ACTUALITES Certification

Facture énergétique : quelle place pour les énergies renouvelables ?

Publié le 02/02/2012 à 11h29

Facture énergétique : quelle place pour les énergies renouvelables ?



Le prix de l'électricité devrait augmenter de 30% d'ici 2016, c'est ce qu'a annoncé en janvier dernier la CRE (Commission de régulation de l'énergie). Les Français prennent donc toute la mesure de ce que pourraient représenter les énergies renouvelables pour leurs foyers. Ainsi, comme l'exposent les résultats de l'étude Ifop* réalisée pour Qualit'EnR, les motivations financières et écologiques sont aujourd'hui au centre de leurs préoccupations.

Les foyers français ressentent aujourd'hui les impacts de l'inévitable augmentation du coût des énergies et s'impliquent de manière croissante dans l'intégration des EnR dans leurs foyers.
L'étude révèle en effet que 25% des personnes interrogées sont aujourd'hui plus intéressées par les EnR qu'en 2011, le coût de l'énergie (93%), le débat autour du nucléaire (75%) et les politiques publiques (74%) constituant des facteurs déterminants. Ainsi, les Français ont confiance à 78% dans les divers systèmes énergies renouvelables** et 31% des personnes sondées désirent s'équiper de ce type de systèmes, contre 25% en 2011. Si le prix d'achat (32%) et le fait d'être locataire ou en copropriété (38%) restent les principaux freins à l'équipement des particuliers, les Français invoquent le respect de l'environnement à 92% et l'indépendance énergétique à 87% comme principales vertus des énergies renouvelables.

Enfin, le développement de l'intérêt pour les EnR se confirme avec la confiance accordée aux installateurs d'équipements énergétiques (61%), qui a augmenté de 9% par rapport à 2011.

www.qualit-enr.org
*Méthodologie de l'enquête Ifop
Echantillon de 1052 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing). Du 10 au 12 janvier 2012
** Insert à bois, pompes à chaleur, système solaire combiné : chauffage/eau chaude, chaudière à bois, poêle à bois, chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques




Investir sur la filière bois

Publié le 24/09/2012 à 14h24

Investir sur la filière bois



CALAO Finance  annonce le lancement de son FIP*  ISF** 2012, le FIP Art de Vivre et Filière Bois. CALAO Finance est une société de gestion de capital investissement indépendante, agréée par l'Autorité des Marchés Financiers. Elle gère et conseille des fonds investis dans des PME françaises et européennes.
Ce FIP sera investi dans des perspectives liées à des secteurs de croissance : construction ossature bois, bois énergie, chimie verte, décoration & design, gastronomie, etc., avec des mécanismes de rendement avec jusqu'à 50% du fonds en obligations convertibles (40% actions).
La gestion du FIP sera menée par une équipe composée d'investisseurs et d'experts métiers reconnus, tous actionnaires des fonds et intéressés à leurs performances.

Plus d'informations :
Calao Finance : 10, rue de Copenhague - 75008 Paris - Tél. : 01 44 90 70 70 - Fax : 01 44 90 70 71.

www.calaofinance.com

* Fond d'Investissement de Proximité
** Impôt Sur la Fortune




Les chiffres du BBC

Publié le 24/09/2012 à 16h52

Les chiffres du BBC

 

Le 31 mars 2012, le collectif Effinergie a édité le tableau de bord qui a pour objectif de présenter le bilan de la certification BBC-Effinergie dans le neuf et la rénovation. Il est élaboré à partir des données communiquées par les organismes certificateurs (Promotelec, Cequami, Cerqual et Certivéa).



 

 

 

 

QUEL EST LE BILAN DU LABEL BBC-EFFINERGIE ?

 

 

 

Entre 2007 et le 31.03.2012, la construction BBC-Effinergie, c'est :


? 29 413 logements collectifs soit 826 opérations sur le territoire français
? 15 903 logements individuels soit 11 762 maisons individuelles en secteur diffus sur le territoire français, soit 4 141 maisons individuelles groupées sur le territoire français (435 opérations)
? 57 opérations tertiaires soit 329 910 m² de surface tertiaire sur le territoire français

 

 

 

 

La répartition géographique des projets labellisés à l'échelle départementale :

 

répartition des batiments neufs bbc mars 2012

 

 



QUELLE EST LA DYNAMIQUE DE LA CONSTRUCTION BBC-EFFINERGIE ?

 

 

Depuis 2007, le nombre de demandes de labellisation BBC-Effinergie n'a cessé d'augmenter.

 

Les graphiques ci-dessous présentent l'évolution du nombre de demandes de label BBC-Effinergie en cumulé, depuis l'existence du label. À fin mars 2012, le nombre cumulé de demandes de label BBC-Effinergie atteint :

 

? 321 400 logements collectifs

 

? 57 470 logements individuels (maisons individuelles en secteur diffus et groupées)

 

? 680 opérations tertiaires

 

 

 

Entre 2009 et 2012, le nombre mensuel de demandes de labellisation de logements individuels a été multiplié par un facteur 11. Cette tendance se confirme pour les logements collectifs et pour les projets en tertiaire.

 

 

 

 



QUEL EST LE BILAN DU LABEL BBC-EFFINERGIE RENOVATION ?

 

 

Entre 2009 et le 31.03.2012, la rénovation BBC-Effinergie, c'est :

 

? 4 705 logements collectifs soit 49 opérations sur le territoire français

 

? 83 logements individuels soit 5 maisons individuelles secteurs diffus sur le territoire français et 78 maisons individuelles groupées sur le territoire français (4 opérations)

 

? 7 opérations tertiaires

 

 

 

Depuis 2009, le nombre de demandes de labellisation BBC-Effinergie rénovation augmentent de manière linéaire dans le tertiaire. A contrario, dans le logement individuel, le nombre de demandes demeure peu élevé et instable car certains projets sont abandonnés.



La répartition géographique des projets labellisés à l'échelle départementale :

 

 

 

répartition des batiments rénovés bbc mars 2012

 

 



Retrouvez également :

- le chantier complet d'une maison BBC en 3 épisodes
- une maison chauffée pour 7,50 euros par mois, cliquez ici.
- le nouveau label Effinergie +, cliquez ici.





Les lames en bois composite de TimberTech certifiées par le FCBA

Publié le 24/09/2012 à 17h11

Les lames en bois composite de TimberTech certifiées par le FCBA


Le FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) a pour la première fois certifié un produit en bois composite. Il s'agit de la Twinfinish de TimberTech.
Cette certification (CTB WPC DECKING) porte sur :
- Les caractéristiques mécaniques : la résistance en flexion, au fluage à haute température et à la dureté.
- Les caractéristiques physiques : le comportement en terme de stabilité dimensionnelle en conditions, les limites de température et d'humidité et la glissance.
- La durabilité face aux agents biologiques.
- La pérennité d'aspect.
- La pertinence des informations de mise en ?uvre donnée par la fiche technique du produit par rapport aux caractéristiques certifiées.

Comme le fait remarquer Patrick Epstein, responsable des produits TimberTech pour la France,  « TimberTech est la première société en Europe à posséder cette certification très stricte par un organisme indépendant et accrédité, qui atteste de la qualité et des performances du produit Twinfinish ».


Caractéristiques de la lame :
- En bois composite.
- Composée d'une face veinée type Vertigrain et striée sur la contre-face.
- Disponible en 4 coloris : châtaigne, cèdre, gris et séquoia.
- Pause invisible grâce au système Concealoc?.
- Garantie 25 ans.

Pour plus d'informations, consultez le site : www.timbertech.fr




Réforme sur la surface de plancher

Publié le 24/09/2012 à 17h26

Réforme sur la surface de plancher

La « surface de plancher » devient la surface de référence en urbanisme. Elle s'entend comme l'ensemble des surfaces de plancher des constructions closes et couvertes, comprises sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 mètre. Contrairement à la SHON, la surface de plancher ne prend pas en compte les murs extérieurs et contribue ainsi à l'objectif d'amélioration de la performance énergétique des bâtiments.
En effet, la prise en compte des murs extérieurs pouvait inciter les demandeurs à opter pour des murs peu épais pour optimiser les droits à construire au détriment de l'isolation. De plus, la non prise en compte des murs extérieurs dans le calcul de la « surface de plancher » permettra, en règle générale, d'augmenter la constructibilité, ce qui contribuera à favoriser la production de logements.

Plus d'infos ici.

À noter que la FFACB (Fédération Française des Artisans Coopérateurs du Bâtiment) a saisi la Conseil d'État contre ce décret (du 29 décembre 2011) qui introduit les notions de surface de plancher et d'emprise au sol. En effet, avec ce nouveau calcul, les entreprises artisanales devraient faire appel à un architecte pour plus de la moitié de leurs réalisations.






3 Page(s) :

Votre devis maison bois

 
Aucun produit

Total 0.00€
Découvrez
le numéro
actuellement
en kiosques
cliquez ici

Chargement
Inscription à l'annuaire
PROFESSIONNELS,
INSCRIVEZ-VOUS
DANS NOS ANNUAIRES

Découvrez
le hors-série
actuellement
en kiosques
cliquez ici