Rénovation bois d'une maison parisienne

Une maison au volume insoupçonné

Pour cette maison modeste, datant du début du xxe siècle, et située en banlieue parisienne, les propriétaires ont d’abord envisagé une restructuration avec surélévation. Trop de contraintes liées au bâti présent et un budget élevé ont modifié l’ébauche initiale. Alors, lorsque l’agence Croixmariebourdon architectures les rencontre, c’est un tout autre projet qu’elle leur soumet. Thomas Bourdon raconte : ” Nous avons proposé de démolir l’ancienne maison et de reconstruire à neuf. Et ce, pour un budget moindre “.            Une décision loin d’être facile pour les occupants des lieux depuis six ans. Convaincus par les plans du futur logement en bois, ils se lancent et emménagent chez la grand-mère des enfants le temps du chantier, un an.
Libéré de l’existant, l’architecte exprime sa créativité grâce au bois. ” Avec le lamellé-collé, vous bâtissez de superbes volumes au prix d’une construction en parpaing, déclare-t-il. En maçonnerie, il faudrait des ouvrages complexes pour éviter les porteurs au sein de l’espace habitable”. De fait, c’est une structure traditionnelle en poteau-poutre bois qui est mise en œuvre. De grandes sections franchissantes permettent de libérer tout l’espace au sol.

Auteur Pascal Nguyên, Photos Pierre-yves Brunaud

Façade en bois de la maison
2tage de la maison en bois
Intérieur de la maison en bois
Séjour de la maison en bois

Retrouvez le reportage complet dans le n°20 d’Eco Maison Bois

Le projet une maison en bois à Paris a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie logements individuels réalisations
Projet présenté par : 
Noël Dominguez architecte – www.noeldominguez.com

 

Dans le tissu urbain hétérogène de cette partie du 20ème arrondissement de Paris (maisons mitoyennes du XIXe siècle sur rue, années 30 en fond, années 60 et 90 sur les côtés) on nous demande une maison.
Au fond de ce qui fut, avant l’éclatement de la famille et la vente de la maison sur rue, son jardin, le maître d’ouvrage commence une nouvelle vie.
Afin de tirer le meilleur parti possible des qualités de la portion de parcelle allouée, la maison est organisée en deux entités :
1- La bûche : un cube de bois est adossé aux mitoyens, comme serti dans le site. Quatre de ses faces sont ouvertes selon les opportunités de vues et d’éclairements proposées par la parcelle et les héberges mitoyennes.
2- Le périscope : posé sur le cube de bois, un volume en métal et verre joue les contorsionnistes pour éviter les vues latérales tout en fabriquant les cadrages visuels et les prises de lumière du projet.
Nous choisissons une technique de petits modules de bois assemblés sur site et positionnés à la main et à la poulie, sans machine de levage (pas de grue !).
L’ensemble de la structure est modélisé en 3D, chaque pièce arrive sur le chantier avec une référence et s’intègre dans un scénario de montage très précis.
Afin de limiter les nuisances pour l’environnement (au sens large), cette technique permet de monter la maison en trois semaines puis de la parer d’une cuirasse isolante en laine de bois surdimensionnée.

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

NDA-MAISON-BOIS--0-PHOTO-FRED-TOULET

NDA-MAISON-BOIS--1PHOTO-NDA

NDA-MAISON-BOIS--2-PHOTO-HELENE-BERGAZ

NDA-MAISON-BOIS--6-PHOTO-FRED-TOULET

NDA-MAISON-BOIS--11-PHOTO-FRED-TOULET

Lauréat suivant

La maison en bois brûlé a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie rénovation et/ou extension de logements réalisation
Projet présenté par : Niney et Marca architectes –
www.nemarchitectes.com

 

Près de Vannes , une maison de vacances figée dans le temps.
Pour l’agrandir, nous optons pour une réplique homothétique de la maison existante, à laquelle elle s’accroche en un point, permettant de conserver l’unicité de la maison et de détacher l’extension, en requalifiant la séquence d’entrée et le rapport au jardin. L’extension structure le terrain et l’existant.
En voyage au Japon cette année-là nous découvrons la technique du shou-sugi-ban ou du bois brûlé, qui permet de rendre le bois plus résistant à l’eau, à la moisissure et au feu. C’est l’option choisie. Nous y voyons la possibilité d’expérimenter un matériau nouveau.
Face à l’impossibilité de trouver une entreprise acceptant d’expérimenter la technique nous décidons de brûler le bois nous-mêmes. Nous cherchons un partenaire pour développer la technique à échelle industrielle.

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

MA6D3F1

MAISON2

MAISON4

Lauréat suivant

Pensant contribuer au respect de l’environnement et alléger leurs dépenses énergétiques, de nombreux particuliers à travers la France ont fait installer des petites éoliennes individuelles.
Mais ils sont nombreux à se dire déçus, voire à se sentir escroqués. En cause, certains installateurs incompétents ou insuffisamment formés à une technologie spécifique. Pour pallier cette défaillance et défendre les ENR, MADEP, spécialiste de la technologie électrique française et membre de l’Association Française des Professionnels du Petit Eolien, a mis en place un service dépannage de toute installation défectueuse et d’une puissance inférieure à 3 kW.
Depuis 20 ans, la société française MADEP conçoit, fabrique et distribue du matériel destiné à l’industrie électro-technique, une expertise qui l’a « naturellement » amenée à s’ouvrir aux énergies renouvelables “domestiques”, et notamment à l’éolien, en développant des produits spécifiques garants d’une bonne installation.

www.madep.com

Tags article :

Gilles Heissat choisit pour la première fois le métal, comme matière unique dans ses cheminées. Il crée la gamme OMÉGA en acier thermolaqué. Cette déclinaison de façades aux lignes sobres et efficaces, vient compléter le foyer MICROMEGA, dernier né de la marque Stûv. Quatre modèles prolongent ce foyer carré, en proposant une architecture horizontale ou verticale du coffre de cheminée

 

oméga-i

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oméga_i : forme haute réalisée en creux, elle accompagne un coffre vertical peu encombrant, d’un mètre de largeur.

 

oméga-i-

 

 Oméga_i+ : de même dimension que Oméga_i, ses pans verticaux inclinés créant une dynamique.

 

OMEGAV

 

Oméga_V : ses côtés obliques amènent le regard vers le foyer, qui lui-même estintérieurement en forme de V. Le coffre de cheminée a une largeur de 1,50 m.

 

OMEGAZ

 

Oméga_Z : est de même largeur que Oméga_V. Les dégradés du métal plié sont comme une chambre photographique, captant le feu, sujet central et privilégié.

 

 

Fort de ses réalisations professionnelles, un architecte finlandais a réalisé sa propre maison de famille. En bois d’épicéa, pin et frêne, la moderne « Päivärinne » est avant tout une ode à la nature et aux constructions traditionnelles de la région.

« J’avais en tête l’idée de nous construire une maison qui s’adapterait au paysage tout en suivant les formes traditionnelles édifiées dans cette région. » Et bien sûr, il voulait y ajouter de la modernité dans l’allure et dans les espaces, pour l’ancrer aussi dans son temps.

Pour réussir à atteindre ces différents objectifs et réaliser cependant un bâtiment homogène, le bois a été choisi comme principal matériau : le bardage des façades est en épicéa finlandais – les bois locaux sont valorisés ; les finitions intérieures en pin finlandais (murs et plafonds du premier étage) et en frêne (sols).

L. B.

© Marko Huttunen

Retrouvez le reportage complet dans le n°15 d’Éco Maison Bois.

Le couple commanditaire a présenté son projet à l’architecte Jeff Jordan : « un grand volume où cuisiner, déjeuner et se détendre, associé à un espace de nuit pour vingt adultes… ».

La langue de terre qui longe le lac n’est pas bien large, de surcroît, elle est prise en étau entre les deux propriétés voisines. L’architecte suggère alors d’installer le cottage au centre de la propriété. Afin de l’intégrer au mieux pour profiter de la vue extraordinaire, sans perturber les autres habitants et la nature environnante, Jeff Jordan propose de concevoir une
structure discrète : un assemblage de quatre volumes de peu de hauteur, avec un niveau partiellement enterré.

L. R.

© Jeff Garland Photography

Retrouvez le reportage complet dans le n°16 d’Eco Maison Bois.

Tags article :

Sur front de baie à Fire Island, cette résidence secondaire appartient à une famille recomposée qui peut se retrouver au complet autour de la piscine, ou prendre congé soit dans la maison principale, soit dans la maison d’hôte attenante.

Le bardage en fines lames de cèdre clair a été choisi pour son atout esthétique mais pas seulement : disposé à l’horizontale, il souligne les lignes de la construction, et il est  ingénieusement conçu en chevauchement pour augmenter la durée de vie du bois puisque seulement deux tiers des lames sont exposées aux éléments.
Et son grisaillement progressif intégrera doucement cette maison moderne dans le paysage traditionnel de bord de mer. « Les résidences familiales américaines ont toujours été en bois et tous les entrepreneurs ont cette compétence chez nous. Aujourd’hui encore, cette ressource renouvelable montre des avantages en termes de production et de coût. »

L.B.
© RES4

Retrouvez le reportage complet dans le n°17 d’Éco Maison Bois.

Tags article :

Trex Company, entreprise américaine leader mondial des terrasses en bois composite, arrive en France. Elle propose sa collection de planchers écologiques fabriqués à 95 % à partir de produits recyclés. Il s’agit de produits en bois de récupération et de sciure de bois. À cela, s’ajoute aussi du plastique recyclé dont les sacs plastiques.

Les terrasses Trex sont résistantes aux traces alimentaires, aux rayures, à la moisissure et aux attaques d’insectes. Pour les entretenir, il suffit d’un jet d’eau et d’un peu de savon, pas de ponçage, ni de peinture.

Les planchers Trex sont proposés en 5 coloris naturels et deux profilés : carré (à visser) ou rainuré (à clipser). Ils sont garantis 25 ans.

Caractéristiques techniques :
Dimensions des lames : L. 366 cm x l. 14 cm x ép. 2,5 cm.

Prix public indicatif : 100 € TTC/m2, hors prix du système de fixation.

Points de vente : gamme disponible auprès du distributeur officiel pour la France Cyprus et dans les enseignes de Bois-Expo Distribution.

www.trex.com/fr

Eco Maison Bois n°70

décembre janvier février 2024

Nouvelle formule – Construire en 2024 – Isolation – Maison Passive – Toiture végétalisée

You have Successfully Subscribed!

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique