Le concours des Trophées de l’Architecture Vivons Bois a pour but de promouvoir des réalisations bois portées par des architectes de toute la France. Il est organisé par Congrès et expositions de Bordeaux (CEB) et le magazine Éco Maison Bois & énergies renouvelables. Vous pouvez télécharger ce livre ici.

Les projets proposés doivent avoir moins de 10 ans et appartenir à une de ces 3 catégories :
– maisons individuelles,
– extensions/surélévations,
– habitat collectif.

La deuxième édition des Trophées de l’architecture Vivons Bois a rassemblé 29 projets qui seront exposés au public durant le salon Vivons Bois (à Bordeaux du 4 au 7 novembre 2011).

Les lauréats de chaque catégorie se sont vus offrir une dotation :
– un week-end (deux nuits) pour deux personnes avec petit déjeuner en hôtel 4 étoiles dans la station de ski espagnole Baqueira Beret + remontées mécaniques ;
www.baqueira.es

– un week-end (deux nuits) pour deux personnes avec petit déjeuner à l’hôtel Régent, grand hôtel 5 étoiles de Bordeaux, avec accès au spa ;
www.ghbordeaux.com

– un week-end (deux nuits) pour deux personnes avec petit déjeuner à l’hôtel 4 étoiles Golf du Médoc Hôtel et Spa (dans le Médoc) avec visite et dégustation d’un grand cru classé, et accès au spa.
www.hotel-golf-du-medoc.com

À lire également :
Palmarès maison bois Angers
Prix d’architecture : maisons bois à découvrir
Téléchargez gratuitement le guide pratique CTBA+

Désormais, vous pourrez scanner avec votre smartphone les QR* codes DPE (diagnostic de performance énergétique) pour voir s’afficher en détails le diagnostic énergétique du bien qui vous intéresse.
Depuis janvier 2011, l’affichage des étiquettes DPE est obligatoire dans les vitrines des agences immobilières, il consiste en un classement énergétique de A à D. Cela permet notamment aux primo-accédants de savoir s’ils bénéficieront de montants plus importants pour leur prêt à Taux Zéro.
Aujourd’hui les acquéreurs peuvent scanner le QR code DPE et bénéficier ainsi de plus d’informations techniques :
–      les matériaux du logement (double vitrage, radiateurs électriques…),
–      les frais annuel d’énergie de l’habitation et rappel de l’étiquette DPE et étiquette GES (gaz à effet de serre),
–      le bilan déperditif de chaque élément de la maison,
–      la note de synthèse des autres diagnostics immobiliers (présence de plomb dans les peintures, termites dans les charpentes…),
–      les recommandations d’amélioration énergétique et les crédits d’impôts associés.

Si vous n’avez pas de smartphone, vous pouvez tout de même accéder à ces informations via internet, contactez pour cela le diagnostiqueur immobilier (renseignez-vous auprès de l’agence immobilière).

* Pour lire les codes QR, un programme doit être téléchargé puis installé sur votre mobile, ensuite il suffit de prendre en photo le code pour voir son contenu.

A lire également :
La maison de cèdre s’engage pour l’environnement
Téléchargez le guide pratique CTBA+ gratuitement
Participez aux rencontres pro 24h du bois

 

Le 22 octobre dernier, la maison de cèdre, constructeur de maisons à ossature bois, a signé la charte proposée par Angers Loire Métropole. L’objectif de cette charte est de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.
Cela se traduit concrètement à la maison de cèdre par le remplacement dans sa maison/agence de plus de la moitié des points lumineux par des ampoules à LED et ¼ par des ampoules à faible consommation électrique soit une estimation de plus de 12 200 Kwh économisés en un an soit plus d’une tonne de CO2.

En début du mois de novembre, maison de cèdre a reçu l’ESAIP à son agence de Beaucouzé (École Supérieure). Dans le cadre de la charte d’engagement du plan climat Angevin, elle a été déléguée pour effectuer des bilans de consommation énergétique. Une analyse sera présentée lors d’un second rendez-vous le 5 décembre au cours duquel de multiples actions seront évoquées afin d’améliorer l’impact de l’entreprise sur l’environnement.

Dans sa politique engagée pour l’environnement, la maison de cèdre a été le 1er fabricant et constructeur français de maisons à ossature bois a avoir la certification NF avec démarche Haute Qualité Environnementale. Cette certification garantit la préservation et gestion des ressources en eau, la réduction des consommations énergétiques, la mise en ?uvre de chantier à faibles nuisances, la mise en ?uvre de matériaux respectueux de l’environnement.
www.maisondecedre.fr

A lire également :
Téléchargez gratuitement le guide pratique ctba+
Les prochains évènements bois de votre région
Qu’est-ce que l’ossature bois?

 

De nombreuses entreprises de traitement des bois font à cette période beaucoup de porte à porte, démarchent aussi par téléphone. Le traitement d’une charpente comme de tout bois d’?uvre ne s’improvise pas. C’est pourquoi votre magazine Éco maison bois a édité le Guide pratique CTB-A+ de la préservation des bois d’?uvre. Il s’agit d’un outil indispensable pour reconnaître les ennemis du bois, choisir le traitement adapté et préserver la beauté du bois. Nous vous proposons aujourd’hui de télécharger ce guide gratuitement. Vous pourrez retrouver les entreprises CTB-A+ ici. Sachez que l’intérêt de faire appel à une entreprise certifiée CTB-A+ vous apporte des garanties non négligeables lorsque l’on se lance dans pareils travaux.

Retrouvez la version papier de ce Guide pratique dans le n°12 d’Eco Maison Bois

Visitez le site du CTBA : www.fcba.fr

A lire également :
24 H du bois : rencontre pro filière bois
Le solar decathlon, les maisons solaires
D’autres réalisations bois du palmarès d’Angers
Palmarès construction bois Habitat & Bois


Le Solar Decathlon est un concours international biannuel qui met en compétition 20 équipes universitaires  proposant des concepts de maisons solaires. Le but étant de concevoir et réaliser une maison de 70 m2 n’utilisant que le soleil comme source d’énergie.
Organisée depuis 2002 par le Département de l’Énergie Américain, le Solar Decathlon permet de développer la recherche et la transmission de savoirs sur l’habitat à énergie solaire. Pour cette deuxième édition européenne, la ville de Madrid a été de nouveau choisie.

Chaque maison est soumise à une série de 10 tests qui permettent à un jury d’évaluer l’architecture, les performances énergétiques, le maintien du confort, la qualité des échanges que chaque équipe entretient avec le public accueilli pendant des visites organisées? Le projet lauréat est celui qui accumule, comme dans un décathlon olympique, le maximum de points.

Une des 20 équipes participantes à la session 2012 est la Team Rhônes-Alpes.
Née du partenariat entre l’ENSAG (École nationale supérieure d’architecture de Grenoble), l’INES (Institut national de l’énergie solaire) et les GAIA (Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau) , elle regroupe des établissements
d’enseignement supérieur et de recherche de la région Rhône-Alpes, parmi lesquels Grenoble École de management (GEM), l’ École nationale supérieure d’architecture de Lyon (ENSAL), Polytech’ Annecy-Chambéry (Université de Savoie), l’ École nationale supérieure Eau, Energie, Environnement (ENSE3), l’Institut universitaire de technologie Génie Electrique (IUTGEII) et l’École nationale des travaux publics de l’É tat (ENTPE). Ils composent ainsi un véritable pôle d’excellence régional, en proposant des enseignements adaptés aux ambitions de la compétition, tant en architecture qu’en ingénierie et management.

Pour en savoir plus : www.solardecathlon.fr



Voici l’intégralité du palmarès d’Angers avec les deuxièmes prix et les mentions.
Il s’agit donc de récompenser les architectes, constructeurs, concepteurs et maîtres d’?uvres ayant fait preuve de créativité, de pertinence technique, de respect du site, d’une approche environnementale dans leur projet d’architecture en bois.

___

– Catégorie Petits espaces (moins de 110 m2)
2nd prix : « Rural Low-Tech » réalisé à Saint Tudole (22) par Guinée Potin Architectes (44)

Copyright Stéphane Chalmeau


____

Mention : « Longue Vue » réalisé à Charentilly (37) par Atelier RVL (37)

Copyright : Clément Darrasse

___

– Catégorie Grands espaces (plus de 110 m2)
2nd prix : « L?Entre-voies » réalisé à Piriac-sur-Mer (44) par Ken En Sô Eurl (44)

Copyright : Ken En Sô

___

Mention : « La Maison avec vue à 180 ° » réalisé à Plaimbois Vennes (25) par Archi+Tech

Copyright : Archi + Tech

gipen_gie_attique_une maison_sur_les_toits, Mention

Copyright : GIE GIPEN

_____


– Catégorie Extensions-surélévations

2 nd prix : « S?inscrire dans la densité » réalisé à Laroquebrou (15) par Simon Teyssou (15)

Copyright : M. Camus

Copyright : M. Camus

_________

Mention : « Attique » réalisé à Paris (75) par Michel Attyasse (94)

___________

– Catégorie Habitats groupés et autres réalisations
2 nd prix : « Le Cours Bocto » réalisé à Couëron (44) par Leost Architecte (44)

eost_architecte_le _cours_bocto_2Ndprix

Copyright : Stéphane Chalmeau

____

Mention : « Collège Luis Orty » réalisé à Saint-Dizier (52) par Jean-Philippe Thomas Architectes (51)

thomas_architectures_college_luis_orty, mention

Copyright : Philippe Ruault

___

A lire également :
Palmarès maison bois Angers
Prix d’architecture : maisons bois à découvrir

 

Perchée sur ses plots, la maison semble flotter au-dessus du sol. Avec sa passerelle centrale, elle forme un véritable lien entre la prairie et le bois. Les larges brise-soleil servent de brise-vent à la terrasse quand les vantaux sont ouverts. Pour Xavier, le propriétaire, le bois est une histoire de famille. En effet, son père et son grand-père travaillaient dans la construction bois. Il a fait appel à un spécialiste et ami de la famille :  l’architecte Philippe Pascal, de l’agence Art’Ur pour concevoir les plans de sa maison ossature bois. Xavier n’a pas choisi la voie professionnelle de ses aïeux, mais il construit lui-même une partie de la maison et laisse la plomberie, l’électricité et les menuiseries à des professionnels.
La maison bois n’a rien d’original à première vue. Et pourtant, nombre d’éléments distinguent cette habitation. Le plus spectaculaire est cette passerelle nord-sud qui traverse en leur centre la partie jour, la serre, la partie nuit puis un atelier situé à une vingtaine de mètres de l’habitation.

Retrouvez l’intégralité du reportage avec plans et prix dans le hors-série n°3 d’Eco Maison Bois.

A lire également :
Reportage Maison ossature bois contemporaine en Savoie.
Reportage Maison d’architecte moderne dans le Pas-de-Calais.
Reportage Maison bois dans les arbres.
Reportage Maison bois rectangulaire en Californie.

Copyright : Arnaud Saint-Germès ; Ouverts, les immenses ouvrants du salon font office de cadre aux magnifiques paysages verdoyants qu’offre ce site en Tarn-et-Garonne. »  Le premier module accueille la pièce de vie, la cuisine, une salle de bains et un cellier. Pour conserver l’impression d’espace, les cloisons ne montent pas jusqu’au plafond.

 

« La maison est de taille raisonnable, mais donne une impression d’espace importante grâce à un étage totalement décloisonné où les zones de vie se côtoient et s’organisent les unes derrières les autres. »

Composée de plusieurs modules liés par des passerelles, cette maison ossature bois est posée en bord de pente, au c?ur d’une clairière de séquoias. Eric Haesloop, le directeur du cabinet d’architecture Turnbull Griffin Haesloop Architects confie « nous avons immédiatement imaginé une maison qui enjamberait l’espace, partant de ce bouquet de séquoias, par-dessus cette cuvette et jusqu’à un autre bosquet de séquoias.  » Cette maison bois s’annonçait exceptionnelle…

Retrouvez l’intégralité du reportage avec plans dans le n°12 d’Eco Maison Bois.



Le Salon Maison Bois d’Angers qui se déroulera du 14 au 17 octobre prochain organise comme chaque année son palmarès d’architecture en bois qui a lieu avant le salon. Les lauréats sont choisis parmi 4 catégories : petits espaces, grands espaces, extensions-surélévations et habitats groupés et autres réalisations.
Le 23 septembre dernier, le jury s’est rassemblé et le palmarès est le suivant :

 

 

– Catégorie Petits espaces (moins de 110 m2)
1er prix : « Le Bois Urbain » réalisé à Bordeaux (33) par Arc en Bois Architecture (33)  « Photographe : Armelle Canchon »

 

 

 

 

 

 

 

 

___

 

– Catégorie Grands espaces (plus de 110 m2)
1er prix : « Un Écrin Émeraude » réalisé à Plurien (22) par Jean-Marie Van Haecke (35)   « Photographe : Nicolas Fannechere »

 

 

 

 

 

 

 

 

___

 

– Catégorie Extensions-surélévations
1er prix : « Surélévation Héliotrope » réalisé à Paris (75) par Bang Architectes (75) Catégorie Habitats groupés et autres réalisations

1er prix : « Un éco-camping » réalisé à Captieux (33) par Arc en Bois Architecture (33) « Photographe : Armelle Canchon »

 

Cette maison bois est également le bureau des propriétaires, un couple d’architectes, l‘agence BENC.  La technique utilisée est celle du Lignotrend, répandue en Allemagne. Cette maison carrée est le résultat d’une vingtaine d’ébauches « C’est un projet qui s’est fait sur le long terme (…). Et comme pour tout le monde, un compromis entre le budget et les envies, bien sûr. »  confie Eve Benard, la propriétaire.
Tout a été réfléchi et même les rangements sont fabriqués dans la même veine que la maison, ils font partie de l’architecture.

Retrouvez l’intégralité du reportage avec plans et prix dans le n°6 d’Eco Maison Bois, numéro également disponible en version PDF.

A lire également :
Reportage Maison bois dans les arbres
Reportage Maison ossature bois contemporaine en Savoie

Copyright : Sophus.fr

C’est une maison inversée. Les pièces de vie sont à l’étage alors que les chambres et le bureau sont au rez-de-chaussée.« Nous avons voulu que l’avant ne soit pas clôturé mais semi-public, pour redonner ainsi la maison à la rue », précise la propriétaire.

0