Ce projet de construction de maison individuelle en R+1 est une des premières maisons en cours de certification BEPOS-Effinergie 2013 en France.
Cette maison témoin se caractérise par une enveloppe en ossature bois avec une isolation entre montants complétée d’un doublage intérieur. En parallèle, les combles bénéficient de 45 cm de laine minérale soufflée afin de limiter les pertes thermiques par la toiture. Les baies, orientées principalement au Sud, sont des doubles vitrages avec lame d’argon et sont montées sur des menuiseries en aluminium à rupteurs de ponts thermiques. Les surchauffes estivales sont minimisées grâce à des débords de toitures et la présence de brises-soleil.
Côté équipement, une solution innovante, de système de ventilation double flux thermodynamique avec récupération de calories du poêle à bois granulés, permet le chauffage de la maison. L’émission de chaleur est assurée par des bouches de ventilation dans chaque pièce et par le poêle à bois. En parallèle, un ballon thermodynamique a été installé et permet la production d’ECS. Enfin, plus de 25 m² de panneaux photovoltaïques contribuent à l’obtention du label BEPOS-Effinergie 2013.

Maître d’ouvrage SCI Prestige

116 rue des Bauxites – 13210 Saint Rémy de Provence – prune@maison-eco-nature.com – 04 79 52 22 22

  • Architecte : Maison Econature – 11 chemin du moulin – 73100 Grésy sur Aix – prune@maison-eco-nature.com – 04 79 52 22 22 – www.maison-eco-nature.fr

 

Le Centre National de la Construction Paille est à la recherche de volontaires pour donner un coup de main à la finalisation de la restauration de la maison Feuillette.

 

La maison Feuillette, située à Montargis, est la première maison en ossature bois et isolation paille construite en 1920. Symbole de la durabilité de la construction en paille, il appartient à tous de la réhabiliter pour qu’elle demeure une vitrine qui reflète l’intérêt de la construction écologique.

Les travaux qui restent à faire sont accessibles à tous et seront encadrés par un professionnel. C’est l’occasion d’apprendre certains travaux, dans un cadre convivial et exceptionnel.

 

Il s’agira de :

 

  • travailler sur la mansarde et remplacer les panneaux sous toiture ;

  • préparer, enduire et peindre les murs ;

  • poncer et peindre la porte de l’accueil ;

  • aménager la salle de cours du centre de formation Feuillette ;

  • jardiner, travailler la charpente et isoler ;

  • préparer les prochaines rencontres nationales de la construction paille.

 

Pour participer à ce chantier, inscrivez-vous sur notre site internet : http://cncp-feuillette.fr/chantiers-participatifs/

 

Contact maison Feuillette

69 bis rue des déportés et internés de la résistance – Montargis

Dimitri Germain – 06 59 84 39 97

 

Venez particper aux Chantiers écoles à la maison Feuillette de Montargis

Maison en bois sur l'île d'Oléron
Façade en bois de la maion sur l'île d'Oléron

Le bois pour se sentir ailleurs, pour s’intégerer ici

 

Au coeur d’une réserve naturelle, cette maison familiale en bois s’inspire à la fois des références architecturales locales imposées et des voyages autour du monde de ses propriétaires… Ou comment vivre sur l’île d’Oléron (presque) comme autour du globe.

Projet de longue haleine qui a fait l’objet de recherches approfondies, cette maison ossature bois est désormais habitée depuis un an ; elle offre un cadre de vie d’une grande qualité à ses propriétaires, sur le modèle des logements qu’ils ont précédemment occupés au Canada ou au Japon. « Nous avons beaucoup voyagé et nous rentrons de 15 ans passés au Japon, racontent-ils. À l’étranger, nous avons parfois vécu dans des maisons bois, et nous étions convaincus depuis longtemps de la qualité de vie dans ces constructions. » En s’installant sur l’île d’Oléron, ils ont confié leur projet à l’entreprise locale Arcadial.

Auteur Lise Bertron, Photos Arcadial

EXtérieur de la maison en bois
Séjour de la maison en bois

Retrouvez le reportage complet dans le n°20 d’Eco Maison Bois

C’est sur un terrain en forte pente et orienté au nord qu’a été construite cette maison à ossature bois. Une situation qui a généré quelques contraintes mais qui offre aux propriétaires et à leurs hôtes un panorama alpin à couper le souffle.

« La construction en elle-même n’a pas posé de souci particulier. Il nous a fallu 2 mois à 2 mois et demi pour mettre la maison hors d’eau hors d’air et réaliser l’isolation, l’étanchéité et poser les menuiseries extérieures », raconte Lionel Cassano, gérant de la SARL Les Toits de Trièves. « Nous avons utilisé des montants de 220x45mm en douglas avec de la ouate de cellulose insufflée. C’est un système plus rapide que d’utiliser des montants de 145x45mm puis d’y ajouter une couche d’isolation par l’intérieur ou l’extérieur. Pour le toit-terrasse, nous l’avons étanchéifié avec une membrane EPDM. »

Retrouvez le reportage complet dans le n°27 d’Éco Maison Bois.

La société de maîtrise d’œuvre INOVA (14) et le fabricant de solutions d’ossature bois Module 3D présentent une extension en Normandie issue de leur collaboration.
La particularité du procédé de Module 3D réside dans la rapidité de mise en œuvre des modules. Ici, pour monter les murs et la charpente de cette pièce supplémentaire, il n’a fallu que cinq jours à l’équipe d’INOVA. Le pin maritime classe 3 utilisé par le fabricant assure une protection naturelle contre la pluie et la standardisation des modules garantie une facilité d’accès à tous les corps de métier effectuant des travaux de finitions (électricité, plomberie etc.). Module 3D intervient partout en France.

www.module3d.fr
www.concept-bois-inova.f
r

 

Extension-INOVA-04-13-3

Extension-INOVA-04-13-4

Extension-INOVA-04-13-5

Extension-INOVA-04-13-6

Extension-INOVA-04-13-7

Extension-INOVA-04-13-8

Extension-INOVA-04-13-9

Tags article :

La Société d’Aménagement de la Savoie (SAS), en partenariat avec Jean-Paul Faure Architecte et l’entreprise Ossabois, construit à Grésy sur Aix (73) une opération de 56 logements en collectif. Labellisés BBC Effinergie, les 7 bâtiments en R+3 sont dotés d’une ossature bois et de planchers en poutres en I Finnjoist® de Metsä Wood. Une première pour la région Rhône Alpes !

A proximité d’Aix les bains, 56 logements collectifs en T2, T3 et T4 seront livrés dans la commune de Grésy sur Aix fin juillet 2013. Débutée en septembre dernier, la construction de ce programme d’envergure – d’une surface SHAB de 4 032 m2 composé de 7 bâtiments collectifs en R+3 a été confiée à Ossabois, leader des constructeurs de logement en ossature bois en France depuis 30 ans. Pour le plancher, Ossabois a fait appel au savoir-faire de son partenaire historique Metsä Wood, spécialiste de la poutre en I.

Les 7 ensembles collectifs sont entièrement construits en ossature bois et enveloppés d’un bardage bois. Labellisé BBC « Effinergie » pour la première fois en région Rhône-Alpes, ce programme garantit des performances d’étanchéité à l’air, acoustiques, des consommations énergétiques faibles et la durabilité.

L’ensemble des planchers intermédiaires sont réalisés en poutres en I Finnjoist® (aussi appelées FJI) de Metsä Wood de section 58 x 300 mm et 89 x 300 mm (58 et 89 mm étant la largeur du talon, et 300 mm la hauteur de la poutre). La poutre FJI est composée de 2 talons en Kerto-S de 39 mm d’épaisseur reliées par une âme OSB-3 de 10 mm d’épaisseur. Au total, 8 130 ml de poutres FJI sont mis en œuvre sur le chantier pour une surface totale de plancher de 3 794 m2. Une chape en béton de 5 cm a ensuite été coulée sur le plancher.

La poutre FJI est apparue comme la solution idoine sur ce chantier en raison de ses nombreux avantages :

– la légèreté : la poutre FJI est moins lourde qu’une poutre en béton ou en lamellé-collé ;

– une reprise des charges importantes ;

– le pré-perçage des poutres pour faciliter le passage des gaines et des réseaux ;

– une qualité acoustique identique à celle d’un plancher en béton ;

– un confort vibratoire vérifié selon les nouvelles normes européennes ;

– une facilité de mise en œuvre en filière sèche qui permet une pose rapide avec un outillage standard.

Des planchers préfabriqués et posés selon le concept « 5D Process » d’Ossabois

En tant qu’entreprise générale, Ossabois a mis en œuvre sur cette opération son concept constructif en filière sèche baptisé « 5D Process » qui repose sur la préfabrication en usines des murs à ossature bois mais aussi des pièces humides comme la salle de bains.

Le bâti arrive sur le chantier sous forme de panneaux prêts à être assemblés (2D) : les parties les plus lourdes et les plus techniques (l’enveloppe du bâtiment, les murs, les planchers, les toitures) sont réalisées en atelier. Les planchers en poutres en i ont ainsi été préfabriqués sous forme de caissons.

Ossabois applique sa logique d’industrialisation à l’aménagement de certaines pièces intérieures (3D) : les salles de bains, WC et buanderies sont également fabriquées en atelier. Livrées sur le chantier sous forme de cellules tridimensionnelles et déposées par une grue sur le plancher avant le coulage du béton, elles sont prêtes à être raccordées. C’est aussi le cas d’une partie de l’installation électrique et hydraulique, réalisée en atelier et livrée prête à être connectée.

Résultat, le chantier est optimisé : 3 camions seulement sont utilisés pour la livraison et 3 équipes suffisent pour la construction. Les délais sont ainsi réduits : un bâtiment en R+3 de 8 logements est ainsi monté en seulement 3 semaines !

 

www.ossabois.fr

0