tags article :

Comment améliorer durablement le confort de sa maison

Depuis 2009, la PME Familiale Industrielle Ouateco, a développé la production de ouate de cellulose de très haute qualité thermique, dans une démarche unique d’économie circulaire. Une technologie Finlandaise a été choisie, avec l’ensemble du cahier des charges permettant de garantir un matériau isolant biosourcé respirant, ignifugé et validant 50 ans de durée de vie.

Quelle solution choisir ?

Planchers, toitures, combles perdus, murs, plafonds… Les isolants « OUATECO » sont destinés à tous ces domaines en neuf comme en rénovation, dans l’habitat comme dans les bâtiments Publics.
La laine de cellulose « OUATECO » se pose rapidement, avec une machine cardeuse souffleuse, suivant trois techniques simples et qui s’adaptent à tous les cas de figure. Le produit peut être est soufflé dans les combles perdus, ou alors insufflé dans les compartiments des pans de toiture, dans les murs des ouvrages ou les membranes d’étanchéité à l’air armée, de type Ecofoil one. Il peut également être appliqué par projection humide sur un support. Cette solution permet une économie de chauffage supérieure à 35% en rénovation et une baisse des températures de 5 degrés, en moyenne, l’été, dans la maison.
Le choix d’une ouate de cellulose dans une isolation répond à plusieurs critères essentiels pour garantir un fonctionnement économique et performant de sa maison. Le critère très répandu du R (résistance thermique) dans les objectifs de rénovation, permettant d’obtenir du crédit d’impôt et des certificats d’économies d’énergies, est basé sur une économie potentielle de consommation d’énergie en hiver. Cette valeur ne tient pas compte des éléments complémentaires essentiels à un fonctionnement confortable de votre habitat :
– Le déphasage correspondant au confort d’été.
– L’inertie qui permet à un matériau d’emmagasiner de la chaleur et de la restituer.
Les mesures réalisées avec des outils d’analyse d’étude thermique dynamique mettent en valeur ces 3 caractéristiques sur la ouate de cellulose Ouateco. Le secret ? Un recyclage de fibres végétales issues de papiers fabriqués à base de fibres de bois, collectés localement.

Rénovation ouateco
Rénovation ouateco

Cette solution permet d’obtenir une matériau isolant économique, qui laisse respirer vos murs en évitant de stocker l’humidité. La sélection des papiers garantie un lambda de 0.038 avec de l’air enfermé dans la laine qui assure un double effet d’isolant thermique et acoustique. C’est pour cela que les Finlandais ont choisi cette solution efficace contre les grands froids et les grandes chaleurs. Dans la solution que vous retiendrez pour isoler votre habitat, l’impact carbone est un élément déterminant pour notre environnement. La ouate fait partie des matériaux biosourcés les plus vertueux grâce à la faible consommation d’Énergie liée à son procédé de fabrication. Chez Ouateco, ils ont pris la décision de produire dans un bâtiment industriel biosourcé « Positif ».
Le premier chantier a été réalisé dans le Lot en soufflage de combles, avec la ouate Ouateco Nature. La particularité de cette ouate est liée à sa fabrication avec des papiers Krafts, sans encre, collectées dans une zone de 60 kilomètres autour de l’usine, ce qui permet d’avoir un impact très limité sur le transport. La ouate Nature de Ouateco est certifiée « Excel Gold » et valide une absence de polluant dans l’air intérieur de l’habitat. La mise en œuvre d’une R de 8,5 correspond à une épaisseur de 32 centimètres après tassement, soit 40 centimètres avant tassement (le tassement CSTB de ouateco étant de 20%). Afin de supporter les 14 kilos au m2 sur le plafond, les rails ont été installés tous les 40 centimètres.

Pour voir le dossier rénovation en  entier, commandez le  Hors-série 22  d’Éco Maison Bois !

Eco Maison Bois n°70

décembre janvier février 2024

Nouvelle formule – Construire en 2024 – Isolation – Maison Passive – Toiture végétalisée

You have Successfully Subscribed!

Eco Maison Bois n°71

décembre janvier février 2024

20 EXEMPLES DE MAISONS EN BOIS - Studios de jardin et Tiny house - Auto-construction - Isolation - Terrasse - Maison de ville hors du commun : Mocopinus

You have Successfully Subscribed!

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique