L’installation de panneaux photovoltaïques chez soi est une démarche de plus en plus accessible qui devient très populaire en France. Toutefois, la plupart des gens ne savent pas vraiment quels sont les prix pratiqués sur ce marché et quels sont les moyens de financement envisageables. C’est pourquoi nous allons nous y intéresser dans cet article.

À quels prix s’attendre lorsqu’on souhaite investir dans des panneaux solaires ?

Pour savoir combien va vous coûter votre installation solaire, le principal critère à prendre en compte est la puissance des panneaux. En effet, le coût d’une installation photovoltaïque peut aller de 8 000€ pour une puissance de 3 kWc à 18 000€ pour 6 kWc, et jusqu’à 25 000€ pour 9 kWc. A vous de voir quel budget vous souhaitez investir et quelle quantité d’électricité vous comptez produire. Pour un foyer moyen, une installation de 3 kWc est généralement suffisante pour être rentable.Toutefois, dans la grande majorité des cas il faudra s’appuyer sur le réseau d’électricité public pour compléter ses besoins énergétiques. C’est pourquoi beaucoup de particuliers optent pour l’autoconsommation partielle, en continuant ainsi d’acheter une partie de l’électricité consommée à un fournisseur. Cela permet également de bénéficier d’aides de l’Etat comme la prime à l’autoconsommation et la vente du surplus d’électricité.

Quelles sont les conditions d’éligibilité aux aides de l’Etat pour financer mes panneaux photovoltaïques ?

Bénéficier de la prime à l’autoconsommation

La prime à l’autoconsommation est une aide financière mise en place par l’Etat à destination des personnes ayant installé des panneaux photovoltaïques à leur domicile. Pour en bénéficier, la principale condition est d’être dans le cadre d’un contrat de revente du surplus d’électricité à un fournisseur. Ensuite, il faut que l’installation soit effectuée par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Enfin, la prime n’est accordée que dans le cas d’une installation sur toiture. Il ne faut donc pas que les panneaux soient installés au sol. Si vous correspondez à ces critères, vous serez éligible à la prime qui vous sera versée annuellement pendant les 5 premières années de fonctionnement de l’installation.

Vendre le surplus d’électricité à un fournisseur

Comme mentionné précédemment, lorsque l’on est en autoconsommation solaire partielle il est possible de vendre son surplus d’électricité à un fournisseur. Pour rappel, ce surplus apparaît régulièrement lorsque la production d’électricité est supérieure à la consommation, notamment pendant les périodes de fort ensoleillement. En vendant cette électricité à un fournisseur, vous évitez le gaspillage et percevez une rémunération en contrepartie. Pour profiter de cet avantage, il faut signer un contrat avec le fournisseur et vous engager à lui vendre votre surplus d’électricité pendant une durée de 20 ans. Il sera également nécessaire de raccorder votre installation photovoltaïque au réseau public afin que l’électricité puisse y être injectée. Cela pourra être effectué par votre installateur.

Prenez en compte les rendements futurs de votre installation photovoltaïque

Économiser sur ses factures grâce à l’autoconsommation

En plus d’être une démarche favorable à la transition énergétique, l’autoconsommation photovoltaïque permet de faire des économies considérables sur ses factures d’électricité. Il est en effet possible de réduire jusqu’à 50% le montant de ces dernières juste grâce au rendement de vos panneaux. Autant vous dire qu’à la fin de l’année, cela représente une certaine somme. Vous pourrez donc très vite obtenir un retour sur investissement et rentabiliser votre installation. Pour maximiser vos gains, il est toutefois important d’adapter ses habitudes de consommation dans l’optique d’exploiter le plus possible vos panneaux solaires. Vous augmenterez ainsi votre taux d’autoconsommation et réduirez encore plus le montant de vos factures.

Profiter de revenus supplémentaires

Si vous correspondez aux critères que nous avons présenté plus tôt, vous pourrez profiter d’aides financières qui viendront accentuer le rendement de votre installation photovoltaïque. Dans un premier temps, la prime à l’autoconsommation est déjà un très bon coup de pouce. Pour une installation d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, vous percevez une aide de 390 € par kWc installé. Ce qui équivaut au total à 1170 €, soit 234 € qui vous seront versés annuellement pendant 5 ans. Concernant la vente du surplus d’électricité, le prix d’achat est fixé à 0,10€/kWh. Votre rémunération vous sera ici aussi attribuée chaque année. Par ce moyen, il ainsi est possible de faire une centaine d’euros de profit dans le cas d’une installation de 3 kWc.

Le magazine des professionnels de la filière bois N°40 est sorti, téléchargez-le sur le site www.filiere-bois.fr !

Dans ce numéro :

  • PANNEAUX ACOUSTIQUES EN BOIS POUR UN HÔTEL SPA
  • PALAZZO MÉRIDIA
  • LAMIBOIS STEICO LVL
  • LE PONT DE FLANDRE A UNE NOUVELLE PROUE
  • PRODUITS D’INGÉNIERIE EN BOIS LE DOUGLAS TRACE SA ROUTE
  • PÔLE ENFANCE ET PETITE ENFANCE AVORIAZ
  • POINTS TECHNIQUES

 

 

 

En début d’année, la loi pour l’énergie et le climat a fixé comme objectif l’atteinte de la neutralité carbone à l’horizon 2050. Dans cette lutte pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, le secteur de l’habitat a un rôle considérable à jouer : à lui-seul, il émet quatre fois plus de GES sur le transport aérien national !
Pour remporter la bataille du climat, le réseau Batiman propose des solutions pour faire baisser les températures intérieures sans utiliser de système de climatisation. Ensemble, c’est avec de petits gestes que nous parviendrons à faire baisser les températures.
LE STORE DIAMANT
Personnalisable à volonté, ce store coffre s’adapte à tous les styles de décoration extérieure. Grâce à sa forme très contemporaine, il met en valeur la terrasse et peut se doter de nombreuses options d’éclairage pour profiter des longues soirées d’été. En protégeant les baies vitrées du soleil, il permet de garder la maison au frais naturellement.
Très large choix de coloris pour l’armature et la toile. Motorisation, automatisme et éclairage en option.
Dimension maximum : 7100 mm en largeur pour une avancée de 4250 mm

LE BRISE-SOLEIL ORIENTABLE
Alliage parfait entre la protection solaire, la protection thermique et le design moderne, le brise-soleil orientable régule la température grâce à ses lamelles orientables. Indispensable pour générer des économies d’énergie, il permet de profiter d’un espace de vie agréable en régulant la chaleur en toutes saisons. La lumière est maîtrisée et les phénomènes d’éblouissement sont évités.
Manoeuvre manuelle ou motorisée, plus de 20 coloris au choix, largeur jusqu’à 4500 mm.
Plus d’informations : www.batiman.fr

Silvadec est le seul fabricant à proposer une gamme Émotion dont le procédé de fabrication consiste à injecter un mélange aléatoire de plusieurs colorants dans la masse. Cette technologie offre une coloration durable et un design authentique rendant chaque lame unique. Déjà pourvue d’un brun clair Savane et d’un brun foncé Équateur, la gamme Émotion s’enrichit d’un gris Taïga,
profond et élégant.
Caractéristiques des lames
• Dimensions en mm : 138 x 23 x 4000. (disponible de 1 à 6 m sur commande spéciale). Tolérances : largeur et épaisseur : +/-2mm ; longueur: +/-10mm.
• Couleurs : brun Savane, brun équateur, gris Taïga
• Finition : lisse.
Tarif public conseillé : à partir de 90 € TTC le m2 (lames uniquement)
Où acheter ? Négoce spécialiste bois ou généraliste matériaux de construction
Plus d’informations sur : silvadec.com

Le magazine des professionnels de la filière bois N°39 est sorti, téléchargez-le sur le site www.filiere-bois.fr !

Dans ce numéro :

  • HARDIEPLANK VL™
  • LES VOLETS BORÉALE
  • OBJECTIF 2020 POUR ISOCOMBLE : + 10 AGENCES
  • GROUPE SCOLAIRE SIMONE
  • VEILARGENTEUIL (95)
  • LES ISOLANTS STEICO
  • PATHOLOGIES DU BOIS
  • PLANTONS POUR L’AVENIR
  • HOLZ HOLDING AG INVESTIT 130 MILLIONS
  • POINTS TECHNIQUES

 

 

 

Vente de masques en tissu, visières de protection, vitres de protection.

Si votre réseau d’approvisionnement habituel est saturé, notre partenaire SLCOM vous propose différents kits de protection. L’idée n’est pas de profiter de la guerre pour faire de l’argent mais bien d’aider à sauver des emplois (Les masques sont fabriqués en France, l’entreprise est en Normandie). Les marges sont réduites au maximum et le transport est offert suivant les quantités et suivant les produits. Les produits sont livrables sur toute la France.

Les masques proposés par cette entreprise sont en tissu et réutilisables (certifiés OEKO-TEX Stérilisés). Ils sont une deuxième barrière et doivent venir en complément des gestes de protection habituels (se laver les mains, tousser dans son coude, garder les distances de sécurité,…). Ce ne sont pas des masques FFP2 et FFP3 !

Contact : contact@agence-slcom.fr

 

INÉDIT : Découvrez le nouveau numéro du magazine Filière Bois en RÉALITÉ AUGMENTÉE. Dans ce nouveau numéro spécial que vous pouvez télécharger gratuitement sur notre site www.filiere-bois.fr la société Real illusion a modélisé la couverture du magazine ainsi qu’un article complet.

Pour découvrir cette réalité augmentée, téléchargez le magazine sur www.filiere-bois.fr et téléchargez sur votre téléphone l’application Realillusions AR.

Je vous laisse découvrir la magie qui s’opère alors sur votre écran de téléphone. Promoteur bois, constructeurs bois ou architectes, si vous aussi vous souhaitez basculer vos plans en réalité augmentée n’hésitez à pas à contacter la société Réal illusion en vous connectant sur leur site internet : www.realillusions.io

Ce numéro est un numéro spécial sur le BIM et sur la réalité augmentée. Retrouvez aussi nos articles sur les pieux vissés par Techno Pieux et sur l’étanchéité des toitures (par Pro Clima et Firestone). Vous découvrirez aussi la 1ère machine de fraisage à commande numérique portative au monde la « Oakbot » by Epur. Les points techniques par Itech et Durieu, ainsi que les solutions bio-sourcées pour agrandir sa maison par l’entreprise Saint-Astier.

Bonne lecture à tous

 

 

La conception et la réalisation de murs et toits végétalisés est la spécialité de la société Vertige.  Elle a ainsi participé au salon Batimat, du 4 au 8 novembre, au Parc des Expositions Paris-Nord
Villepinte. L’occasion pour cette filiale du groupe Demonchy de présenter deux brevets novateurs dans le « prêt-à-poser végétal » : les plateaux en bioplastique et un bardage en panneau composite.

« A l’heure du développement durable, les toits végétalisés sont un marché en pleine croissance et toujours en quête d’innovation. Outre l’isolation thermique et acoustique, nos jardins aériens participent donc à la biodiversité en milieu urbain. Ils assurent ainsi une meilleure gestion des eaux pluviales, par un écrêtement des eaux de ruissellement. »
Marc Muret, directeur du développement de Vertige

Plus d’informations : www.montoitvert.fr

Tags article :

Spécialiste des produits et bardages bois pour l’habitat, Protac propose une large palette de solutions adaptées aux projets de rénovation et d’extensions de maison. Ses bardages bois offrent une réponse à la fois esthétique, écologique. Ils sont de plus simple à mettre en œuvre pour transformer et revaloriser ses façades.

Les bardages bois Protac s’inscrivent dans la tendance globale du marché de la rénovation. Selon les chiffres de la Fédération Française du Bâtiment, celui-ci a repris sa progression au second semestre 2019. On notait  un ralentissement au premier trimestre . La rénovation représente ainsi 51,7 % de la production de travaux de bâtiment en matière de logements et 32,1 % de la production globale de travaux en bâtiment.

Le bardage bois en rénovation est une solution à la fois naturelle, esthétique et durable. Une façade en bois modernise l’extérieur et revalorise le patrimoine bâti tout en limitant l’empreinte carbone des
ouvrages. En effet, dès lors qu’on le coupe à maturité, le bois stocke le carbone et contribue donc à réduire notablement les émissions de gaz à effet de serre.
Il s’agit du seul matériau dont l’impact carbone est certifié nul lorsqu’il est issu de forêts gérées durablement. Matériau naturel, renouvelable et recyclable, il constitue ainsi une solution d’avenir dans le contexte de changement climatique. Protac Bénéficie de la certification PEFC.  La société fabrique ses produits bois en France et les couvre, selon les gammes, par des garanties de 10 ans sur le traitement et la finition.
Plus d’informations : www.protacfrance.com

0