La construction bois à l’étranger

Part du bois dans les nouvelles constructions

L’étude du cabinet Alcimed Prospective sur le marché actuel des nouveaux produits issus du bois et des évolutions à échéance 2020, parue en février 2012, est revenue sur la construction bois à l’étranger et sur la part de bois présente dans nos constructions. Extraits.

Mais un retard conséquent dans l’usage du bois dans la construction par rapport aux leaders européens, stagnant à 10 % contre 35 % pour les pays leaders.

Le marché français de la construction bois est estimé entre 1,5 Md et 1,9 Md pour l’année 2009. Les segments de marché de la construction bois se divisent entre le marché non résidentiel ? bâtiments (9 %) et le marché  résidentiel ? logements individuels purs ou groupés (91 %) lui-même composé du secteur diffus à 88 % et du secteur groupé à 12 %.
Malgré la dynamique observée, la France reste en retard par rapport aux leaders européens et à l’Amérique du Nord. Le taux d’incorporation du bois dans la construction stagne à 10 % alors qu’il atteint 15 % en Allemagne, 35 % en Scandinavie et en Amérique du Nord.
La part de construction bois dans la construction est également faible, les maisons individuelles à ossature bois représentant 7 % des maisons individuelles construites en 2009. En Allemagne, les maisons individuelles à ossature bois représentent 30 % des maisons individuelles construites, pour atteindre 90 % en Scandinavie et en Amérique du Nord.

Marché actuel des nouveaux produits issus du bois et évolution

L’essor du bois dans ces pays est lié à leurs caractéristiques culturelles, mais il est également poussé par des politiques publiques, notamment en Finlande qui accorde une place centrale à la constitution de réseaux favorisant l’échange et le progrès technique, ainsi qu’à la construction d’édifices de références.

Exemple du rôle des politiques publiques finlandaises dans l’innovation en construction bois. Les industries du bois et de la forêt ont traditionnellement une forte position au sein des politiques publiques finlandaises. Plusieurs programmes phares de recherche et de communication ont été implémentés depuis le milieu des années 1990 dans le but de soutenir le développement des industries forestières et de leurs chaînes de valeur respectives.
L’ensemble des connaissances et des expertises a ainsi été regroupé au sein du « Wood Product network of the Centre of Expertise » de 1999 à 2006. Ce réseau, résolument orienté marché et promotion des produits issus du bois, rassemblait 55 experts, 2 instituts de recherche et 8 établissements régionaux d’enseignement supérieur. La mise en ?uvre des programmes de ce réseau a notamment conduit à la construction de onze immeubles de plusieurs étages dans sept villes.
Parallèlement à ces initiatives nationales, les politiques de développement régional ont de plus permis de renforcer les compétences régionales au sein des entreprises, notamment en formant des clusters régionaux.
Source : ALCIMED, d’après Role of policies on innovations in timber frame construction, par Luleå University of Technology, 2010

À lire également :
– Étude sur la construction bois
– La filière bois, moteur de croissance

Votre avis sur l'article
0