Des objets nommés désir à découvrir dans le nouveau livre « Pourquoi est-ce un chef-d’œuvre ?80 créations de design expliquées »

 

 

Style, ligne, couleurs… Certains objets « design« , excep­tionnels à bien des égards, surpassent les autres réali­sations.

 

De Philippe Starck, à Ernö Rubik ou Jonathan Ive (iPhone d’Apple), en passant par Carl Elsener (couteau suisse), Paul T. Frankl (mobilier style gratte-ciel), Bausch & Lomb (lunettes de soleil Ray-Ban), René Lalique, Ludwig Mies Van der Rohe, Christiansen -père et fils- (LEGO®), ou Raymond Loewy, Earl R. Dean (bouteille Coca Cola) … Ce nouvel ouvrage rassemble un florilège de réalisations du 18ème au 20ème siècle, succinctement décryptées sous l’angle des « ingré­dients » qui font effet.

 

Un guide du regard, pour capter la mécanique intime des productions phares, trésors du patrimoine artis­tique et industriel, et en apprécier l’insigne valeur.

 

Une présentation en 10 sections théma­tiques, assorties de brèves notices biogra­phiques des designers ainsi que d’une frise chronologique situant leurs œuvres.

 

 

  • L ’auteur

 

Titulaire d’un master d’histoire de l’art, spécialiste du design, Susie HODGE est l’auteur de plus de 80 ouvrages -beaux livres et titres jeunesse- dont How to Survive Modern Art (2010), The Great Artists (2010), 50 Art Ideas You Really Need to Know (2011) et Why Your Five-Year-Old Could Not Have Done That : Modern Art Explained (2012). Conférencière, elle collabore par ailleurs à plusieurs magazines, et édite des catalogues de ressources numériques destinés aux musées et galeries d’art.

 

 

  • La collection Pourquoi est-ce un chef-d’œuvre ?, aux éditions Eyrolles

 

12,90 € – 224 pages – format : 18,5 x 13,3 cm

 

L’essence des chefs-d’œuvre. Quand les œuvres « fonctionnent« et tutoient les sommets.

Composition, couleur, expressivité, forme, narration, mouvement… Certaines œuvres d’art, exceptionnelles à bien des égards, surpassent les autres créations. Quels ressorts, entre virtuosité technique et génie singulier de l’artiste, les distinguent entre toutes, leur conférant notoriété et reconnaissance unanime ? Des florilèges de réalisationsdu monde entier et de toutes époques-, succinctement décryptées sous l’angle des « ingrédients«  qui font effet.

Des guides du regard, pour capter la mécanique intime des productions artistiques phares, trésors du patrimoine de l’humanité, et en apprécier l’insigne valeur.

 

Des reproductions, photos, extraits des œuvres présentés en sections thématiques, et assortis de brèves notices biographiques de leurs auteurs, artistes, d’une frise chronologique situant les créations, ainsi que des coordonnées des musées et galeries concernés.

 

De la même collection :

– 80 photographies expliquées

– 80 tableaux et scultures expliqués

– 80 créations de mode expliquées

– 50 longs-métrages d’animation expliqués

Tags article :

Cette maison bois dans les arbres contemporaine est nichée dans les arbres : pins et chênes verts. D’une structure ossature bois, elle bénéficie de larges ouvertures pour profiter de la vue sur le bois et les montagnes. Les 150 m2 de cette maison bois située dans le Gard sont presque totalement concentrés sur une grande pièce principale et sa cuisine ouverte. La propriétaire, Claude Bertrand, qui est artiste, a installé son atelier de 50 m2 accolé à la pièce de vie.
L’architecte Benoit Gillet a reçu les honneurs de sa cliente mais aussi de la DDE pour cette conception bois au plus proche de la nature.

Retrouvez l’intégralité du reportage avec les plans dans le n°7 d’Eco Maison Bois, numéro également disponible en version PDF.

A lire également :
Reportage Maison ossature bois contemporaine en Savoie.
Reportage Maison d’architecte moderne dans le Pas-de-Calais.

Copyright : Laurence Ravoux

maison_arbre_1

Deux terrasses en bois d’ipé entourent la maison : une au nord, plus fraîche en plein été, et l’autre avec piscine au sud.

maison_arbre_2

Dans le salon de 70 m2, les murs sont blancs et le carrelage aux grands carreaux gris de 70 x50 cm accentue cet effet d’infini au c?ur de la forêt

 


La gamme jardin Hortus Concept® proposée par Architecture du Bois est construite en bois garantissant ainsi une harmonie des extérieurs souvent ternie par des récipients en plastique et ce pour le grand plaisir des amateurs de jardinage.
Les bacs à jardiner sont équipés d’une poche imperméable en liner renforcé qui offre la possibilité de travailler la terre à hauteur d’homme. Ces bacs peuvent stoker jusqu’à 1000 litres d’eau. Les bacs en bois permettent également à la terre de conserver toutes ses propriétés bienfaisantes pour les cultures.
Les mini-serres présentent un avantage supplémentaire au jardinage. La couvertine en plastique qui recouvre les bacs en bois est résistante, transparente et filtre les UV nocifs. Les cultures sont ainsi à l’abri du vent et du froid. Cultiver des poireaux, des salades voire des tomates et des aubergines est désormais possible dès le mois de mars pour les apprentis jardiniers.
Avec une membrane étanche, un système de trop-plein qui permet l’écoulement du surplus d’eau, une excellente isolation contre le gel et les fortes chaleurs, les Jardinets sont de véritables mini-potagers. Elégants grâce aux fixations non visibles et au choix du bois, ils s’adaptent à tous les  extérieurs.
Architecture du Bois, fidèle à sa politique d’innovation permanente, a conçu la gamme jardin Hortus Concept®  afin de répondre à l’envie de « production personnelle » tout en formant un décor homogène avec les terrasses, les garde-corps, les panneaux pare-vue et les escaliers en bois également commercialisés par le fabricant.

www.architecturedubois.fr

La gamme jardin Hortus Concept? proposée par Architecture du Bois est construite en bois garantissant ainsi une harmonie des extérieurs souvent ternie par des récipients en plastique et ce pour le grand plaisir des amateurs de jardinage.

Les bacs à jardiner sont équipés d’une poche imperméable en liner renforcé qui offre la possibilité de travailler la terre à hauteur d’homme. Ces bacs peuvent stoker jusqu’à 1000 litres d’eau. Les bacs en bois permettent également à la terre de conserver toutes ses propriétés bienfaisantes pour les cultures.


Les
miniserres présentent un avantage supplémentaire au jardinage. La couvertine en plastique qui recouvre les bacs en bois est résistante, transparente et filtre les UV nocifs. Les cultures sont ainsi à l’abri du vent et du froid. Cultiver des poireaux, des salades voire des tomates et des aubergines est désormais possible dès le mois de mars pour les apprentis jardiniers.

Avec une membrane étanche, un système de trop-plein qui permet l’écoulement du surplus d’eau, une excellente isolation contre le gel et les fortes chaleurs, les Jardinets sont de véritables mini-potagers. Elégants grâce aux fixations non visibles et au choix du bois, ils s’adaptent à tous les extérieurs.

Architecture du Bois, fidèle à sa politique d’innovation permanente, a conçu la gamme jardin Hortus Concept? afin de répondre à l’envie de « production personnelle » tout en formant un décor homogène avec les terrasses, les garde-corps, les panneaux pare-vue et les escaliers en bois également commercialisés par le fabricant.

0