À Arêches-Beaufort en Savoie, ce chalet contemporain signé MAAJ Architectes renouvelle le genre.

 

Le projet réinterprète de manière contemporaine les fermes traditionnelles du Beaufortain. Les éléments représentatifs des constructions locales sont réutilisés : soubassement maçonné, bardage bois. La structure apparente rythme les façades, et intimise les espaces de vie. Au sud, elle protège le salon du soleil en créant une double peau constituant une large terrasse. Au nord la trame vient composer la façade et laisse de larges ouvertures dotées de volets coulissants. La rationalité de la conception a permis aux architectes d’introduire de manière naturelle l’approche environnementale. L’orientation du chalet, les ouvertures bien placées et filtrées au sud, le tout doublé d’une ossature bois au R+1 et R+2 apportent le confort visuel et thermique.

Le projet propose de poser sur un radier un socle en béton et de le surmmonter d’une ossature bois, support du squelette en bois révélant la trame.
Structure : béton au RDC / ossature bois au R+1 et R+2.
Plancher : béton au RDC et R+1 / plancher bois au R+2.
Façade : lames de mélèzes et poteaux mélèzes.

Isolation en laine de verre 120 mm.

Le projet est pensé comme un lieu de partage, très ouvert : les différentes pièces gravitent autour d’un bloc central structurant qui regroupe la circulation verticale. Tous ces lieux communiquent entre eux par la double hauteur et proposent des espaces plus intimes par l’intermédaire de parois coulissantes (petit salon) ou de terrasse cachées.

 

En mars 2015, le chalet beaufortain a remportain le Laurier de la construction bois 2015 dans la catégorie Logement individuel Réalisation. Le jury a insisté sur le fait que « ce chalet symbolise l’orientation contemporaine de la filière bois. Objet moderne, propre, bien exécuté, il réinterprète le chalet traditionnel beaufortain ».

L’architecte de ce projet est MAAJ Architectes www.maaj.fr

 

Entreprise du lot bois : Chalet Tardy

Retour au palmarès 2015 des Lauriers de la construction bois

Pionnier dans le bardage bois lamellé-collé en Douglas, Cosylva confirme sa position de référence dans le secteur avec une nouvelle gamme qui répond à une demande croissante des architectes à la recherche de produits ayant une teinte stable et homogène dans le temps.

Nouveau bardage par Cosylva

6 à 8 ans pour profiter d’une finition parfaite !

Pluie, soleil, ou encore givre sont certaines des conditions qui au fil du temps dépigmentent les bardages en bois. Traités à partir d’insecticides, fongicides, anti termites par imprégnation en autoclave, les premiers produits de protection à base de cuivre apportaient aux lames de lamellé collées une couleur verte. C’est en 2010 que COSYLVA lance le bardage autoclavé d’une couleur d’un ton plus chaud : le marron. Ainsi les bardages autoclavés, même soumis aux intempéries, prennent une teinte brun-miel qui laisse place au fil du temps à un ton gris-argenté. C’est donc au bout de 6 à 8 ans que le bardage prend enfin sa teinte homogène sur l’ensemble des façades du bâtiment et que les teintes originelles laissent ainsi place à des tons grisés. Mais certaines réalisations, de part leur conception, conduisent à un vieillissement non homogène des bois !

Comment pallier aux contraintes naturelles de l’usure du temps?

Avec l’arrivée en 2014 de nouveaux produits de protection 100% organiques (sans traces de cuivre), qui sont incolores à la base mais qui peuvent être colorés à souhait, Cosylva lance le tout nouveau bardage lamellé collé douglas autoclavé-gris. Déjà un best-seller auprès des architectes partenaires de l’entreprise, cette nouvelle gamme se compose de lames traitées avec des insecticides, fongicides et anti-termites en autoclave ce qui permet d’obtenir une durabilité compatible avec la classe d’emploi 3B. La teinte grise du bardage se rapproche considérablement d’un bardage ayant déjà vécu le phénomène naturel du grisaillement, qui met tant de temps à se produire. Grâce à cette nouvelle gamme de bardage, Cosylva est un des premiers fabriquant de lamellé collé à pouvoir répondre à deux problématiques fortes : pallier les contraintes des intempéries qui décolorent les bardages et apporter la sérénité aux utilisateurs de choisir des lames qui restent homogènes, même sur certaines parties protégées par d’autres éléments.

Vieillissement non-homog232;ne du bois

Comment favoriser un vieilissement homogène ?

Choisir des bardages avec saturateurs gris permet aujourd’hui de ne pas voir vieillir le bois. Sur un support en Douglas hors aubier, naturellement classe 3, sans ajout de biocides, les bardages Cosylva avec saturateurs de pré grissaillement permettent au bâtiment d’avoir une teinte uniforme et homogène sur l’ensemble de ses façades. Sans entretien particulier, ces bardages laisseront petit à petit place au gris naturel du bois. Les parties protégées des intempéries ne se distingueront plus, des parties les plus exposées.
Les différentes finitions sont disponibles sur l’ensemble des bardages proposés par l’entreprise. (bardages massifs, Clairvoy®, bardages lamellé-collé).

 

 

Pour en savoir plus : http://www.cosylva.fr/

 

Ageka présente de nouveaux modèles de bardage en bois massif :

 

 

– Vetec Couleur

 

 

 

 

– Vetec Effet naturel

 

 

 

 

– Vetec Effet métal

 

 

 

 

– Vetec Effet

 

 

Ces modèles disposent d’une large palette de couleurs.

 

Les bardages Vetec sont légers ce qui permet une manutention facilitée, mais aussi pratiques grâce à leurs 6 profils à rainures et languettes sur les 4 côtés ce qui permet une pose simple.

 

Personnalisables et adaptées à d’autres matériaux, les façades sont disponibles dans de nombreuses teintes.

 

www.ageka.fr

 

Silverwood présente en avant-première à Batimat son nouveau bardage “Neo”. Un bardage en bois dur reconstitué 100 % naturel (à base de fibres de bois naturelles). Il est certifié PEFC, sans colle, ni solvant.
Silverwood a conçu cette gamme pour les marchés de la maison individuelle, du résidentiel collectif, des bâtiments publics ou tertiaires, de l’Isolation Thermique par l’Extérieur.
Le bardage  Néo se décline en 7 couleurs et affiche une garantie de 10 ans sur la finition et 25 ans sur le support.
En photo, coloris Flax.

www.silverwood.fr

À lire également :
Une révolution pour la terrasse de votre maison
Une terrasse en Pin des Landes pour votre maison bois
Nouvelle gamme de bardages pour la maison

Tags article :

D’aspect équivalent au teck (après 3 mois d’exposition au soleil, sans finition), le robinier est tout indiqué pour les utilisations extérieures : bardages, terrasses, clôtures, plages de piscine, mobilier. Il est durable, imputrescible et local.

La société Alternabois a souhaité en faire son cheval de bataille et défendre cette essence face aux bois tropicaux.
Elle propose un large choix de lames de terrasses et a reçu le Prix de l’Innovation en 2008 pour son profil bombé qui confère les qualités suivantes aux lames :
– une durabilité accrue grâce à l’écoulement de l’eau facilité pour le bombé de la lame.
– une meilleure stabilité.
– un aspect largeur/épaisseur optimisé.
– un risque d’écharde limité.
– un sol jamais brûlant.
– un atout esthétique.

Retrouvez les différentes lames et finitions sur www.alternabois.fr

Visuel d’ambiance, copyright : www.luckystudio.fr
Lames de terrasse, copyright : François Passerini 2011

30

Le printemps est la saison parfaite, pour remettre en état aménagements et mobiliers de jardin abîmés par les variations de température, de profiter pleinement de l’été au jardin en famille ou entre amis. Toutes les essences de bois extérieurs, qu’il s’agisse de feuillus, de résineux, d’exotiques ou d’autoclavés, risquent tôt ou tard d’être attaquées, notamment en hiver, climat qui favorise le développement des mousses, lichens et algues.
Ces mousses ont pour principales origines l’humidité, la proximité des arbres, voire l’orientation des supports par rapport au soleil. Elles altèrent la résistance mécanique du bois, mettant quelques fois en danger l’intégrité de sa structure ou son aspect esthétique.
Destiné à tous les bois extérieurs types caillebottis, terrasses, barrières, claustras, bardages, entourages de piscine ou mobiliers de jardin, l’Anti-mousse ?Côté Nature®? de Bondex détruit tous les microorganismes.
A base de composants naturels (98 %), sa formule nouvelle génération est biodégradable, sans danger pour la santé et l’environnement et s’utilise aussi bien en préventif qu’en curatif.

www.bondex.fr

L’entreprise Timbertech propose une gamme de lames en bois allant de la terrasse aux garde-corps en bois composite.
Ces produits sont résistants à l’eau et au soleil. Contrairement au bois traditionnel, les solutions TimberTech ne nécessitent aucune tâche annuelle fastidieuse de peinture, de teinture ou d’étanchéification. Les lames en bois composite  sont fabriqués avec des matériaux de bois récupérés qui sont ainsi recyclés.
Si le bois traditionnel se distingue par sa beauté, il présente une longévité limitée.
Les produits Timbertech sont issus d’un processus breveté qui produit des matériaux de qualité supérieure, nécessitant un entretien minimum.
Preuve de la confiance vis-à-vis de la longévité de leurs produits, Timbertech fourni une garantie résidentielle limitée de 25 ans.
www.timbertech.fr

Matériau sain et facilement recyclable, sa composition à 2/3 de bois en fait la meilleure garantie. Le tiers restant composé de polypropylène est également sans danger pour l’environnement. Le bois composite Wex est un matériau innovant qui s’adapte aux projets de platelage : terrasse ou parquet d’extérieur, passerelle, plage de bord de piscine, ponton…
Matériau sain et facilement recyclable, sa composition à 2/3 de bois en fait la meilleure garantie. Le tiers restant composé de polypropylène est également sans danger pour l’environnement.
Il ne contient pas de colles et ne dégage pas de formaldéhyde (COV). C’est donc un matériau tout à fait adapté à l’habitat, sans risque pour la santé des utilisateurs.
De plus, il permet la revalorisation de résidus de bois générés par l’industrie du bois mais aussi le recyclage des plastiques les plus répandus dans le monde.
Même en fin de vie, le bois composite Wex est toujours sans danger pour l’environnement car il ne contient pas de chlore. Il peut être incinéré comme un déchet banal.

www.wex-composite.fr

Eco Maison Bois n°70

décembre janvier février 2024

Nouvelle formule – Construire en 2024 – Isolation – Maison Passive – Toiture végétalisée

You have Successfully Subscribed!

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique