Les Rencontres Techniques de la Construction Bois auront lieu le Mardi 10 février 2015 de 9h00 à 17h00 au F.I.A.P Jean Monnet à Paris .

 

 

Programme

 

9h00 : accueil des participants autour d’un café

9h30 : introduction et présentation de la journée

Paul Bouyer, Président d’AFCOBOIS – Syndicat Français de la Construction Bois

9h40 : le BIM : définition, acteurs et enjeux

Sébastien Bouillon, bureau d’études Synergie Bois, BIM Manager

10h30 : témoignages, exemples concrets et premiers retours d’expériences

Aurélie Lucidarme, Architecte

Thibaut Robert, Architecte

11h30 : positionnement de la filière bois construction sur le BIM

Serge Le Névé, FCBA, et Yves-Marie Ligot, IBC

11h45 : le BIM : atout ou contrainte pour la construction bois ?

Sébastien Bouillon, bureau d’études Synergie Bois, BIM Manager

12h00 : table ronde

12h30 : déjeuner

14h00 : DTU 31-4 « façades ossature bois » : domaine d’application, contenu et état d’avancement

Serge Le Névé, FCBA

14h45 : panorama de réalisations

Estelle Billiotte, déléguée construction du CNDB

15h30 : études de cas concrets

Edouard Bonin et Flavie Bilheur, Les Charpentiers de l’Atlantique

Guillaume Denef, SOCOPA (immeuble R+7 bois béton et immeuble bois métal)

Yves-Marie Ligot, BET Yves-Marie Ligot (rénovations d’un hôtel et d’une maison de retraite)

16h50 : conclusions de la journée

Karine Bouhier, Présidente de la commission Gros OEuvre Bois

17h00 : fin

 

Pour vous y rendre :

L’adresse complète complète est : F.I.A.P. (Foyer International d’Accueil de Paris) Jean Monnet – 30 rue Cabanis – 75014Paris.

Ou par métro : Glacière et St Jacques (ligne 6)

Pour faire connaître tous les atouts du bois, ANORIBOIS a organisé la 4e édition du Palmarès de la Construction Bois en Haute-­Normandie.
Les plus belles réalisations ont été récompensées dans le cadre du 14ème Salon Maison en Bois au Parc Exposition de Rouen, le 10 octobre dernier. Le Palmarès de la Construction Bois en Haute-­Normandie est le reflet de l’inventivité et de la qualité des innovations en matière de construction bois dans notre région.

Il récompense des ouvrages exemplaires, en matière d’architecture, de créativité, d’esthétisme, de technique, d’intégration dans l’environnement, d’utilisation de circuits optimisés…
A l’image du Salon Maison en Bois 2014, une attention toute particulière a été portée à l’utilisation et à la mise en valeur des essences de bois locales.

 

4ème Palmarès de la Construction Bois en Haute-­‐Normandie par ANORIBOIS

Nouveauté cette année, une catégorie fait son apparition dans le Palmarès : les aménagements intérieurs faisant appel au matériau bois.

LE CHOIX DES PROFESSIONNELS

Les différentes réalisations proposées étaient jugées sur les critères suivants :- la qualité architecturale de l’opération et son intégration au contexte naturel ou bâti, sa performance énergétique et sa qualité
environnementale, la pertinence de la solution constructive bois pour la finalité de l’opératio, l’utilisation de bois locaux et/ou certifiés.

 

Le jury a récompensé 5 réalisations :

 

-Prix « Bâtiment Publics Education et culture » : Ecole élémentaire Aragon – Le Houlme, Architecte : Atelier Bettinger Desplanques

 

Prix « Bâtiment Publics Education et culture » : Ecole élémentaire Aragon - Le Houlme, Architecte : Atelier Bettinger Desplanques

 

-Prix « Equipements publics et Bâtiments tertiaires » : Bureaux Passifs – Déville-lès-Rouen, Architecte : Laurent Protois Architecte

 

Prix « Equipements publics et Bâtiments tertiares » : Bureaux Passifs - Déville-lès-Rouen, Architecte : Laurent Protois Architecte

 

-Prix « Extensions et Surélévations » : Maison C – Bois-Guillaume, Architecte : Antoine Lainé

 

Prix « Extensions et Surélévations » : Maison C – Bois-Guillaume, Architecte : Antoine Lainé

 

-Prix « Logement Collectifs et Groupés » : Eco-hameau des Charmilles – Sainneville, Architecte : Atelier Bettinger Desplanques

 

Prix « Logement Collectifs et Groupés » : Eco-hameau des Charmilles - Sainneville, Architecte : Atelier Bettinger Desplanques

 

-Prix « Logements Individuels » : Maison buq – Saint-Victor-l’Abbaye, Architecte : nubuqnu architectes

 

Prix « Logements Individuels » : Maison buq – Saint-Victor-l'Abbaye, Architecte : nubuqnu architectes

 

-Prix du Public : La Maison P – Notre-­Dame-­de-­Gravenchon, Architecte : ATELIER 970

 

Prix du Public : La Maison P - Notre-­Dame-­de-­Gravenchon, Architecte : ATELIER 970

 

 

Un nouveau concept de maison bois , à énergie positive, vient de voir le jour. Les constructions en bois Vermont de la société ECOxIA ont été mises en service à Yerres (Essonne) en début d’année 2013, et sont commercialisées depuis octobre.

 

La société ECOxIA propose une maison bois tellement bien isolée (laine de roche, …) avec sa ligne d’habitation Vermont qu’il devient facile de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Seuls 20 m2 de panneaux solaires pour 100 m2 habitables suffisent pour atteindre le niveau BEPos (Bâtiment à Énergie Positive). Cela comprend la consommation d’énergie nécessaire au chauffage, à la ventilation, au rafraîchissement des pièces de la maison bois et à la production d’eau chaude sanitaire.
Pour atteindre ses objectifs écologiques, de confort et d’économie, ECOxIA a choisi d’industrialiser les méthodes constructives, en développant sa propre technologie de fabrication modulaire (pré-assemblage 3D des ossatures bois en atelier). Les délais de fabrication sont raccourcis de plus de moitié par rapport à une construction traditionnelle équivalente. Ainsi, la maison bois Vermont peut être livrée en prête à décorer en seulement 4 mois.

Auteur Émilie Dubois
Photographe Sébastien Riscal

Intérieur de la maison en bois
Plan schématique de la maison en bois Vermont
Séjour maison bois

Retrouvez le reportage complet dans le n°25 d’Eco Maison Bois

Les lauiers de la construction Bois, concours d'architecture bois

 

La 10e édition du Concours National d’Architecture
‹ Les Lauriers de la Construction Bois ›

 
 

La date de clôture des inscriptions est le 3 février 2015, aussi nous vous demandons de vous inscrire rapidement et d’envoyer aussitôt les éléments demandés (dont les visuels en haute définition requis) pour valider votre inscription.

 
 

Le palmarès 2015 du concours sera révélé lors du Salon de la Construction Bois et de l’Habitat Durable qui aura lieu à Alpexpo Parc événementiel de Grenoble du 12 au 15 mars 2015 et sera largement diffusé.

Dans l’attente de vous retrouver parmi nos candidats, veuillez recevoir, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

 
 

CONTACT UNIQUE POUR LES LAURIERS

 
 

Email : lauriers@ecomaisonbois.fr
Tél : 05.61.99.0747

 
 

ALPEXPO – Parc événementiel de Grenoble
Organisateur des Lauriers de la Construction Bois

 
 

Le jury du concours des Lauriers de la construction bois s’est rassemblé le vendredi 4 avril à Grenoble (38) dans le cadre du salon de la Construction bois & de l’Habitat durable pour désigner les lauréats. Les prix ont été remis le samedi 5 avril.

laureats 2014 construction bois
Pour sa neuvième édition, ce concours national, qui a rassemblé 115 candidatures, était ouvert aux architectes, concepteurs, artisans, désireux de promouvoir leurs réalisations ou leurs projets en bois.

Voici les résultats :

 

Lauréat catégorie équipements publics projet:
• Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du Morbihan
AIA Associés
www.a-i-a.fr


DDTM---AIA---Pers-01-copyright-Charles-Wallon

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie bâtiments d’activités réalisations :
• Maison du parc naturel régional du Gatinais français, Milly-la-Forêt
Agence Joly&Loiret
www.jolyloiret.com

 

VOIR LE PROJET

 

Lauréat catégorie logements collectifs réalisations :
• Construction de logements locatifs sociaux à Crolles
Alain Rimet Architecte

 

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie logements individuels réalisations :
• Une maison en bois à Paris
Noël Dominguez architecte
www.noeldominguez.com

 

NDA-MAISON-BOIS--4-PHOTO-HELENE-BERGAZ

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie réhabilitations et ou extensions de logements projets :
• Réhabilitation de 70 logements sociaux Enerphit
Sonia CORTESSE et Gianluca FERRARINI

 

Pers-RueNE 300dpi

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie réhabilitations et ou extensions de logements réalisations :
Maison en bois brûlé
Niney et Marca architectes
www.nemarchitectes.com

MA7D3B1

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie équipements publics réalisations :
Ecole élémentaire Aragon Prévert
Atelier Bettinger Desplanques architectes
www.atelier-bd.fr

VOIR LE PROJET

 

Lauréat catégorie équipements publics réalisations :
•  Abri Multifonction
Cyril BOUCAUD Architecte dplg
www.boucaud-architecte.fr

ABRI-MULTIFONCTION-BOUILLY-Cyril-BOUCAUD-Architecte-3

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie prix du jury :
•  Pavillon du carré Saint-Lô
Espace Gaïa
www.espace-gaia.com

Espace-Gaia-5

VOIR LE PROJET

 

 

Lauréat catégorie prix du public :
•  Maison sur les hauteurs de Saint-Ismier
Itinéraire Bois
www.itinerairesbois.com

photo-2

VOIR LE PROJET

Retrouvez tous les projets candidats dans le livre numérique
en téléchargement gratuit.

Tome 1  Tome 2

La Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du Morbihan a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie Equipement public projet
Projet présenté par : AIA Associés – www.a-i-a.fr

 

Situé en promontoire sur les hauteurs de Vannes, la DDTM amorce l’élan de renouveau du quartier avec un projet en bois (structure et façades) particulièrement performant en terme d’insertion paysagère et de construction environnementale. La volumétrie élancée du bâtiment constitue un repère urbain symbolisant la mutation de ce secteur de la ville depuis la voie ferrée et la route. L’inclinaison modulable des brise-soleil verticaux de l’enveloppe de bois crée une variation d’apparences.
Des terrasses extérieures sont disséminées sur l’ensemble des niveaux.

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

DDTM---AIA---Pers-02-copyright-Charles-Wallon

DDTM--AIA--Pers-03-copyright-Charles-Wallon

Lauréat suivant

La maison du parc naturel régional du Gatinais français, Milly-la-Forêta reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie bâtiments d’activités réalisations
Projet présenté par : Agence Joly&Loiret – www.jolyloiret.com

 

L’intention conceptuelle est ici d’abord une intention contextuelle.
Le projet est construit autour de la morphologie spécifique du site. Il s’en inspire.
Milly-La Forêt, village d’histoire ; pour notre projet de la Maison du Parc, il y a naturellement continuité des typologies et profils ruraux, des paysages typiques : murs et murets ininterrompus de grès clairs, alternance des façades et pignons sur rue, sols et caniveaux de pierres, portails et volets de bois, toitures de tuiles plates.
Mais aussi références aux séchoirs à plantes aromatiques, tinctoriales ou médicinales, aux paysages du Gâtinais, fabriques de saveurs, de couleurs et de guérisons ; paysages sauvages ou de cultures dont notre jardin est le reflet.
Le projet en ressort très compact, grâce à une minimisation des surfaces de sols et de façades, et de forme simple dans une unité de volume et d’aspect.
Sa position est déterminée dans un respect des règlementations à la fois urbaines, de sécurité pompier et d’accessibilité handicapés. Le bâtiment se trouve ancré sur le mur mitoyen existant libérant un vaste espace à l’Est pour les aménagements extérieurs. Le caractère fermé du site est respecté tout en offrant une large ouverture possible entre la cour et le Boulevard grâce à la cour d’entrée pavée.
Les systèmes constructifs utilisés sont des systèmes éprouvés : murs de pierre en parement au RDC, châssis vitrés, murs et charpente à ossature bois. Ces derniers ayant l’avantage de la construction sèche et de la préfabrication en atelier en termes de finition, de chantier propre et de rapidité d’assemblage. Au centre du bâtiment, un grand voile de terre crue, colonne vertébrale du projet, apportera chaleur visuelle et inertie thermique.
Ce mur fait partie des dispositifs environnementaux passifs (bioclimatiques) intégrés au bâtiment afin de minimiser les consommations énergétiques, la maintenance et l’entretien : inertie thermique, forte isolation de laine de chanvre croisée (25 à 30cm), protections solaires fixes et mobiles, implantation générale du bâtiment Est-Ouest, organisation interne selon l’orientation et les vues et principes de ventilation naturelle traversant permettent un confort d’hiver et d’été accrus. En complément, des systèmes actifs sont mis en oeuvre comme la chaufferie bois accessible au public installée dans la grange sur le Boulevard Lyautey, une centrale double flux à récupération de chaleur, des luminaires basses consommation sur détecteurs de présence ou encore des systèmes économiseurs d’eau, le tout relié à un système de gestion du bâtiment centralisé qui pourra se situer à l’accueil et être visible du public.
Le fonctionnement du projet est par ailleurs facilité par une organisation claire. Au nord les accès et les espaces « publics » intérieurs en double hauteur et en continuité avec la cour pavée donnant sur l’accueil. Au sud la zone de travail et ses services. Dans les bureaux et les espaces de vie (espace salon en mezzanine et espace personnel au RDC), la qualité et le confort visuel, acoustique et olfactif ont été privilégiés. Les circulations éclairées naturellement par des ouvertures zénithales à l’ouest et aux trémies ouvertes sur la circulation qui transforment le couloir de l’étage en véritable passerelle baignée de lumière et permettent d’éclairer naturellement le couloir du RDC. Ceux-ci, plus larges que la norme, font le lien entre les espaces servants (archives, copies, sanitaires…) et les espaces servis (espaces de travail cloisonnés et flexibles) donnant sur le grand jardin constitué d’arbres et de plantes d’essences locales.

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

 

 

 

 

 

Lauréat suivant

La Construction de logements locatifs sociaux à Crolles a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie logements collectifs réalisations
Projet présenté par : Alain Rimet Architecte

Ce projet consiste en la création de deux bâtiments d’habitation comprenant au total 14 logements et 4 garages.
L’implantation des bâtiments prend en compte les objectifs environnementaux (BBC et QEB région basse consommation) et leur insertion dans le site.
Les bâtiments sont composés :
– de volumes compacts largement ouverts au sud comportant les logements
– de deux superstructures en bois, l’une au nord regroupant les coursives et les escaliers d’accès aux logements, l’autre au sud offrant des terrasses aux logements.
Ces principes de composition permettent de minimiser le volume chauffé et d’optimiser les apports

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lauréat suivant

Le projet une maison en bois à Paris a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie logements individuels réalisations
Projet présenté par : 
Noël Dominguez architecte – www.noeldominguez.com

 

Dans le tissu urbain hétérogène de cette partie du 20ème arrondissement de Paris (maisons mitoyennes du XIXe siècle sur rue, années 30 en fond, années 60 et 90 sur les côtés) on nous demande une maison.
Au fond de ce qui fut, avant l’éclatement de la famille et la vente de la maison sur rue, son jardin, le maître d’ouvrage commence une nouvelle vie.
Afin de tirer le meilleur parti possible des qualités de la portion de parcelle allouée, la maison est organisée en deux entités :
1- La bûche : un cube de bois est adossé aux mitoyens, comme serti dans le site. Quatre de ses faces sont ouvertes selon les opportunités de vues et d’éclairements proposées par la parcelle et les héberges mitoyennes.
2- Le périscope : posé sur le cube de bois, un volume en métal et verre joue les contorsionnistes pour éviter les vues latérales tout en fabriquant les cadrages visuels et les prises de lumière du projet.
Nous choisissons une technique de petits modules de bois assemblés sur site et positionnés à la main et à la poulie, sans machine de levage (pas de grue !).
L’ensemble de la structure est modélisé en 3D, chaque pièce arrive sur le chantier avec une référence et s’intègre dans un scénario de montage très précis.
Afin de limiter les nuisances pour l’environnement (au sens large), cette technique permet de monter la maison en trois semaines puis de la parer d’une cuirasse isolante en laine de bois surdimensionnée.

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

NDA-MAISON-BOIS--0-PHOTO-FRED-TOULET

NDA-MAISON-BOIS--1PHOTO-NDA

NDA-MAISON-BOIS--2-PHOTO-HELENE-BERGAZ

NDA-MAISON-BOIS--6-PHOTO-FRED-TOULET

NDA-MAISON-BOIS--11-PHOTO-FRED-TOULET

Lauréat suivant

La Réhabilitation de 70 logements sociaux Enerphit a reçu le laurier de la construction bois 2014 dans la catégorie rénovations et/ou extensions de logements projets
Projet présenté par :
Sonia CORTESSE et Gianluca FERRARINI

 

Ce projet de réhabilitation certifiée  ENERPHIT (Passivhaus pour la réhabilitation) de trois immeubles de logements sociaux , en conception-réalisation et en site occupé, réinterprète l’architecture des années 1970. La préfabrication des façades en bois, permet un chantier plus rapide et réponds aux enjeux d’obsolescence énergétique du parc locatif de cette époque. La stratégie s’appuie sur un manteau isolant continu et étanche, l’optimisation des surfaces de baie vitrée et du clair de jour des façades ainsi que l’installation d’une VMC double flux efficace.
La nouvelle expression architecturale proposée est une fragmentation du volume simple des barres existantes pour apporter au quartier une échelle plus douce et intégrée. L’écriture des façades introduit l’aléatoire en croisant les variations de matériaux, de nus, de claire-voie et de balcons.
La création d’une chaufferie biomasse est l’occasion de créer un espace extérieur de type « place publique » offrant aux habitants de nouveaux usages.
Trois options de densification sont proposées en option : un immeuble de petits logements en structure bois, accompagné ou non d’un jardin sur le toit d’un des trois immeubles, des maisons de ville installées sur la toiture .

 

Retrouvez ce projet détaillé dans le livre numérique tome 1 tome 2

 

Existant Colbert

Logirep existant 300dpi

Logirep miniatures 300dpi

Pers-CourSO 300dpi

Principes archi

Principes passif

Lauréat suivant

 

0